« Louise » Dorothée Marianne de LONGUEVAL d'HARAUCOURTÂge : 76 ans18261902

Nom
« Louise » Dorothée Marianne de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
Naissance 3 octobre 1826 29 22
Note :
État-Civil de Brette-les-Pins (72) - Naissances - 3 octobre 1826 L'an mil huit cent vingt six, le trois du mois d'octobre, à cinq heures du soir, par devant nous, adjoint de M. le Maire de la commune, remplissant aujourd'hui les fonctions d'officier public de l'état civil de la Commune de Brette, cantond'Écommoy, arrondissement du Mans, département de la Sarthe, municipalité de Brette, est comparu à la chambre commune, Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL, propriétaire et Maire à Brette, âgé de vingt neuf ans, domicilié à Hautbois, situé àBrette, lequel nous a présenté une fille née de ce jour à deux heures du soir, issue de lui et de Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HAURACOURT, son épouse, auquel il a donné les prénoms de Louise Dorothée. Cette déclaration faite en présence deMonsieur Louis Charles Marie de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, chevallier Royal de l'ordre de Saint Louis et Maire de la commune de St Mars d'Outillé, et âgé de cinquante sept ans, et de Jean LAIR, propriétaire, cultivateur, âgé desoixante neuf ans, domicilié à Brette, et qui ont signé le présent acte après lecture donnée... [Voir aussi son acte de mariage, à Brette-les-Pins (72) du 28 février 1848 et son acte de décès, à Martigné (53) du 23 octobre 1902.]
Naissance d’une sœurCharlotte Marie de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
2 janvier 1829 (Âge 2 ans)
Naissance d’un frèreHenri Raoul Dieudonné de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
28 mai 1830 (Âge 3 ans)
Note : D'après l'acte de 'mariage, à Chemiré-le-Gaudin (72)
Naissance d’une sœurÉmilie Albertine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
28 août 1831 (Âge 4 ans)

Diplôme
Type : Accessit d'écriture
2 septembre 1844 (Âge 17 ans)
Institution : Collège du Sacré-Coeur
Contrat de mariageJacques « Octave » Marie de BAGLION de La DUFFERIEAfficher cette famille
28 février 1848 (Âge 21 ans)

