Jean René de PARFOURRU

Nom
Jean René de PARFOURRU
Mariage d’un parentMarcel Louis de PARFOURRUMarie Madeleine Catherine Le PRÉVOSTAfficher cette famille
19 septembre 1771
père de l'époux : Jacques de PARFOURRUpèrebeau-père
mère de l'époux : Marie Magdelaine d'AUGEmèrebelle-mère
première épouse de l'époux : Marguerite de COUAGNEépousemari → épouse
soeur de l'époux : Marie Madelaine de PARFOURRUsœurbelle-sœur
_ACT : p
Note :
État-Civil de Piencourt (27) - Mariages - 19 septembre 1771 L'an mil sept cent soixante et onze, le jeudi dix neuvième jour de septembre, après la publication d'un ban faite pour premier et dernier, tant dans cette paroisse qu'en celle de St Germain de Jouveaux, suivant l'attestation du Sr vicaire de laditte paroisse en datte du seize du présent mois de la présente année, dispense obtenue des deux autres bans en l'officialité de Lizieux en datte du dix sept du présent mois, duement insinuée et controllée audit Lizieux le même jour, dispensepareillement obtenue de monseigneur l'évêque et comte de Lizieux des trois au quatrième degré de consanguinité en datte dudit jour dix sept septembre de la présente année, sans qu'il se soit trouvé aucun autre empêchement, tant des deux bans quede la consanguinité cy dessus exprimées, entre messire Marcel Louis de PARFOURRU, fils de feu Jacques et de noble dame Marie Magdelaine d'AUGE, Seigneur et Patron alternatif de ladite paroisse de St Germain de Jouveaux, Chevalier de l'ordremilitaire de St Louis, veuf en premières noces de noble dame Marguerite de COUAGNE, demeurant en ladite paroisse de Jouveaux d'une part ; Et noble demoiselle Marie Magdelaine Catherine Le PRÉVOST, fille de messire Bernard Alexis Le PRÉVOST,Écuyer, Seigneur de la Sardoulière, seigneur et patron des Places, Corneilles, du Bois et autres lieux, et de noble dame Marie Catherine DOSSIN, de cette paroisse d'autre part, après les fiançailles dument observées le jour d'hier, parpermission et du consentement des Srs curés de cette paroisse, j'ay Jean François André de PARFOURRU, écuyer, Ptre Curé de St Gervais, reçu leur mutuel consentement de mariage et leur ai donné la bénédiction nuptiale suivant les formes de la Steéglise catholique, apostolique et romaine, en présences des susdits père et mère de la ditte épouse, de Mr Jacques DOSSIN, seigneur et patron de Corbon, officier en l'hôtel royal des invalides, ayeul maternel de la ditte épouse, de monsieurLouis DOSSIN, aussi officier en l'hôtel royal des invalides, de noble demoiselle Marie Magdelaine de PARFOURRU de Jouveaux, sœur dudit époux, de messire Louis Jacques Le PRÉVOST, écuyer, Sieur de Corbon, frère de la ditte épouse, des noblesdemoiselles Marie Barbe Françoise Le PRÉVOST de Corbon et Marguerite Dorothée Le PRÉVOST de Corneilles, sœurs de la ditte épouse, (Ont signé : Marie Madeleine La Prévost, B. Le Prévost, Parfourru, Parfourru de Jouveaux, L. Dossin, Dossin de la Sardouillière, Dossin, Le Prévost de Corbon, Le ?, Le Prévost de Corbon, de Parfourru curé de St Gervais, Le Prévost de Corneille,Le Proux de Pi éneoust, Charles Fontaine curé de Liencour ptre ?).
Mariage d’un(e) frère/sœurJean Louis de GIVERVILLEMarie Joséphine de PARFOURRUAfficher cette famille
23 mars 1786
père de l'époux : Antoine de GIVERVILLEpèrebeau-père
mère de l'époux : Marguerite Magdelaine DESSONmèrebelle-mère
