Jean d'ESPINAY1674

Nom
Jean d'ESPINAY
Mariage d’un(e) frère/sœurFrançois d'ESPINAYMarie Constance de CHÂLONSAfficher cette famille
1671

Décès 11 août 1674
Publication : L'encyclopédie libre.
Note :
Il meurt au combat de Seneffe, près de Mons, en Belgique. D'après Voltaire, dans son "Siècle de Louis XIV", "La grande & célèbre bataille de Senef ne fut qu'un carnage. Le grand Condé qui la donna pendant les marches sourdes de Turenne en Alsace, n'en tira aucun succès... Il eu trois chevaux tués sous lui. Il voulait, après trois attaques meurtrières, en hazarder encor une quatrième. Il parut, dit un Officier qui y était, qu'il n'y avait plus que le Prince de Condé qui eût envie de se battre... Le lendemain, les deux armées se retirèrent chacune de son côté, aucune n'ayant ni le champ de bataille, ni la victoire, toutes deux plutôt également affaiblies & vaincues. Il y eut près de sept mille morts & cinq mille prisonniers du côté des Français ; les ennemis firent une perte égale."
DécèsSIT_WIKIPEDIA.ORG
Publication : L'encyclopédie libre.
Décès
Il meurt au combat de Seneffe, près de Mons, en Belgique. D'après Voltaire, dans son "Siècle de Louis XIV", "La grande & célèbre bataille de Senef ne fut qu'un carnage. Le grand Condé qui la donna pendant les marches sourdes de Turenne en Alsace, n'en tira aucun succès... Il eu trois chevaux tués sous lui. Il voulait, après trois attaques meurtrières, en hazarder encor une quatrième. Il parut, dit un Officier qui y était, qu'il n'y avait plus que le Prince de Condé qui eût envie de se battre... Le lendemain, les deux armées se retirèrent chacune de son côté, aucune n'ayant ni le champ de bataille, ni la victoire, toutes deux plutôt également affaiblies & vaincues. Il y eut près de sept mille morts & cinq mille prisonniers du côté des Français ; les ennemis firent une perte égale."
Note
#Générale# Il est Comte de Rosendal, en Flandres.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89