Émilie Albertine de LONGUEVAL d'HARAUCOURTÂge : 59 ans18311891

Nom
Émilie Albertine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
Naissance 28 août 1831 33 27

Mariage d’un(e) frère/sœurJacques « Octave » Marie de BAGLION de La DUFFERIE« Louise » Dorothée Marianne de LONGUEVAL d'HARAUCOURTAfficher cette famille
28 février 1848 (Âge 16 ans)
cousin paternel de l'épouse : Charles Gabriel MESNARD de SEILLACRelationRelation
oncle de l'époux : Marie Jean Octave du TROCHETRelationRelation
Note :
État-Civil de Brette-les-Pins (72) - Mariages - 28 février 1848 L'an mil huit cent quarante huit, le vingt huit février, à huit heures du soir, par devant nous Julien MAUNOURY, adjoint au maire de la commune de Brette, canton d'Écommoy, Département de la Sarthe, sont comparus dans notre maison commune pourcontracter mariage, Monsieur Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE, Propriétaire, majeur, domicilié dans la commune de Mayenne, département du même nom, et est né dans la commune de Saint Aubin de Scellon, Canton de Thiberville, départementde l'Eure, le treize du mois de juin, l'an mil huit cent dix huit, du légitime mariage de Monsieur Jacques Bertrand de BAGLION de La DUFFERIE, propriétaire, et de dame Joséphine de GIVERVILLE, ses père et mère, domiciliés à Saint Aubin deScellon, d'une part ; Et demoiselle Louise Dorothée de LONGUEVAL, majeure, domiciliée à Brette, et y est née, le trois du mois d'octobre mil huit cent vingt six, du légitime mariage de Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL, propriétaire, et dedame Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, ses père et mère, domiciliés commune de Brette, d'autre part ; Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projetté entre eux, et dont les publications ont été faites devantla principale porte de notre maison commune ainsi qu'à la mairie de Saint Aubin de Scellon et à celle de Martigné. Savoir, la première le dimanche treize et la seconde le dimanche vingt février présent mois ; aucune opposition audit mariage nenous ayant été signifiée, faisant fort à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci dessus mentionnées et du chapitre six du titre cinq du code civil, avons demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent seprendre pour mari et femme, chacun ayant répondu séparément et affirmativement, déclarons au nom de la loi, que Monsieur Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE et demoiselle Louise Dorothée de LONGUEVAL sont unis pas le mariage, de quoi avonsdressé cet acte en présence et du consentement de Monsieur Jacques Bertrand de BAGLION de La DUFFERIE et dame Louise Joséphine de GIVERVILLE, père et mère de l'époux, de Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL et de Dame Louise Joséphine deLONGUEVAL d'HARAUCOURT, père et mère de l'épouse, de Monsieur Charles Albert d'HARAUCOURT de LONGUEVAL, propriétaire, âgé de trente huit ans, oncle de l'épouse, de Monsieur Louis de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, demeurant commune de StMars d'Outillé, de Monsieur Charles Gabriel MESNARD de SEILLAC, propriétaire, demeurant au Grand Lucé, âgé de soixante huit ans, cousin de l'épouse, et de Monsieur Marie Jean Octave du TROCHET, propriétaire, âgé de cinquante huit ans, demeurantà Saint Mars de Locquenay, oncle de l'épouse. Lesquels ainsi que tous les comparans, ont signé avec nous après lecture... Le mariage religieux a lieu le lendemain 24/10/1902.
Mariage d’un(e) frère/sœurRaymond de COSTARTCharlotte Marie de LONGUEVAL d'HARAUCOURTAfficher cette famille
15 juillet 1851 (Âge 19 ans)

Mariage d’un(e) frère/sœurHenri Raoul Dieudonné de LONGUEVAL d'HARAUCOURTMarie Élisabeth Noémie Marguerite de SARCÉAfficher cette famille
4 août 1856 (Âge 24 ans)
Adresse : Château de la Sauvagère
père de l'épouse : Alexandre Édouard de SARCÉbeau-pèrepère
mère de l'épouse : Marie Madeleine Aymée de TILLYbelle-mèremère
cousin de l'épouse : Charles René Louis de MONTESSONRelationRelation
Note : Le mariage religieux a lieu le lendemain 05/08/1856.

Acte du mariage entre Henri Raoul Dieudonné de Longueval d'Haraucourt et Marie Élisabeth de Sarcé - Chemiré-le-Gaudin (72) - 4 août 1856.
Acte du mariage entre Henri Raoul Dieudonné de Longueval d'Haraucourt et Marie Élisabeth de Sarcé - Chemiré-le-Gaudin (72) - 4 août 1856.