MariageJacques « Octave » Marie de BAGLION de La DUFFERIEAfficher cette famille
28 février 1848 (Âge 21 ans)
cousin paternel de l'épouse : Charles Gabriel MESNARD de SEILLACRelationRelation
oncle de l'époux : Marie Jean Octave du TROCHETRelationRelation
Note :
État-Civil de Brette-les-Pins (72) - Mariages - 28 février 1848 L'an mil huit cent quarante huit, le vingt huit février, à huit heures du soir, par devant nous Julien MAUNOURY, adjoint au maire de la commune de Brette, canton d'Écommoy, Département de la Sarthe, sont comparus dans notre maison commune pourcontracter mariage, Monsieur Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE, Propriétaire, majeur, domicilié dans la commune de Mayenne, département du même nom, et est né dans la commune de Saint Aubin de Scellon, Canton de Thiberville, départementde l'Eure, le treize du mois de juin, l'an mil huit cent dix huit, du légitime mariage de Monsieur Jacques Bertrand de BAGLION de La DUFFERIE, propriétaire, et de dame Joséphine de GIVERVILLE, ses père et mère, domiciliés à Saint Aubin deScellon, d'une part ; Et demoiselle Louise Dorothée de LONGUEVAL, majeure, domiciliée à Brette, et y est née, le trois du mois d'octobre mil huit cent vingt six, du légitime mariage de Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL, propriétaire, et dedame Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, ses père et mère, domiciliés commune de Brette, d'autre part ; Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projetté entre eux, et dont les publications ont été faites devantla principale porte de notre maison commune ainsi qu'à la mairie de Saint Aubin de Scellon et à celle de Martigné. Savoir, la première le dimanche treize et la seconde le dimanche vingt février présent mois ; aucune opposition audit mariage nenous ayant été signifiée, faisant fort à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci dessus mentionnées et du chapitre six du titre cinq du code civil, avons demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent seprendre pour mari et femme, chacun ayant répondu séparément et affirmativement, déclarons au nom de la loi, que Monsieur Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE et demoiselle Louise Dorothée de LONGUEVAL sont unis pas le mariage, de quoi avonsdressé cet acte en présence et du consentement de Monsieur Jacques Bertrand de BAGLION de La DUFFERIE et dame Louise Joséphine de GIVERVILLE, père et mère de l'époux, de Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL et de Dame Louise Joséphine deLONGUEVAL d'HARAUCOURT, père et mère de l'épouse, de Monsieur Charles Albert d'HARAUCOURT de LONGUEVAL, propriétaire, âgé de trente huit ans, oncle de l'épouse, de Monsieur Louis de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, demeurant commune de StMars d'Outillé, de Monsieur Charles Gabriel MESNARD de SEILLAC, propriétaire, demeurant au Grand Lucé, âgé de soixante huit ans, cousin de l'épouse, et de Monsieur Marie Jean Octave du TROCHET, propriétaire, âgé de cinquante huit ans, demeurantà Saint Mars de Locquenay, oncle de l'épouse. Lesquels ainsi que tous les comparans, ont signé avec nous après lecture... Le mariage religieux a lieu le lendemain 24/10/1902.
Naissance d’un fils
#1
Bertrand Octave Marie de BAGLION de La DUFFERIE
15 février 1849 (Âge 22 ans)
Naissance d’un fils
#2
Charles Joseph « Robert » de BAGLION de La DUFFERIE
5 août 1850 (Âge 23 ans)
Adresse : Château de la Chevalerie
Note :
État-Civil du Grand-Lucé (72) - Naissances - 5 août 1850 L'an mil huit cent cinquante, le cinq août à une heure après midi. Par devant nous Joseph Amable BOISSEAU d'ARTIGES, maire, officier de l'état civil de la commune du Grand Lucé, chef lieu de canton, département de la Sarthe. Est comparu SieurJacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE, propriétaire, domicilié commune de Martigné, canton et arrondissement de Mayenne, lequel accompagné de Mr Théodore Charles de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, grand père de l'enfant ; nous a présenté un enfant dusexe masculin, ne de ce jour à huit heures du matin, au domicile de Mr Théodore Charles de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, nommé la Chevalerie, château dépendant de cette commune, de lui déclarant et de dame Louise Dorothée de LONGUEVAL d'HARAUCOURT,son épouse, et auquel il nous a déclaré vouloir donner les prénoms de Charles Joseph Robert. Lesdites déclaration et présentation faites en présence du Sieur Julien VALLÉE, marchand, âgé de trente trois ans, et Abel THORET, âgé de cinquante sixans, propriétaire, l'un et l'autre domiciliés en cette ville qui ont signé avec les comparans et nous, après lecture faite du présent, (Ont signé : Thoret Abel, Octave de Baglion, T. de Longueval, J. Vallée, Boisseau d'Artiges).
Mariage d’un(e) frère/sœurRaymond de COSTARTCharlotte Marie de LONGUEVAL d'HARAUCOURTAfficher cette famille
15 juillet 1851 (Âge 24 ans)

Naissance d’une fille
#3
Berthe Marie Albertine de BAGLION de La DUFFERIE
21 novembre 1851 (Âge 25 ans)
Adresse : Château de la Chevallerie
Note :
État-Civil du Grand-Lucé ( 72) - Naissances - 21 novembre 1851 L'an mil huit cent cinquante un, le vingt un novembre, à trois heures du soir, Par devant nous, Joseph Amable BOISSEAU d'ARTIGES, Maire, Officier de l'état civil de la commune du Grand Lucé, chef lieu de canton, département de la Sarthe, Estcomparu Monsieur Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de trente trois ans, demeurant présentement au château de la Chevalerie, en cette commune ; lequel nous a présenté un enfant du sexe féminin, né de ce jour à une heure du matin, audit lieu de la Chevalerie, domicile de Monsieur de LONGUEVAL d'ARAUCOURT, son beau père, de lui déclarant et de dame Louise Dorothée de LONGU EVAL d'ARAUCOURT, son épouse, et auquel il nous a déclaré vouloir donner les prénoms de Marie AlbertineBerthe. Les dites déclaration et présentation faites en présence des Sieur Julien VALLÉE, marchand, âgé de trente quatre ans, et Abel THORET, propriétaire, âgé de cinquante sept ans, l'un et l'autre domiciliés en cette ville, qui ont signé avecle père de l'enfant et nous, après lecture faite du présent, (Ont signé :) Thoret Abel, Boisseau d'Artiges, J. Vallée, O. de Baglion de La Dufferie.
Naissance d’un fils
#4
Louis Ernest « Jules » de BAGLION de La DUFFERIE
19 février 1854 (Âge 27 ans)
Adresse : Château de la Chevallerie