seconde épouse de l'époux : Françoise Augustine Aimée de CHASOTépousemari → épouse
père de l'épouse : Marcel Louis de PARFOURRUbeau-pèrepère
mère de l'épouse : Marguerite de COUAGNEbelle-mèremère
frère de l'épouse : Jacques Marcel de PARFOURRUbeau-frèrefrère
_ACT : p
Note :
État-Civil de Jouveaux (27) - Mariages - 23 mars 1786 Le jeudy vingt troisième jour de mars mil sept cent quatre vingt six, après la publication d'un ban de futur mariage entre Messire Jean Louis de GIVERVILLE, Chevalier, Seigneur et Patron honoraire de Saint Aubin de Scellon, Seigneur des fief,Places et Seigneuries de Bonnebosc, les Paintscreux, Vieux Clos et autres lieux, ancien Mousquetaire de la Seconde Compagnie de la Garde ordinaire du Roi, fils majeur de feu Messire Anthoine de GIVERVILLE et de feue noble Dame MargueriteMagdelaine DESSON, veuf en dernières noces de noble Dame Françoise Augustine Aimée de CHASOT, demeurant ordinairement en son château dudit Saint Aubin, d'une part ; et noble Demoiselle Marie Joseph de PARFOURRU, fille majeure de Messire MarcelLouis de PARFOURRU, Escuyer, Seigneur et Patron de cette paroisse, Chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint Louis, ancien Capitaine au Régiment de Languedoc infanterie, et de feue noble Dame Marguerite de COUAGNE, demeurante en cetteparroisse, d'autre part ; faite dimanche dernier au prône de la messe paroissiale, tant en cette église qu'en celle dudit Saint Aubin de Scellon, sans aucune opposition ni empêchement, les parties ayant obtenu dispense des deux autres enl'officialité de ce diocèse, ainsy qu'il paroist par l'acte de dispense en date du vingt de ce mois dument insinué (?), et de plus les parties ayant pareillement obtenu dispense par Monseigneur l'Évêque de ce lieu de la prohibition du temps decarême, suivant l'acte expédié ledit jour vingt de ce mois sous la signature de Monsieur COLLIGNON, Vicaire général dudit Seigneur Évêque, le tout demeuré aux mains du Sieur Curé de le lieu ; après aussy les fiançailles célébrées hier en cetteéglise, nous Messire Louis ROUDEL, Licencié en Théologie de la Société Royale de Navarre et Chanoine de l'église métropolitaine de Rouen, en présence et du consentement dudit Sieur Curé de cette parroisse, avons reçu leur mutuel consentement demariage et leur avons donné la bénédiction nuptiale en présence dudit Seigneur PARFOURRU, père de lad. épouse, Jacques Marcel de PARFOURRU, son frère, Officier au Régiment d'Agenois, Messire Louis Jacques Le PRÉVOST, Seigneur de Fontaine,CORBOU, les Plains et la Fardouillière, Messire Nicolas de BOUFFAY, fils, Officier au Régiment de Bourbon, et autres parents et amis soussignés, avec les parties, (Ont signé : de Giverville St Aubin, Marie Josèphe de Parfourru, Parfourru, Le Prévost de Corbou, Parfourru, Bouffay fils, Le Harivel, Roudel, Flagy, Lenormand curé de Jouveaux).
Décès du pèreMarcel Louis de PARFOURRU
après 1786

Décès d’une sœurMarie Joséphine de PARFOURRU
après 1820

Décèsoui

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 11 janvier 1757Montréal, Québec, Canada
sœur
frère
lui
La famille du père avec Marie Madeleine Catherine Le PRÉVOST - Afficher cette famille
père
belle-mère
Mariage : 19 septembre 1771Piencourt, Eure, Normandie, France

Note
#Générale# Il émigre au moment de la Révolution.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89