Marie Madeleine FRÉZEAU de La FRÉZELIÈREÂge : 47 ans17071755

Nom
Marie Madeleine FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE
Naissance 5 octobre 1707 35

Décès du pèreJean Baptiste François Angélique FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE
19 octobre 1711 (Âge 4 ans)

Source:
06/06/1753
Note : On trouve aussi parfois la date du 29/10/1712.
Contrat de mariageNicolas DOUBLET de PERSANAfficher cette famille
14 mars 1724 (Âge 16 ans)
père de l'époux : Nicolas DOUBLET de PERSANpèrebeau-père
oncle paternel de l'époux par alliance : Antoine de BARILLON d'AMONCOURTonclemari → oncle
tante paternelle de l'époux : Anne DOUBLETtantemari → tante
oncle paternel de l'époux : Pierre DOUBLET de CROUYonclemari → oncle
tante paternelle de l'époux par alliance : Mathée de VITRY-LA-VILLEtantemari → tante
cousin germain de l'époux : Jean Baptiste Arnoult GARNIER de SALINSonclemari → oncle
_ACT : c
Note :
Paris (75) Bénard, notaire - Contrat de Mariage - 14 mars 1724 (Extraits - Minutier Central des Archives Nationales, côte XXVIII 191) Le 14 mars 1724 ; Furent présents Messire Nicolas DOUBLET DE PERSAN, Chevalier, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requestes Ordinaires de son Hôtel, demeurant place Royalle, paroisse St Paul, fils de Messire Nicolas DOUBLET, Chevalier, Seigneur dePERSAN, Conseiller du Roy en sa Cour de Parlement et Grande Chambre d'icelle, et de Dame Bonne Ursule GARNIER de SALINS, son épouse, laditte Dame dudit Seigneur son époux autorisée à ces présentes, et de leur agrément, pour luy et en son nomd'une part ; Et Haute et Puissante Dame Paule Louise Marie BRIÇONNET d'OYSONVILLE, veuve de Haut et Puissant Seigneur Messire Jean Angélique de FRÉZEAU, Chevalier, Marquis de La FRÉZELIÈRE, Monts, Germigny et autres lieux, Lieutenant Général des Armées duRoy, et Premier Lieutenant Général de l'Artillerie de France, stipulante pour Demoiselle Marie Madelaine de FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, fille dudit défunt Seigneur et demoiselle, à ce présente et de son consentement, demeurant avec ladite Dame samère au château de l'Arsenal, paroisse St Paul, pour elle et en son nom d'autre part ; (de l'agrément du Roi et de toute une série de Princes et de Princesses, de la famille royale) … puis, du côté de l'époux, Haut et Puissant Seigneur Messire Armand Louis François FOUCAULT, Chevalier, Marquis de St GERMAIN BEAUPRÉ, Gouverneur pour le Roy de 1a province de la Marche et Brigadier de ses Armées, et Haute et Puissante DameAnne Bonne DOUBLET de PERSAN son épouse, ses beau-frère et sœur, Messire Antoine de BARILLON d'AMONCOURT, Chevalier, Marquis de Brogis, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requestes Ordinaires de son Hôtel, oncle paternel, à cause deDame Anne DOUBLET, son épouse, Messire Pierre DOUBLET de Crouy, Chevalier, Seigneur de Bandeville, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requestes ordinaires de son Hôtel, oncle paternel, et Dame Mathée de VITRY La VILLE, son épouse,Très Haute et Très Puissante Dame Marie de BRANCAS, épouse de Très Haut et Très Puissant Seigneur Monseigneur Louis de BRANCAS, tante à la mode de Bretagne dudit Seigneur futur époux, Haut et Puissant Seigneur Messire Arnoult Jean BaptisteGARNIER, Chevalier, Marquis de Salins, cousin germain paternel ; Et du côté de ladite Demoiselle FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, Haut et puissant Seigneur Messire Hilarion de FRÉZEAU, Chevalier, Comte de