Acte de naissance de Louis Ernest "Jules" de Baglion de La Dufferie, au château de la Chevallerie, au Grand-Lucé (72) - 19 février 1854.
Acte de naissance de Louis Ernest "Jules" de Baglion de La Dufferie, au château de la Chevallerie, au Grand-Lucé (72) - 19 février 1854.

Note :
État-Civil du Grand-Lucé (72) - Naissances - 19 février 1854 L'an mil huit cent cinquante quatre, le vingt février, à dix heures du matin, Pardevant nous, Joseph Amable BOISSEAU d'ARTIGES, officier de l'état civil de la commune du Grand Lucé, chef lieu de canton, département de la Sarthe. Est comparu Monsieur Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de trente cinq ans, demeurant présentement au château de la Chevalerie, en cette commune, lequel, accompagné de Monsieur Henri Dieudonné Raoul de LONGUEVAL, son beau frère, nous a présenté un enfant du sexe masculin né le dix neuf février à six heures du soir, audit lieu de la Chevalerie, domicile de Monsieur de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, son beau père, de lui déclarant et de dame Louise Dorothée de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, son épouse, âgée de vingt sept ans, et au quel enfant il a déclaré vouloir donner les prénoms de Louis Ernest Jules. Lesdites déclaration et présentation faites en présence des sieurs Jean Baptiste CHALOT, propriétaire, âgé de soixante deux ans, et René Charles GRASSIN, marchand épicier, âgé de quarante un ans, l'un et l'autre domiciliés en cette ville qui ont signé avec le père de l'enfant et nous, après lecture faite du présent, [Ont signé :] [X], de Baglion de La Dufferie, H. de Longueval, Chalot, Grassin, Boisseau d'Artiges.

Naissance d’un fils
#5
Henry Marie de BAGLION de La DUFFERIE
28 août 1855 (Âge 28 ans)
Adresse : Château de la Motte-Husson
Mariage d’un(e) frère/sœurHenri Raoul Dieudonné de LONGUEVAL d'HARAUCOURTMarie Élisabeth Noémie Marguerite de SARCÉAfficher cette famille
4 août 1856 (Âge 29 ans)
Adresse : Château de la Sauvagère
père de l'épouse : Alexandre Édouard de SARCÉbeau-pèrepère
mère de l'épouse : Marie Madeleine Aymée de TILLYbelle-mèremère
cousin de l'épouse : Charles René Louis de MONTESSONRelationRelation
Note : Le mariage religieux a lieu le lendemain 05/08/1856.

Acte du mariage entre Henri Raoul Dieudonné de Longueval d'Haraucourt et Marie Élisabeth de Sarcé - Chemiré-le-Gaudin (72) - 4 août 1856.
Acte du mariage entre Henri Raoul Dieudonné de Longueval d'Haraucourt et Marie Élisabeth de Sarcé - Chemiré-le-Gaudin (72) - 4 août 1856.