Note :
État-Civil de Chemiré-le-Gaudin (72) - Mariages - 4 août 1856 Le quatre août mil huit cent cinquante six, à deux heures du soir, par devant nous Alexandre MAUBOUSSIN, Adjoint, remplissant par délégation les fonctions d'officier de l'état civil de la commune de Chemiré-le-Gaudin, canton de la Suze, arrondissement du Mans (Sarthe), ont comparu Monsieur Henri Dieudonné Raoul de LONGUEVAL, né commune de Brette, le vingt huit mai mil huit cent trente, sans profession, demeurant avec ses père et mère au dit Brette ; fils majeur de Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL et de dame Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaires ; et demoiselle Marie Noémie Èlisabeth Marguerite de SARCÈ, née commune de Chemiré le Gaudin, le huit mai mil huit cent trente six, demeurant en compagnie de ses père et mère à la Sauvagère, au dit Chemiré-le-Gaudin, fille mineure de Monsieur Alexandre Èdouard de SARCÈ, Maire, et de dame Marie Magdelaine Aymée de TILLY, propriétaire ; Lesquels, sous l'autorisation de leurs pères et mères, après avoir déclaré qu'ils ont fait aujourd'hui un contrat de mariage devant maître MAUBOUSSIN, notaire à la résidence de Chemiré-le-Gaudin, nous ont requis de procéder à la célébration de leur mariage, dont les publications ont été faites à Chemiré-le-Gaudin et à Brette les dimanches treize et vingt juin dernier, sans qu'il soit intervenu aucune opposition. Vu les actes de naissance des futurs époux, le certificat de libération du service militaire, le certificat de publications à Brette, lesquels notes en due forme, il a été donné lecture ainsi que du chapitre du code Napoléon, titre cinq du mariage. Faisant droit à la réquisition des comparants, nous leur avons demandé s'ils voulaient se prendre pour époux. D'après leurs réponses séparées et affirmatives, nous avons prononcé au nom de la loi que les dits sieur Henri Dieudonné Raoul de LONGUEVAL et demoiselle Marie Noémie Èlisabeth Marguerite de SARCÈ sont unis par le mariage. Dont acte passé et lu publiquement à la Sauvagère, en cette commune de Chemiré-le-Gaudin, les portes ouvertes, en présence des pères et mères des époux, de Messieurs René Alexandre de SARCÈ, âgé de soixante dix sept ans, propriétaire, demeurant au Mans, aïeul paternel de l'épouse, Marie Èdouard de SARCÈ, sans profession, âgé de vingt quatre ans, frère de l'épouse, demeurant à Chemiré-le-Gaudin, Adolphe Gustave de JOURDAN, âgé de cinquante un ans, oncle de la future, demeurant à Savennières (Maine et Loire), Charles René Louis Roger, Marquis de MONTESSON, âgé de quarante sept ans, propriétaire, demeurant à Neuvy en Champagne, cousin de la future ; lesquels, ainsi que les époux, les pères et mères des époux, ont signé avec nous, après lecture faite, [Ont signé :] Marguerite de Sarcé, Henry de Longueval d'Haraucourt, E. de Sarcé, L. de Longueval, de Longueval, E. de Longueval, R. A. de Sarcé, A. de Sarcé, Gve de Jourdan, R. Mis de Montesson, M. E. de Sarcé, Mauboussin.

Décès de la mèreLouise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
10 août 1872 (Âge 40 ans)
Note : On donne aussi 1873.
Décès du pèreThéodore Charles de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
5 octobre 1885 (Âge 54 ans)
Acte notarié
Partage simple
1891 (Âge 59 ans)

Note : D'après les Archives de la Mayenne (53) 400 J 301.
Décès 31 juillet 1891 (Âge 59 ans)
Adresse : Château de la Chevallerie
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 15 novembre 1824St-Mars-d'Outillé, Sarthe, Pays de la Loire, France
23 mois
sœur plus âgée
2 ans
sœur plus âgée
17 mois
frère plus âgé
15 mois
elle
Émilie Albertine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
Naissance : 28 août 1831 33 27
Décès : 31 juillet 1891Le Grand-Lucé, Sarthe, Pays de la Loire, France

Acte notarié
D'après les Archives de la Mayenne (53) 400 J 301.
Note
#Générale# Elle est célibataire. Ses biens sont partagés en 1891.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89