La FRÉZELIÈRE, Lieutenant Général des Armées du Roy et Premier Lieutenant Général de l'Artillerie de France, sonfrère, de Très Haut et Très Puissant Seigneur Monseigneur Charles François Frédéric de MONTMORENCY, Duc de Luxembourg, Pair et Premier Baron Chrestien en France, Chevalier de l'Ordre du Roy et Gouverneur Général pour le Roy en la province deNormandie, cousin paternel, .... ( suit deux pages encore de témoins, tous illustres… ) ; La future apporte 3 000 livres de rentes l'an, plus la terre et Seigneurie de Bergère, près de Montmirail-en-Brie, plus encore 20 000 livres. Le futur apporte la charge de Maistre des Requêtes Ordinaires du Roy, 14 000 livres de rentes perpétuelles au principal de 560 000 livres ; de plus, il dotte la future épouse de 6 000 livres de rente de douaire… Fait et passé à l'égard de S. M. Princes et Princesses et autres Seigneurs, au Château de Versailles, le six mars, et à l'égard des partyes contractantes en l'hôtel de madite Dame Marquise de La FRÉZELIÈRE, le quatorziesme dudit mois de mars,le tout l'an mil sept cent vingt quatre, ( signé du Roi, des princes et des princesses, puis des parties )
MariageNicolas DOUBLET de PERSANAfficher cette famille
mars 1724 (Âge 16 ans)
Source : 14/03/1724
Décès de la mèrePaule Louise Marie BRIÇONNET d'OYSONVILLE
22 janvier 1726 (Âge 18 ans)

Naissance d’un fils
#1
Armand Nicolas DOUBLET de PERSAN
14 juillet 1726 (Âge 18 ans)
Naissance d’un fils
#2
Anne Nicolas DOUBLET de PERSAN
29 juillet 1728 (Âge 20 ans)
Adresse : St-Paul
Baptême d’un filsAnne Nicolas DOUBLET de PERSAN
29 juillet 1728 (Âge 20 ans)
Adresse : St-Paul
_ACT : p
Note :
État-Civil de Paris (75) St-Paul (reconstitution de l'état-civil) - Baptêmes - 29 juillet 1728 L'an mil sept cent vingt huit, le jeudy vingt neuf juillet, fut baptisé Anne Nicolas, né du jour mesme, fils de Mre Nicolas DOUBLET de PERSAN, Chevalier, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requestes Ordinaires de son Hôtel, et deDame Marie Madeleine FRÉZEAU de La FRÉZELIRE, son épouse, demeurant place Royalle, de cette paroisse ; Le parein Henry Aimé René de RONCELET, Marquis de SACHÉ, demeurant rue Saint Dominique, paroisse St Sulpice, la mareine Dame Bonne UrsuleGARNIER de SALINS, épouse de Mre Nicolas DOUBLET de PERSAN, Conseiller du Roy en sa Cour de Parlement et Grand Chambre d'icelle, demeurant susdite place Royalle de cette paroisse, lesquels ont tous signé dans la minute.
Naissance d’un fils
#3
Bon Guy DOUBLET de PERSAN
18 décembre 1730 (Âge 23 ans)

Baptême d’un filsBon Guy DOUBLET de PERSAN
20 décembre 1730 (Âge 23 ans)
Adresse : St-Paul
tante paternelle : Anne Bonne DOUBLET de PERSANtante
_ACT : p
Note :
État-Civil de Paris (75) St-Paul - Baptême - 20 décembre 1730 L'an mil sept cent trente, le vingt décembre, a été baptisé Bon Guy, fils de Mre Nicolas DOUBLET, Seigneur de PERSAN, Conseiller du Roy en Ses Conseils, Mtre des Requêtes, et de Dame Marie Madeleine FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, son épouse,d(emeura)nt place Royale, de cette paroisse. L'enfant est né le lundy dix huit du présent mois. Le parain Mre Guy BRIÇONNET d'OIZONVILLE, demt rue St Marc, psse St Roch, la maraine Dame Anne Bonne DOUBLET de PERSAN, femme de Mre Arnaud FOUCAUT, Marquis de SAINT GERMAIN-BEAUPRÉ, demt rue des Petits Augustins, psse St Sulpice, lesquels ontsigné tous dans la minute. Collationné à l'original par nous soussigné prêtre docteur de Sorbonne et vicaire de St Paul, à Paris le 9 aoust 1755.
