Marie BELLON1724

Nom
Marie BELLON
Naissance 1724
Naissance d’un fils
#1
Henry THÉPAULT
6 octobre 1746 (Âge 22 ans)
Décès de l’époux/épouseOlivier THÉPAULT
28 octobre 1754 (Âge 30 ans)
Mariage d’un enfantHenry THÉPAULTMarie Yvonne Le POLLOTECAfficher cette famille
7 février 1770 (Âge 46 ans)
Père de l'époux : Olivier THÉPAULTpèrebeau-père
Mère de l'époux : Marie BELLONmèrebelle-mère
Père de l'épouse : Pierre Le POLLOTECbeau-pèrepère
Mère de l'épouse : Anne Le DOUAIRONbelle-mèremère
Frère de l'épouse : Pierre Le POLLOTECbeau-frèrefrère plus âgé
Note: État-Civil de St-Nicolas-du-Pélem (22) Bothoa - Mariages - 7 février 1770
Décès d’un filsHenry THÉPAULT
11 septembre 1798 (Âge 74 ans)
Décèsoui

Famille avec Olivier THÉPAULT - Afficher cette famille
mari
Olivier THÉPAULT
Naissance : 22 mars 1711, Lanrivain, Côtes-d'Armor, Bretagne, France
Décès : 28 octobre 1754Guerlosquet, Lanrivain, Côtes-d'Armor, Bretagne, France
elle
fils
Henry THÉPAULT
Naissance : 6 octobre 1746 35 22, Lanrivain, Côtes-d'Armor, Bretagne, France
Décès : 11 septembre 1798, Lanrivain, Côtes-d'Armor, Bretagne, France

Note
#Générale#Lettrée, elle est de Lanrivain (22) et fille de Alain Bellom et de Marie Le Coënt (+ 1759). Veuve, elle se remarie en novembre 1759 à Noble Maître Joseph Gourlay, Sieur de la Haye, Avocat au Parlement, Sénéchal de Lanrivain en 1759 , puis de Beaucours en 1770. Ils ont : -Joseph Marie Gourlay, né à Lanrivain le 8 septembre 1759, Avocat au Parlement de Bretagne et Sénéchal de Lanrivain. En 1789, il est membre du Comité briochin chargé de l'ordre ; en 1792, il est greffier au tribunal criminel de Saint-Brieuc ; Juge au Tribunal d'Appel de Rennes (35) sous le Consulat ; en 1804, Président de la Cour de Justice Criminelle de Saint-Brieuc ; Chevalier de la Légion d'Honneur ; Député au Corps Législatif pour les Côtes-du-Nord en 1809 ; Chevalier de l 'Empire en 1810. En 1811, Conseiller à la Cour Impériale de Rennes ; à la Chambre des Représentants en 1815, il ne siège pas. Conseiller à la Cour Royale de Rennes, il meurt le 9 octobre 1818. Ses revenus mobiliers sont estimés entre 20 et 30 000 francs. Il s'était marié le 28 novembre 1786 à Ploumagoar (22) avec Demoiselle Marie Françoise de Courson, fille de Pierre et de Marie Hélène Quintin. Il en a un fils (né en 1789), officier de ligne sous l'Empire, et une fille (née en 1791), qui passait pour l'un des meilleurs partis des Côtes-du-Nord. -Jean Marie, né à Lanrivain le 13 août 1761, T ribun, Administrateur du District de Savenay (44), il est élu par ce département au Conseil des Cinq- Cents en l'An VI. Partisan de Bonaparte, il entre au Tribunal le 4 Nivôse an VIII. Désigné en 1810 pour représenter la Loire-Inférieure au Corps Législatif, il est élu à la Chambre des Députés durant les Cent- Jours. Ami de Fouché, il est élu à la Chambre Introuvable et se retire lors de sa dissolution. Il meurt à Paris le 3 janvi er 1825. Il a le projet d'assécher les marais de Donges, mais se ruine. Son gendre Louis Henri des Mortiers (1782-1860 - marié à sa fille Zoé Gourlay) est son associé dans cette entreprise. -Yves-Marie (né à Lanrivain en 1765 ?), Sieur de Kervisien, maire de Lanrivain en 1790, Juge au Tribunal de Guingamp. Membre du Tribunal Criminel de Saint-Brieuc. (sources : Corinne Le Buhan).
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89 | Quiz Akademos