Pierre FRADIN de La ROCHE-d'ORILLACÂge : 42 ans16681710

Nom
Pierre FRADIN de La ROCHE-d'ORILLAC
Naissance 1668

Mariage d’un parentPierre FRADIN de La ROCHE-d'ORILLACÉlisabeth PASTRUAfficher cette famille
après 1668

Décès du pèrePierre FRADIN de La ROCHE-d'ORILLAC
avant 1680 (Âge 12 ans)

MariageCatherine du BOURGVIEUXAfficher cette famille
20 février 1687 (Âge 19 ans)
Profession
Magistrat

Décès 1 juin 1710 (Âge 42 ans)
Adresse : St-Nicolas
Sépulture
Adresse : St-Nicolas
Note
#Générale# Écuyer, il est Seigneur de la Roche-d'Orillac et de la Vigerie. Il est Conseiller du Roi, Capitaine et Maire Perpétuel de Civray (86). Il e st nommé le premier à ces fonctions en exécution de l'Édit du 27 août 1690 qui créé cettecharge et reste en charge jusqu'à sa mort. Des pr oblèmes existent entre les différentes autorités de la ville. Un procè s-verbal de Charles Fradin, son cousin, qui est Président et Lieutena nt Général de la Sénéchaussée, du 5 mars 1694constate le désaccord né de la compétition d'attributions. Ce jour-là, le Maire donne l'ordre de faire sonner la cloche des Assemblées de la Ville. Charles Fradin, avisé, se rend en personne à l'église St- Nicolas. Pierre Fradin y vi entaussi, l'épée au côté. Ce dernier sollicite l'autorisation de fair e sonner les cloches, Charles ne s'y refuse pas, mais veut en connaît re le motif en arguant de son droit de police. Pierre, jaloux du droit de police que lui donne égalementsa qualité de Maire, refuse. Ce qu e voyant, Charles interdit de sonner la cloche et décide que désormais le Maire ne peut prendre une telle mesure qu'après autorisation donn ée par lui. Une compagnie de Dragons, de passage dans la ville le 7no vembre 1693, le Procureur du Roi, qui sait le Maire absent, prétend é tablir des billets de logement. Les Officiers Communaux prétendent au contraire que c'est là leur responsabilité. La femme du Maire, Cather ine du Bourgvieux, refuse dedonner les billets établis. Pierre Fradin rend hommage à Civray de la Roche-d'Orillac le 2 juillet 1688. À sa mort, ce fief passe à sa soeur Henriette.
Note
Ils n'ont pas de postérité.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89