Mariage d’un enfantAnne Nicolas DOUBLET de PERSANAnne Adélaïde AYMERET de GAZEAUAfficher cette famille
11 septembre 1752 (Âge 44 ans)
Adresse : St-Merry (ou St-Merri ou encore appelée St-Médéric)
père de l'époux : Nicolas DOUBLET de PERSANpèrebeau-père
père de l'épouse : Jean Claude AYMERET de GAZEAUbeau-pèrepère
_ACT : p
Note :
État-Civil (reconstitué) de Paris (75) St-Merry - Mariages - 11 septembre 1752 Le lundi onze septembre mil sept cent cinquante deux, Me Anne Nicolas DOUBLET de PERSAN, Conseiller au parlement, Commissaire aux Requêtes du Palais, fils mineur de Me Nicolas DOUBLET de PERSAN, Chevalier, Conseiller du Roy en tous ses conseils,Me des Requêtes Ordinaires de son hôtel, intendant du commerce, et de dite Dame Marie Magdelaine FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, son épouse, de fait et de droit de la paroisse saint Paul de Paris, rue St Antoine, d'une part ; Et demoiselle AnneAdélaïde AYMERET de GAZEAU, fille mineure de Me Jean AYMERET de GAZEAU, Conseiller au parlement et de défunt dame Louise de MONTPELLIER, son épouse, de cette paroisse St Avoye, de droit et de fait au couvent des dames feuillantines, paroisseSaint Jacques du Haut Pas, d'autre part ; ont été fiancés et mariés dans la chapelle privée de Mme du PRÉVOUË Saint Avoye de cette paroisse, après la publication d'un seul ban, tant en cette église qu'en celle de Saint Jacques du Haut Pas et deSaint Paul, selon le certificat du sieur vicaire en date l'un du quatre du courant signé Faure Vicaire, l'autre aussi du quatre du courant signé Davoust Vicaire aussi, la dispense des deux autres publications, la permission Fiancer et Marier lemême jour et dans la chapelle privée de Mme PRÉVOUË St Avoye de cette paroisse accordées par Monseigneur l'Archevêque de Paris en datte du sept du courant signé Charles, en présence du côté de l'époux de ses père et mère, de Mr Pierre FrançoisDOUBLET, Chevalier, marquis de BANDEVILLE, président au parlement, rue des Blancs Manteaux, de cette paroisse, cousin germain paternel, et de Mre Denis François AYVAU d'ALLERAY, Chevalier, conseiller du Roy en ses conseils, honoraire en sa courde parlement et son procureur général au Grand Conseil, cul de sac Pecquet, de cette paroisse, cousin maternel ; et du côté de l'épouse et de ses père et mère, Charles François de MONTPELLIER, Chevalier, seigneur du PLESSIS, ancien souslieutenant des Gardes Françaises, grande rue du Faubourg St Honoré, paroisse de la Magdeleine la Ville l'Évêque, oncle maternel, et Me Jean Vincent Claude DELENAIN, Maître des requêtes, rue de Christine, paroisse St André des Arts, cousin issude germain paternel, lesquels nous ont certifié de la liberté, catholicité et du domicile des parties, ledit mariage célébré par Mre Pierre Joseph ARTAUD, docteur de Sorbonne, curé chef de cette paroisse, conseiller à la chambre Ecclésiastiquede ce diocèse, tous ont signé, Collationné à l'original et délivré par moi Vicaire de St Merry, à Paris, ce deux juillet mil sept cent soixante treize…
Décès d’un frèreFrançois Isaac Lancelot FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE
avant 1753 (Âge 45 ans)

Décès 14 janvier 1755 (Âge 47 ans)
Source : 20/02/1756
Source : 18/02/1758
Note : L'inhumation a dû avoir lieu le 16, car on trouve cette date dans la première source.