Note :
État-Civil de Chemiré-le-Gaudin (72) - Mariages - 4 août 1856 Le quatre août mil huit cent cinquante six, à deux heures du soir, par devant nous Alexandre MAUBOUSSIN, Adjoint, remplissant par délégation les fonctions d'officier de l'état civil de la commune de Chemiré-le-Gaudin, canton de la Suze, arrondissement du Mans (Sarthe), ont comparu Monsieur Henri Dieudonné Raoul de LONGUEVAL, né commune de Brette, le vingt huit mai mil huit cent trente, sans profession, demeurant avec ses père et mère au dit Brette ; fils majeur de Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL et de dame Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaires ; et demoiselle Marie Noémie Èlisabeth Marguerite de SARCÈ, née commune de Chemiré le Gaudin, le huit mai mil huit cent trente six, demeurant en compagnie de ses père et mère à la Sauvagère, au dit Chemiré-le-Gaudin, fille mineure de Monsieur Alexandre Èdouard de SARCÈ, Maire, et de dame Marie Magdelaine Aymée de TILLY, propriétaire ; Lesquels, sous l'autorisation de leurs pères et mères, après avoir déclaré qu'ils ont fait aujourd'hui un contrat de mariage devant maître MAUBOUSSIN, notaire à la résidence de Chemiré-le-Gaudin, nous ont requis de procéder à la célébration de leur mariage, dont les publications ont été faites à Chemiré-le-Gaudin et à Brette les dimanches treize et vingt juin dernier, sans qu'il soit intervenu aucune opposition. Vu les actes de naissance des futurs époux, le certificat de libération du service militaire, le certificat de publications à Brette, lesquels notes en due forme, il a été donné lecture ainsi que du chapitre du code Napoléon, titre cinq du mariage. Faisant droit à la réquisition des comparants, nous leur avons demandé s'ils voulaient se prendre pour époux. D'après leurs réponses séparées et affirmatives, nous avons prononcé au nom de la loi que les dits sieur Henri Dieudonné Raoul de LONGUEVAL et demoiselle Marie Noémie Èlisabeth Marguerite de SARCÈ sont unis par le mariage. Dont acte passé et lu publiquement à la Sauvagère, en cette commune de Chemiré-le-Gaudin, les portes ouvertes, en présence des pères et mères des époux, de Messieurs René Alexandre de SARCÈ, âgé de soixante dix sept ans, propriétaire, demeurant au Mans, aïeul paternel de l'épouse, Marie Èdouard de SARCÈ, sans profession, âgé de vingt quatre ans, frère de l'épouse, demeurant à Chemiré-le-Gaudin, Adolphe Gustave de JOURDAN, âgé de cinquante un ans, oncle de la future, demeurant à Savennières (Maine et Loire), Charles René Louis Roger, Marquis de MONTESSON, âgé de quarante sept ans, propriétaire, demeurant à Neuvy en Champagne, cousin de la future ; lesquels, ainsi que les époux, les pères et mères des époux, ont signé avec nous, après lecture faite, [Ont signé :] Marguerite de Sarcé, Henry de Longueval d'Haraucourt, E. de Sarcé, L. de Longueval, de Longueval, E. de Longueval, R. A. de Sarcé, A. de Sarcé, Gve de Jourdan, R. Mis de Montesson, M. E. de Sarcé, Mauboussin.

Décès de la mèreLouise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
10 août 1872 (Âge 45 ans)
Note : On donne aussi 1873.
Mariage d’un enfantHippolyte Marie Raoul NAGUET de SAINT-VULFRANBerthe Marie Albertine de BAGLION de La DUFFERIEAfficher cette famille
7 octobre 1874 (Âge 48 ans)
Mariage d’un enfantCharles Joseph « Robert » de BAGLION de La DUFFERIEJeanne Adolphine Louise FÉREY du COUDRAYAfficher cette famille
15 juin 1885 (Âge 58 ans)
Adresse : Château de la Motte
Décès du pèreThéodore Charles de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
5 octobre 1885 (Âge 59 ans)
Mariage d’un enfantHenry Marie de BAGLION de La DUFFERIEAngèle Marie Thérèse MOUËSAN de La VILLIROUËTAfficher cette famille
6 juillet 1886 (Âge 59 ans)
Décès d’un époux/épouseJacques « Octave » Marie de BAGLION de La DUFFERIE
24 mai 1888 (Âge 61 ans)
Adresse : Château de la Motte-Husson
Source : 16/07/1890
Note :
État-Civil de Martigné (53) - Décès - 24 mai 1888 L'an mil huit cent quatre vingt huit, le vingt quatre du mois de mai, à quatre heures du soir, par devant nous de BAGLION Bertrand Marie, Officier de l'État civil de la commune de Martigné, canton de Mayenne Est (Mayenne), sont comparus en lamaison commune Messieurs de JOURDAN Amédée, propriétaire, âgé de trente quatre ans, domicilié au château de Mythème, en cette commune, et MAHEUX Victor, propriétaire, âgé de soixante huit ans, demeurant au bourg de cette paroisse, tous les deuxamis du décédé ci-après nommé, lesquels nous ont déclaré qu'aujourd'hui à quatre heures du matin, est décédé en son domicile au château de la Motte en cette commune Monsieur Jacques Marie Octave, Comte de BAGLION de La DUFFERIE, propriétaire,âgé de soixante huit ans, né à Saint Aubin de Scellon (Eure) le treize juin mil huit cent dix huit, fils des feus Jacques Bertrand et de GIVERVILLE Louise Joséphine, époux de Madame Louise Dorothée de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, âgéede soixante deux ans, demeurant audit château de la Motte. Après nous être assuré de ce décès, nous avons rédigé le présent acte que les déclarants ont signé avec nous, après lecture, (Ont signé :) V. Maheux, A. de Jourdan, B. de Baglion.

