Bernard de ROQUEFEUIL-CAHUZACÂge : 75 ans18991975

Nom
Bernard de ROQUEFEUIL-CAHUZAC
Naissance 2 décembre 1899 34 31

Décès du pèreAlain Pierre Marie Auguste de ROQUEFEUIL-CAHUZAC
16 mars 1917 (Âge 17 ans)

Décès de la grand-mère paternelleCharlotte Jeanne Edmée du BREIL de PONTBRIAND de La CAUNELAYE
10 février 1923 (Âge 23 ans)

Naissance d’une fille
#1
Héléne de ROQUEFEUIL-CAHUZAC
1929 (Âge 29 ans)

Décès de la mèreGabrielle Pauline Henriette GOODVIN
1952 (Âge 52 ans)

IMAGEoui


Décès 23 juillet 1975 (Âge 75 ans)
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 19 janvier 1887, Paris, Ile-de-France, France
13 ans
lui
La famille de la mère avec Détails privés - Afficher cette famille
beau-père
Détails privés
mère
Famille avec Évelyne Rosa CREVIER de SAINT-LAURENT - Afficher cette famille
lui
épouse
fils
Détails privés
fille
Détails privés
fille

Note
#Générale# Il porte le titre de Comte et habite au Clos-St-Bernard, à Feneu (49). Je l'ai moi-même rencontré à plusieurs reprises et il fait partie des personnes qui m'ont encouragé dans ma passion de la généalogie. Je me ts en intégralité l'article du bulletin " Roquefeuil-Infos " n°21, éc rit par France du Pré de Saint-Maur, sa fille : LE CRÉATEUR DU RALLY E FAMILIAL Né avec ce siècle, Bernard de Roquefeuil est le fils d'Al ain (branche cadette « Cahuzac ») et de Gabrielle Goodwin, une América ine dont la personnalité créatrice l'a beaucoup marqué. Bernard fait , à Jersey chez les Jésuites, de très bonnes humanités, s'engage en 19 17 pour la durée de la guerre et se porte volontaire pour la campagne de Syrie en 1919. Il s'y découvre un goût pour la culture méditerranée nne qui l'a plus tard poussé à s'installer en Algérie, partageant son temps entre Feneu et Philippeville après son mariage avec Évelyne Cre vier. Son père meurt en 1916. Il fait alors un tour de famille paterne lle et constate qu'il ne sait rien sur les origines de ses ancêtres, s ur les différentes branches. De là naît son désir de faire une généal ogie. L'oncle Robert, fils de Félix, est son initiateur lors de fréque nts séjours à Boucéel. Le virus acquis, Bernard se met au travail pour ce qui a été l'œuvre de sa vie, écrivant sans relâche aux paroisses, aux communes, pour obtenir des précisions sur les origines, les filia tions, etc. Chaque année ou presque, il consacre quelques jours pour a ller avec "Tante Evelyne" faire ses recherches sur place, ne ménageant pas sa peine. L'initiateur des rallyes Roquefeuil En 1950, la con stitution des "Amis de Bonaguil" lui fait prendre une part importante à la restauration de ce château et à la création du musée. Il y intér esse tous les chefs de branches qui fournissent armures, uniformes, re productions de monnaies, de sceaux... Ainsi, se crée peu à peu l'idée de réunir tous les Roquefeuil à Bonaguil pour les faire se connaître, puis pour leur faire prendre conscience de la force que représente po ur l'avenir une famille comme la nôtre. Organisé avec Guy de Roquefeui l La Bessière, le premier rallye Roquefeuil a lieu, à la Pentecôte 19 60, en Agenais. Avec cent huit participants, cela a été une réussite a u dire de tous. Beaucoup lui demandent alors de publier ses recherch es. Ayant eu accès aux Archives de la Marine, il écrit « L'appel de la mer » qui retrace les hauts faits des marins de la famille. Ayant dé couvert à Combret, pays d'Arnaud II de Roquefeuil, une monographie de ce village médiéval, il raconte dans « Sang bleu » l'histoire de Raym ond III lors de la 7 ème croisade et celle d'Arnaud II qui déclara la guerre au Roi de Majorque. En même temps, il met à jour ses renseigne ments généalogiques qu'il présente par branche sous forme de roues et , pour son plaisir personnel, il écrit les récits très intéressants (u ne vingtaine) de tous ses voyages en Europe, en Amérique et au Moyen Une généalogie, des ouvrages historiques, des récits... Tout cela l ui demande un gros travail. Tôt levé, couché tard, il lit des ouvrages historiques, compulse ses renseignements et rédige. Trois mois avant sa mort (23 juillet 1975), déjà bien fatigué, il repart encore à Malt e vérifier certains documents. Il en revient épuisé et «meurt debout comme un vieux Romain», selon son souhait. Bernard a été heureux d'avo ir donné un élan à la famille, de voir combien étaient nombreux ceux q ui s'intéressaient aux origines ancestrales et d'avoir ainsi créé un n ouvel état d'esprit. Il a beaucoup espéré que cette impulsion donnée, le flambeau serait repris. Il l'a été par Géraud, qu'il aimait part iculièrement et qui a lancé le premier bulletin de liaison, puis par M elchior et Joëlle, Louis, Édouard, Fulcran, les Jean... Tous ont donn é une autre dimension à ce premier rassemblement par de nouvelles idée s et la constitution de commissions qui élargissent les centres d'int érêt en même temps qu'elles associent la jeune génération. Il aurait é té particulièrement content de voir se dérouler le prochain Tro Breizh , organisé de main de maître par sa petiteÉlizabeth et son mari Bruno de La Brosse et par beaucoup d'autres. On garde de Bernard de Roquefe uil le souvenir de son esprit de famille, de sa grande culture, de son sens du contact humain, de son énergie et de sa bonne humeur.
IMAGERoquefeuil_Bernard.jpg
Roquefeuil_Bernard.jpg
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 188 × 261 pixels
Taille du fichier : 19 Ko
IMAGE47_Fumel_Bonaguil_03.jpg
47_Fumel_Bonaguil_03.jpg
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 024 × 655 pixels
Taille du fichier : 190 Ko
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89 | Quiz Akademos