Sépulture 16 janvier 1755 (2 jours après le décès)
Adresse : St-Paul
Source : 20/02/1756
PARTAGE_SIMPLE 20 février 1756 (13 mois après le décès)
_ACT : c
Note :
Paris (75) Deshayes, not. - Partage - 20 février 1756 (Extraits - Minutier Central des Archives Nationales, côte XII 544) Le partage est précédé de deux actes de renonciation et de liquidation : Renonciation : Furent présents Messire Anne Nicolas DOUBLET de PERSAN, Chevalier, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requêtes Ordinaires de son Hôtel, et Messire Bon Guy DOUBLET de PERSAN, Chevalier, Capitaine de Cavalerie dans leRégiment du Colonel Général, demeurant à Paris, rue st Antoine, paroisse St Paul, ... seuls héritiers de défunte Dame Marie Madeleine FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, leur mère, à son décès épouse de Messire Nicolas DOUBLET, Chevalier, Seigneur dePERSAN, Conseiller du Roi en ses Conseils, Maistre des Requêtes Ordinaires de son Hôtel, Intendant du Commerce, lesquels, dans la crainte que la communauté de biens qui a été entre mondit Sieur de Persan et ladite défunte Dame son épouse, nesoit onéreuse, ont par ces présentes déclaré qu'ils renoncent à ladite communauté, ..., fait en la demeure de mesdits Sieurs de Persan, le… Liquidation : Furent présents Messire Nicolas DOUBLET, Chevalier, Seigneur de PERSAN, Conseiller du Roy en tous ses Conseils, Maistre des Requêtes Ordinaires de son Hôtel, Intendant du Commerce, Messire Anne Nicolas DOUBLET de PERSAN, … etMessire Bon Guy DOUBLET de PERSAN, demeurant tous trois rue St Antoine, paroisse St Paul. Mesdits Sieurs de Persan seuls héritiers de défunte Dame Marie Madeleine FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, décédée à Paris le 17 janvier 1755, sans qu'il ait été fait d'inventaire après décès, … . L'acte de liquidation et partage des biens de succession de défunts Messire Jean Angélique FRÉZEAU, Marquis de La FRÉZELIÈRE, Lieutenant Général des Armées du Roy et Premier Lieutenant Général de l'Artillerie de France, et Dame Paule LouiseMarie BRIÇONNET d'OYSONVILLE, son épouse, père et mère de madite Dame défunte et de Messire François Isaac Lancelot, Marquis de La FRÉZELIÈRE, son frère, a été passé devant Vatry et son confrére, Notaire à Paris, le 8 juin 1753, entre DameMarguerite Françoise Claire de BOUDEVILLE, épouse et procuratrice de Messire Hilarion FRÉZEAU, Comte de La FRÉZELIÈRE, et madite Dame de Persan, ... Messire François de FRÉZEAU, Marquis de La FRÉZELIÈRE, ayeul de ladite Dame défunte de Persan, ... Partage : beaucoup de répétitions par rapport aux actes précédents. Notamment, il y est question de la terre de Monchavert, qui revient au fils aîné.