Enterrement du mariJacques « Octave » Marie de BAGLION de La DUFFERIE
mai 1888 (Âge 61 ans)
Mariage d’un enfantLouis Ernest « Jules » de BAGLION de La DUFFERIEAnne Marie Thérèse de ROQUEFEUIL-CAHUZACAfficher cette famille
16 juillet 1890 (Âge 63 ans)
Adresse : Château de Coëthuan

Acte du mariage entre Jules de Baglion de La Dufferie et Anne de Roquefeuil-Cahuzac - Bréhan-Loudéac (56) - 16 juillet 1890.
Acte du mariage entre Jules de Baglion de La Dufferie et Anne de Roquefeuil-Cahuzac - Bréhan-Loudéac (56) - 16 juillet 1890.

Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac (56) - Mariages - 16 juillet 1890 L'an mil huit cent quatre vingt dix, le seize juillet, à deux heures du soir, devant nous COQUANTIF Louis, Maire et Officier de l'État-civil de la commune de Bréhan Loudéac, canton de Rohan, département du Morbihan, ont comparu en notre Maison-Commune, dont les portes ont été ouvertes au public : 1° Monsieur le Vicomte Louis Joseph Ernest Jules de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de trente six ans, né au Grand-Lucé, département de la Sarthe, le dix neuf du mois de février, l'an mil huit cent cinquante quatre, profession de propriétaire, demeurant au château de la Motte, commune de Martigné, département de la Mayenne, célibataire, fils majeur de feu Monsieur Jacques Marie Octave, Comte de BAGLION de La DUFFERIE, décédé à Martigné le vingt quatre mai mil huit cent quatre vingt huit, et de Dame Louise Dorothée de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, âgée de soixante quatre ans, demeurant à Martigné, ici présente et consentant au mariage de Mr son fils, aïeux décédés ; 2° Demoiselle Anne Marie Thérèse de ROQUEFEUIL, âgée de vingt et un ans, née à Bréhan Loudéac, département du Morbihan, le vingt un du mois de décembre, l'an mil huit cent soixante huit, profession de propriétaire, demeurant au château de Coëthuan, commune de Bréhan-Loudéac, département du Morbihan, célibataire, fille majeure de feux Monsieur le Vicomte Edmond Marie de ROQUEFEUIL, décédé à Bréhan-Loudéac le dix septembre mil huit cent quatre vingt cinq, et de Dame Marie Amicie LÉVESQUES de La FERRIÈRE, décédée également à Bréhan-Loudéac le huit du même mois et de la même année. Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux, et dont les publications ont été faites à Bréhan-Loudéac et à Martigné les dimanches vingt neuf juin et six juillet présente année. Aucune opposition audit mariage ne nous ayant été signifiée, nous nous sommes fait remettre : 1° Les certificats de publications ; 2° Les actes constatant la naissance des futurs ; 3° L'acte de décès du père du futur ; 4° Ceux du père et de la mère de la future ; et, après avoir donné lecture aux parties contractantes, tant des pièces ci-dessus mention nées que du chapitre VI, titre V du Code Napoléon, intitulé du mariage, avons interpellé les futurs époux de nous déclarer s'ils ont fait un contrat de mariage, le douze juillet mil huit cent quatre vingt dix, par devant Me RAMARD, notaire à Reguiny (56), ils ont répondu affirmativement. Cette réponse a été confirmée par la mère du futur. Nous avons ensuite demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme ; chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement,nous déclarons, au nom de la Loi, que Monsieur le Vicomte Louis Ernest Jules de BAGLION de La DUFFERIE et Mademoiselle Anne Marie Thérèse de ROQUEFEUIL sont unis par le mariage. De tout quoi nous avons dressé le présent acte en présence de : 1°Henri Dieudonné Raoult, Marquis de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, âgé de soixante ans, profession de propriétaire, demeurant à Chemiré le Gaudin, département de la Sarthe, qui a dit être oncle maternel de l'époux ; 2° Octave Marie Bertrand, Comte de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de quarante un ans, profession de propriétaire, demeurant à Martigné, département de la Mayenne, qui a dit être le frère de l'époux ; 3° Bozon Charles Hypolite DOUBLET, Marquis de PERSAN, âgé de quarante trois ans, profession de secrétaire d'ambassade, demeurant à Paris, département de la Seine, qui a dit être cousin de l'épouse ; 4° Aymard Marie, Vicomte de ROQUEFEUIL, âgé de vingt six ans, profession de propriétaire, demeurant à Plougrescant, département des Côtes du Nord, qui a dit être frère de l'épouse. Et après en avoir donné lecture aux comparants et aux témoins, nous avons signé le présent lesdits jour, mois et an que devant. Les comparants et les témoins ont déclaré signer avec nous, [Ont signé :] Anne de Roquefeuil Ctesse de Baglion, Mise de Longueval, B. de Baglion, Mis de Persan, de Roquefeuil, J. de Baglion, Vicomte de Roquefeuil. Le mariage religieux a lieu le lendemain 17//07/1890.


