Louis FRADIN de La RENAUDIÈREÂge : 55 ans16351690

Nom
Louis FRADIN de La RENAUDIÈRE
Naissance vers 1635

Note : Ou 1648 (d'après son acte d'inhumation : environ 42 ans en 1690), ce qui pourrait remettre en cause son mariage en 1665...
Naissance d’une fille
#1
Madeleine FRADIN de La RENAUDIÈRE
1644 (Âge 9 ans)

MariageGabrielle PASCAUD de La VALLÉEAfficher cette famille
CM
13 juillet 1665 (Âge 30 ans)

Baptême d’une filleAnne FRADIN de La RENAUDIÈRE
23 juin 1669 (Âge 34 ans)
Adresse : Temple Protestant
oncle paternel par alliance : Pierre TAHOURDIN de VERRIÈRESgrand-oncle
_ACT : p
Note :
AD-86 - Civray - Culte Protestant - BMS 1669-1673 - image 6 - Baptême du 23 juin 1669 Du mercredy juin 1669, Anne, fille de Louis FRADIN, Sr de la Renaudière, et de Gabrielle PASCAUD, née le vingt trois dudit mois a esté présentée au baptesme par Louis FAURE, Sr de la Grenouillère, et Anne FRADIN, veuve de Pierre TAHOURDIN, Srde Verrière, de cette ville. [Signent :] FRADIN, FAURE, Pl. MASSON, Pasteur, Anne FRADIN, BISTRAYE (?).
Décès de la grand-mère paternelleLouise DANIAU de La RENAUDIÈRE
24 septembre 1669 (Âge 34 ans)
Décès d’un frèreAlexandre FRADIN de La ROCHE-d'ORILLAC
avant 1671 (Âge 36 ans)

Décès d’un frèrePierre FRADIN de La TOUCHE
après 1671 (Âge 36 ans)

Naissance d’un fils
#2
François FRADIN de La RENAUDIÈRE
1675 (Âge 40 ans)

Décès d’un frèrePierre FRADIN de La ROCHE-d'ORILLAC
avant 1680 (Âge 45 ans)

Naissance d’un fils
#3
Pierre FRADIN de La RENAUDIÈRE
17 janvier 1681 (Âge 46 ans)
Baptême d’un filsPierre FRADIN de La RENAUDIÈRE
29 janvier 1681 (Âge 46 ans)
Adresse : Temple Protestant
Naissance d’un fils
#4
André FRADIN de La RENAUDIÈRE
1689 (Âge 54 ans)
Décès 13 avril 1690 (Âge 55 ans)
Adresse : St-Cybard
_ACT : p
Note : Le 13 jour d'avril 1690 est décédé en nostre p(aroi)sse après avoir reçu les Sts Sacrements de l'église, Mre Louis FRADIN, Sieur de (un blanc), aagé d'environ quarante deux ans, et a esté inhumé dans le cimetière de St Cybard.
Naissance
Ou 1648 (d'après son acte d'inhumation : environ 42 ans en 1690), ce qui pourrait remettre en cause son mariage en 1665...
Décès
Le 13 jour d'avril 1690 est décédé en nostre p(aroi)sse après avoir reçu les Sts Sacrements de l'église, Mre Louis FRADIN, Sieur de (un blanc), aagé d'environ quarante deux ans, et a esté inhumé dans le cimetière de St Cybard.
Note
#Générale# Écuyer, il est Seigneur de la Renaudière (à Rom - 79) et de la Vallée. Elevé dans la religion protestante, il abjure l'hérésie le 7 septemb re 1685, soit un peu plus d'un mois avant la révocation de l'Edit de N antes qui enlève auxRéformés la liberté de leur culte ainsi que l'ac cès aux fonctions publiques : " Hardouin Fortin de la Hoguette, par la grâce de Dieu et du St-Siège Apostolique, évêque de Poitiers (86) , Conseiller du Roi en ses Conseils, ... nouscertifions à tous ceux qu 'il appartiendra que Louis Fradin, Sieur de la Renaudière, ayant 9 en fants de la paroisse de Savigné, près de Civray (86) en notre diocès e, a fait abjuration des hérésies de Luther et Calvin entre les mains duSieur Rabrereuil, notre grand Vicaire qui lui a aussi donné par no tre commission l'absolution de l'Excommunication encourue à raison de s dites hérésies, en présence des témoins soussignés. Fait à Poitiers, le 7 septembre 1685. (Signé) LouisFradin, Rabrereuil, Limereau, Pie rre Boemard, Anette ." (Bibliothèque Protestante de Paris, rue des St -Pères). Il reçoit de sa femme la terre de la Vallée, ainsi que la Re naudière, sans doute à la mort de sa grand-mère paternelle, Louise Dan iau. Il possède en outre des immeubles assez considérables dans les p aroisses de Lizant : métairie de l'Emarière, la borderie de Grondillé, les prés du Renclos, de chez Guérin et deux rentes nobles. Il afferm e le tout le 15 août 1667 à JacquesDelabaude, Chirurgien, pour la so mme de 160 livres, 10 sols. S'il faut en croire M. Bob, membre de la S ociété des Antiquaires de l'Ouest, Louis Fradin aurait été assassiné par Gracieux et ses complices. Sur son acte d'inhumation, il n'enest pourtant pas fait mention. Cependant, une chose est certaine, c'est q ue le 26 novembre 1700, son fils François, ainsi que ses autres enfant s et ses gendres, intentent une action criminelle pour assassinat dev ant le Tribunal de la Sénéchaussée de Civray. Plusieursindividus mal famés de la région, Gracieux, Seigneur de la Pacautie et le Seigneur de Fayolle entre autres, sont accusés. A la suite de cette action, le Siège Royal fait emprisonner les prétendus coupables. Cependant, à la suite d'uneprocédure fictive menée à la requête de Péan, Procureur du Roi, devant le Prévôt de Civray, l'élargissement des accusés est d écidé. François Fradin, le fils de Louis, s'adresse alors au Greffier du Prévôt qui refuse de lui fournir desexplications. Il somme alors le Procureur du Roi de lui donner connaissance tant de la procédure q ue du jugement qui en est la conclusion. Celui-ci lui répond qu'il n'a jamais eu connaissance de la procédure suivie que par ouï-dire. Il déclare qu'il considère pour nul tout ce qui a été fait sans son accord . Mais comme par ailleurs le Procureur n'a pas quitté la ville de Civ ray depuis l'assassinat, il ne peut pas ne pas être au courant de tout e l'affaire. Les accusésn'attendent pas pour quitter les lieux. Le 1 5 février 1703, aucune condamnation n'a encore été prononcée par le Si ège Royal. François Fradin, avec ses frères et beaux-frères, continue la procédure, au civil tout au moins. Ils exigent àtitre de réparati on 5000 livres au minimum. Nous ignorons comment se termine cette aff aire. La succession de Louis Fradin ne se fait qu'en 1720 par une déci sion du Siège Royal de Civray le 22 juin réglant le différend entre F rançoisFradin, Seigneur de la Vallée, Pierre Fradin, Seigneur de la R enaudière et Anne Fradin, femme d'Isaac Audebert, Seigneur de Fontvil le, tous trois ses enfants.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89