Mariage14/03/1724
Décès20/02/1756
Décès18/02/1758
Sépulture20/02/1756
Contrat de mariage
Paris (75) Bénard, notaire - Contrat de Mariage - 14 mars 1724 (Extraits - Minutier Central des Archives Nationales, côte XXVIII 191) Le 14 mars 1724 ; Furent présents Messire Nicolas DOUBLET DE PERSAN, Chevalier, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requestes Ordinaires de son Hôtel, demeurant place Royalle, paroisse St Paul, fils de Messire Nicolas DOUBLET, Chevalier, Seigneur dePERSAN, Conseiller du Roy en sa Cour de Parlement et Grande Chambre d'icelle, et de Dame Bonne Ursule GARNIER de SALINS, son épouse, laditte Dame dudit Seigneur son époux autorisée à ces présentes, et de leur agrément, pour luy et en son nomd'une part ; Et Haute et Puissante Dame Paule Louise Marie BRIÇONNET d'OYSONVILLE, veuve de Haut et Puissant Seigneur Messire Jean Angélique de FRÉZEAU, Chevalier, Marquis de La FRÉZELIÈRE, Monts, Germigny et autres lieux, Lieutenant Général des Armées duRoy, et Premier Lieutenant Général de l'Artillerie de France, stipulante pour Demoiselle Marie Madelaine de FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, fille dudit défunt Seigneur et demoiselle, à ce présente et de son consentement, demeurant avec ladite Dame samère au château de l'Arsenal, paroisse St Paul, pour elle et en son nom d'autre part ; (de l'agrément du Roi et de toute une série de Princes et de Princesses, de la famille royale) … puis, du côté de l'époux, Haut et Puissant Seigneur Messire Armand Louis François FOUCAULT, Chevalier, Marquis de St GERMAIN BEAUPRÉ, Gouverneur pour le Roy de 1a province de la Marche et Brigadier de ses Armées, et Haute et Puissante DameAnne Bonne DOUBLET de PERSAN son épouse, ses beau-frère et sœur, Messire Antoine de BARILLON d'AMONCOURT, Chevalier, Marquis de Brogis, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requestes Ordinaires de son Hôtel, oncle paternel, à cause deDame Anne DOUBLET, son épouse, Messire Pierre DOUBLET de Crouy, Chevalier, Seigneur de Bandeville, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requestes ordinaires de son Hôtel, oncle paternel, et Dame Mathée de VITRY La VILLE, son épouse,Très Haute et Très Puissante Dame Marie de BRANCAS, épouse de Très Haut et Très Puissant Seigneur Monseigneur Louis de BRANCAS, tante à la mode de Bretagne dudit Seigneur futur époux, Haut et Puissant Seigneur Messire Arnoult Jean BaptisteGARNIER, Chevalier, Marquis de Salins, cousin germain paternel ; Et du côté de ladite Demoiselle FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, Haut et puissant Seigneur Messire Hilarion de FRÉZEAU, Chevalier, Comte de La FRÉZELIÈRE, Lieutenant Général des Armées du Roy et Premier Lieutenant Général de l'Artillerie de France, sonfrère, de Très Haut et Très Puissant Seigneur Monseigneur Charles François Frédéric de MONTMORENCY, Duc de Luxembourg, Pair et Premier Baron Chrestien en France, Chevalier de l'Ordre du Roy et Gouverneur Général pour le Roy en la province deNormandie, cousin paternel, .... ( suit deux pages encore de témoins, tous illustres… ) ; La future apporte 3 000 livres de rentes l'an, plus la terre et Seigneurie de Bergère, près de Montmirail-en-Brie, plus encore 20 000 livres. Le futur apporte la charge de Maistre des Requêtes Ordinaires du Roy, 14 000 livres de rentes perpétuelles au principal de 560 000 livres ; de plus, il dotte la future épouse de 6 000 livres de rente de douaire… Fait et passé à l'égard de S. M. Princes et Princesses et autres Seigneurs, au Château de Versailles, le six mars, et à l'égard des partyes contractantes en l'hôtel de madite Dame Marquise de La FRÉZELIÈRE, le quatorziesme dudit mois de mars,le tout l'an mil sept cent vingt quatre, ( signé du Roi, des princes et des princesses, puis des parties )
Décès
L'inhumation a dû avoir lieu le 16, car on trouve cette date dans la première source.