Décès d’une sœurÉmilie Albertine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
31 juillet 1891 (Âge 64 ans)
Adresse : Château de la Chevallerie
Décès d’un frèreHenri Raoul Dieudonné de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
13 janvier 1902 (Âge 75 ans)
Adresse : Château de Belle-Fille
Décès d’une sœurCharlotte Marie de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
8 juillet 1902 (Âge 75 ans)
Profession
Propriétaire

Décès 23 octobre 1902 (Âge 76 ans)
Adresse : Château de la Motte
Note :
État-Civil de Martigné (53) - Décès - 23 octobre 1902 L'an mil neuf cent deux, le vingt quatre octobre, à huit heures du matin, en la Maison commune, devant nous vicomte Jules de BAGLION de La DUFFERIE, Maire officier de l'État civil de la Commune de Martigné, canton de Mayenne Est (Mayenne), sontcomparus Monsieur le Comte Bertrand de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de cinquante trois ans, propriétaire, domicilié à Brette (Sarthe), et Monsieur le Comte Robert de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de cinquante un ans, commandant au 6ème Régiment deCuirassiers, à Saint Ménéhould (Marne), tous deux fils de la décédée ci-après dénommée ; lesquels nous ont déclaré qu'hier, à huit heures du soir, est décédée en son domicile au château de la Motte, en cette commune : Madame Louise Dorothée deLONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, âgée de soixante seize ans, née à Brette, le trois octobre mil huit cent vingt six, veuve de Monsieur le Comte Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE, fille de feu Théodore Charles de LONGUEVALd'HARAUCOURT et de feue Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT. Après nous être assuré de ce décès, nous avons rédigé le présent acte que les comparants ont signé avec nous après lecture, (Ont signé :) B. de Baglion, R. de Baglion, le Maire Vte J. de Baglion.
Sépulture octobre 1902 (Âge 75 ans)
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 15 novembre 1824St-Mars-d'Outillé, Sarthe, Pays de la Loire, France
23 mois
elle
2 ans
sœur plus jeune
17 mois
frère plus jeune
15 mois
sœur plus jeune
Émilie Albertine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT
Naissance : 28 août 1831 33 27
Décès : 31 juillet 1891Le Grand-Lucé, Sarthe, Pays de la Loire, France
Famille avec Jacques « Octave » Marie de BAGLION de La DUFFERIE - Afficher cette famille
mari
elle
Mariage : 28 février 1848Brette-les-Pins, Sarthe, Pays de la Loire, France
1 an
fils
Bertrand Octave Marie de BAGLION de La DUFFERIE
Naissance : 15 février 1849 30 22Martigné-sur-Mayenne, Mayenne, Pays de la Loire, France
Décès : 9 janvier 1908Grazay, Mayenne, Pays de la Loire, France
18 mois
fils
16 mois
fille
2 ans
fils
18 mois
fils

