Carloman de FRANCIE des CAROLINGIENS884

Nom
Carloman de FRANCIE des CAROLINGIENS
Mariage d’un parentLouis II le Bègue de FRANCIE des CAROLINGIENSAélis Adélaïde de PARISAfficher cette famille
874

Naissance d’une demi-sœurErmentrude de FRANCIE des CAROLINGIENS
vers 875

Naissance d’un demi-frèreCharles III le Simple de FRANCIE des CAROLINGIENS
17 septembre 879

Décès du pèreLouis II le Bègue de FRANCIE des CAROLINGIENS
879
Décès de la mèreAnsgarde de BOURGOGNE
2 novembre 879

Enterrement du pèreLouis II le Bègue de FRANCIE des CAROLINGIENS
879
Adresse : Abbaye de Notre-Dame
Note : L'Abbaye de Notre-Dame s'est ensuite appelée St-Corneille.
Décès d’un frèreLouis III de FRANCIE des CAROLINGIENS
882

Décès 884

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 862
frère
lui
La famille du père avec N. de BRETAGNE - Afficher cette famille
père
belle-mère
Mariage : 856
La famille du père avec Aélis Adélaïde de PARIS - Afficher cette famille
père
belle-mère
Mariage : 874
2 ans
demi-sœur
5 ans
demi-frère

Note
#Générale# Il est Roi de France avec son frère Louis. " Ils gouvernèrent ensemble le Royaume, & ensuite ils le partagèrent à Amiens. Louis eut la Neus trie, & Carloman l'Aquitaine et la Bourgogne. Quelques tems après, ils gagnèrent unebataille sur les Normands, près de la rivière de Vienn e... (à la mort de son frère Louis parti guerroyer avec les Bretons c ontre les Normands) il partit aussitôt du siège de Vienne en Dauphin é, en ayant laissé la charge au Comte Richard,pour venir recueillir s a succession, & pour se mettre à la tête de son armée, qui marchait c ontre les Normands. A son arrivée dans Autun, il apprit que ces brigan ds épouvantés étaient sortis de la rivière de Loire ; &, peu de jours après,il vit arriver Richard, qui, ayant pris Vienne, lui amenait la femme & la fille de Boson prisonnières... De là, il marcha contre un e autre bande de Normands, qui, étant descendus par l'embouchure de la Somme, couraient jusqu'à Laon & àRheims : les ayant chargés vigoure usement, il en défit une bonne partie... Ce fut alors que le grand Hi ncmar, Archevêque de Rheims, accablé d'années & de douleur, de voir ai nsi la France en proie au pillage des Normands, fuyant de sa villequ i était menacée par ces Barbares, mourut à Epernay, laissant l'Eglise Gallicane presqu'entièrement destituée de Prélats qui entendissent se s droits, & qui eussent soin de la discipline... (Carloman) traita a vec les Normands pour lesfaire sortir de ses Etats, & composa comme avec des Brigands, à une certaine somme d'argent... Peu après, étant à la chasse dans la forêt d'Yveline, près de Monfort, à une journée de Paris, il fut blessé mortellement par un sanglier, &mourut sans post érité ausi bien que son frère Louis... Aussitôt que ces Barbares (le s Normands) eurent appris que ce Prince était mort, ils rentrèrent da ns le Royaume, interprétant, selon leur génie & leurs intérêts, que l e Traitéfinaissait avec sa vie. Hugues, Abbé de St-Denis, les combat tit, & en fit un si grand carnage, qu'ils furent obligés de vuider le Royaume. " Le Ragois - Instruction sur l'Histoire de France.
Objet médiaPortrait de Carloman et Louis III de Francie des Carolingiens. [suite...]Portrait de Carloman et Louis III de Francie des Carolingiens. [suite...]
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 939 × 800 pixels
Taille du fichier : 225 Ko
Type : Photo
Image principale : non
Publication : Instruction sur l'Histoire de France et Romaine - Limoges, 1782.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89