PARTAGE_SIMPLE
Paris (75) Deshayes, not. - Partage - 20 février 1756 (Extraits - Minutier Central des Archives Nationales, côte XII 544) Le partage est précédé de deux actes de renonciation et de liquidation : Renonciation : Furent présents Messire Anne Nicolas DOUBLET de PERSAN, Chevalier, Conseiller du Roy en ses Conseils, Maistre des Requêtes Ordinaires de son Hôtel, et Messire Bon Guy DOUBLET de PERSAN, Chevalier, Capitaine de Cavalerie dans leRégiment du Colonel Général, demeurant à Paris, rue st Antoine, paroisse St Paul, ... seuls héritiers de défunte Dame Marie Madeleine FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, leur mère, à son décès épouse de Messire Nicolas DOUBLET, Chevalier, Seigneur dePERSAN, Conseiller du Roi en ses Conseils, Maistre des Requêtes Ordinaires de son Hôtel, Intendant du Commerce, lesquels, dans la crainte que la communauté de biens qui a été entre mondit Sieur de Persan et ladite défunte Dame son épouse, nesoit onéreuse, ont par ces présentes déclaré qu'ils renoncent à ladite communauté, ..., fait en la demeure de mesdits Sieurs de Persan, le… Liquidation : Furent présents Messire Nicolas DOUBLET, Chevalier, Seigneur de PERSAN, Conseiller du Roy en tous ses Conseils, Maistre des Requêtes Ordinaires de son Hôtel, Intendant du Commerce, Messire Anne Nicolas DOUBLET de PERSAN, … etMessire Bon Guy DOUBLET de PERSAN, demeurant tous trois rue St Antoine, paroisse St Paul. Mesdits Sieurs de Persan seuls héritiers de défunte Dame Marie Madeleine FRÉZEAU de La FRÉZELIÈRE, décédée à Paris le 17 janvier 1755, sans qu'il ait été fait d'inventaire après décès, … . L'acte de liquidation et partage des biens de succession de défunts Messire Jean Angélique FRÉZEAU, Marquis de La FRÉZELIÈRE, Lieutenant Général des Armées du Roy et Premier Lieutenant Général de l'Artillerie de France, et Dame Paule LouiseMarie BRIÇONNET d'OYSONVILLE, son épouse, père et mère de madite Dame défunte et de Messire François Isaac Lancelot, Marquis de La FRÉZELIÈRE, son frère, a été passé devant Vatry et son confrére, Notaire à Paris, le 8 juin 1753, entre DameMarguerite Françoise Claire de BOUDEVILLE, épouse et procuratrice de Messire Hilarion FRÉZEAU, Comte de La FRÉZELIÈRE, et madite Dame de Persan, ... Messire François de FRÉZEAU, Marquis de La FRÉZELIÈRE, ayeul de ladite Dame défunte de Persan, ... Partage : beaucoup de répétitions par rapport aux actes précédents. Notamment, il y est question de la terre de Monchavert, qui revient au fils aîné.
Note
#Générale# Elle est qualifiée " Demoiselle ", " Dame " ou " Haute et Puissante D ame ". La famille Frézeau de La Frézelière est originaire d'Anjou . Elle a pour blason : " burelé d'argent et de gueules de dix pièces, à une cotice d'or brochante sur le tout ", pour Cimier " un lion nai ssant d'or " et pour supports " deuxlions d'or ". Elle est, dit un Mémoire sorti du cabinet de Piganiol la Force, une des plus anciennes et des mieux alliées de France, puisqu'elle remonte par filiation su ivie jusqu'à l'an 1030. Elle a fait la preuve de 64 quartiers de noblesse. Cette famille s'est aussi beaucoup illustrée en Ecosse, où ell e est parvenue à la dignité de Pair du Royaume, au 13è et 14è siècles . Cette branche écossaise, dont le nom est devenu Fraser, s'est divi sée elle-même en trois branches,savoir : Milord Lovat, Milord Saltun et Milord Muchils, tous Pairs et qui se sont alliés à la maison Roya le. L'acte de reconnaissance qu'ont passé les deux aînés des branche s d'Ecosse et de France à Paris le 9 avril 1705 atteste de lamême or igine des deux familles. Les anciens Seigneurs du nom de Frézel, ont donné leur nom à leur terre de la Frézelière. Leur nom s'est d'aille urs transformé en Frézeau.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89