Naissance
État-Civil de Brette-les-Pins (72) - Naissances - 3 octobre 1826 L'an mil huit cent vingt six, le trois du mois d'octobre, à cinq heures du soir, par devant nous, adjoint de M. le Maire de la commune, remplissant aujourd'hui les fonctions d'officier public de l'état civil de la Commune de Brette, cantond'Écommoy, arrondissement du Mans, département de la Sarthe, municipalité de Brette, est comparu à la chambre commune, Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL, propriétaire et Maire à Brette, âgé de vingt neuf ans, domicilié à Hautbois, situé àBrette, lequel nous a présenté une fille née de ce jour à deux heures du soir, issue de lui et de Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HAURACOURT, son épouse, auquel il a donné les prénoms de Louise Dorothée. Cette déclaration faite en présence deMonsieur Louis Charles Marie de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, chevallier Royal de l'ordre de Saint Louis et Maire de la commune de St Mars d'Outillé, et âgé de cinquante sept ans, et de Jean LAIR, propriétaire, cultivateur, âgé desoixante neuf ans, domicilié à Brette, et qui ont signé le présent acte après lecture donnée... [Voir aussi son acte de mariage, à Brette-les-Pins (72) du 28 février 1848 et son acte de décès, à Martigné (53) du 23 octobre 1902.]
Mariage
État-Civil de Brette-les-Pins (72) - Mariages - 28 février 1848 L'an mil huit cent quarante huit, le vingt huit février, à huit heures du soir, par devant nous Julien MAUNOURY, adjoint au maire de la commune de Brette, canton d'Écommoy, Département de la Sarthe, sont comparus dans notre maison commune pourcontracter mariage, Monsieur Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE, Propriétaire, majeur, domicilié dans la commune de Mayenne, département du même nom, et est né dans la commune de Saint Aubin de Scellon, Canton de Thiberville, départementde l'Eure, le treize du mois de juin, l'an mil huit cent dix huit, du légitime mariage de Monsieur Jacques Bertrand de BAGLION de La DUFFERIE, propriétaire, et de dame Joséphine de GIVERVILLE, ses père et mère, domiciliés à Saint Aubin deScellon, d'une part ; Et demoiselle Louise Dorothée de LONGUEVAL, majeure, domiciliée à Brette, et y est née, le trois du mois d'octobre mil huit cent vingt six, du légitime mariage de Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL, propriétaire, et dedame Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, ses père et mère, domiciliés commune de Brette, d'autre part ; Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projetté entre eux, et dont les publications ont été faites devantla principale porte de notre maison commune ainsi qu'à la mairie de Saint Aubin de Scellon et à celle de Martigné. Savoir, la première le dimanche treize et la seconde le dimanche vingt février présent mois ; aucune opposition audit mariage nenous ayant été signifiée, faisant fort à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci dessus mentionnées et du chapitre six du titre cinq du code civil, avons demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent seprendre pour mari et femme, chacun ayant répondu séparément et affirmativement, déclarons au nom de la loi, que Monsieur Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE et demoiselle Louise Dorothée de LONGUEVAL sont unis pas le mariage, de quoi avonsdressé cet acte en présence et du consentement de Monsieur Jacques Bertrand de BAGLION de La DUFFERIE et dame Louise Joséphine de GIVERVILLE, père et mère de l'époux, de Monsieur Théodore Charles de LONGUEVAL et de Dame Louise Joséphine deLONGUEVAL d'HARAUCOURT, père et mère de l'épouse, de Monsieur Charles Albert d'HARAUCOURT de LONGUEVAL, propriétaire, âgé de trente huit ans, oncle de l'épouse, de Monsieur Louis de LONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, demeurant commune de StMars d'Outillé, de Monsieur Charles Gabriel MESNARD de SEILLAC, propriétaire, demeurant au Grand Lucé, âgé de soixante huit ans, cousin de l'épouse, et de Monsieur Marie Jean Octave du TROCHET, propriétaire, âgé de cinquante huit ans, demeurantà Saint Mars de Locquenay, oncle de l'épouse. Lesquels ainsi que tous les comparans, ont signé avec nous après lecture... Le mariage religieux a lieu le lendemain 24/10/1902.
Décès
État-Civil de Martigné (53) - Décès - 23 octobre 1902 L'an mil neuf cent deux, le vingt quatre octobre, à huit heures du matin, en la Maison commune, devant nous vicomte Jules de BAGLION de La DUFFERIE, Maire officier de l'État civil de la Commune de Martigné, canton de Mayenne Est (Mayenne), sontcomparus Monsieur le Comte Bertrand de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de cinquante trois ans, propriétaire, domicilié à Brette (Sarthe), et Monsieur le Comte Robert de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de cinquante un ans, commandant au 6ème Régiment deCuirassiers, à Saint Ménéhould (Marne), tous deux fils de la décédée ci-après dénommée ; lesquels nous ont déclaré qu'hier, à huit heures du soir, est décédée en son domicile au château de la Motte, en cette commune : Madame Louise Dorothée deLONGUEVAL d'HARAUCOURT, propriétaire, âgée de soixante seize ans, née à Brette, le trois octobre mil huit cent vingt six, veuve de Monsieur le Comte Jacques Octave de BAGLION de La DUFFERIE, fille de feu Théodore Charles de LONGUEVALd'HARAUCOURT et de feue Louise Joséphine de LONGUEVAL d'HARAUCOURT. Après nous être assuré de ce décès, nous avons rédigé le présent acte que les comparants ont signé avec nous après lecture, (Ont signé :) B. de Baglion, R. de Baglion, le Maire Vte J. de Baglion.
Note
Elle habite avant son mariage au château de Hautbois à Brette-les-Pins (72). Elle hérite du château de la Chevalerie au Grand-Lucé (72) qu 'elle revend pour reconstruire la Motte-Usson à Martigné (53) où elle est venue s'installer. Elle est qualifiée "Propriétaire". La famille de Longueval d'Haraucourt est originaire de Picardie, puis s'est installée au Maine (Brette, près de Château-du-Loir). Elle a pour armes : "bandé de vair et de gueules de six pièces".
Note
La succession de Jacques "Octave" Marie de Baglion de La Dufferie et de Louise Dorothée Marianne de Longueval d'Haraucourt est partagée en 1888.
DiplômeAccessit d'écriture du pensionnat du Sacré-Cœur du Mans (72) à Louise de Longueval d'Haraucourt - 2 septembre 1844. [suite...]Accessit d'écriture du pensionnat du Sacré-Cœur du Mans (72) à Louise de Longueval d'Haraucourt - 2 septembre 1844. [suite...]
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 540 × 800 pixels
Taille du fichier : 94 Ko
Type : Photo
Publication : Divers documents sur les familles dont il est parlé dans cette généalogie.
DécèsActe de décès de "Louise" Dorothée Marianne de Longueval d'Haraucourt, au château de la Motte, à Martigné (53) - 23 octobre 1902.Acte de décès de "Louise" Dorothée Marianne de Longueval d'Haraucourt, au château de la Motte, à Martigné (53) - 23 octobre 1902.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 628 × 800 pixels
Taille du fichier : 141 Ko
Type : Photo
Objet médiaChâteau de la Motte, à Martigné (53), propriété des Baglion et entièrement reconstruit (fin du 19e siècle).Château de la Motte, à Martigné (53), propriété des Baglion et entièrement reconstruit (fin du 19e siècle).
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 024 × 684 pixels
Taille du fichier : 185 Ko
Type : Photo
Image principale : non
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89