Portrait de Louis XII d'Orléans. [suite...]

Louis XII d'ORLÉANSAge: 53 years14621515

Name
Louis XII d'ORLÉANS
Given names
Louis XII
Surname
d'ORLÉANS
Birth 1462
MarriageAnne de BRETAGNEView this family
1499 (Age 37 years)

MarriageJeanne de VALOISView this family
yes

MarriageMarie d'ANGLETERREView this family
yes

Death of a wifeAnne de BRETAGNE
1514 (Age 52 years)
Death January 1, 1515 (Age 53 years)
Burial January 1515 (on the date of death)
Address: Abbaye
Family with Anne de BRETAGNE - View this family
himself
wife
Marriage: 1499
Family with Jeanne de VALOIS - View this family
himself
wife
Marriage:
Family with Marie d'ANGLETERRE - View this family
himself
wife
Marriage:
Charles VIII l'Affable de VALOIS + Anne de BRETAGNE - View this family
wife’s husband
Portrait de Charles VIII l'Affable de Valois. [suite...]Charles VIII l'Affable de VALOIS
Birth: 1470 47Amboise, Indre-et-Loire, Centre-Val de Loire, France
Death: April 7, 1498Amboise, Indre-et-Loire, Centre-Val de Loire, France
wife
Marriage: 1491

SourceBIB_LERAGOIS_1782
Publication: Père Claude Le Ragois, Instruction sur l'Histoire de France et Romaine - Limoges, 1782.
Citation details: pages 146 à 149.
Note
Louis XII d'ORLÉANS est Roi de France de 1498 à 1515. Il répudie Jeanne de Valois pour épouser Anne de Bretagne et ainsi, éviter que le Duché de Bretagne échappe à la France. Il se marie une troisième fois avec Marie, fille de Henry VII, Roi d'Angleterre, mais il n'a pas d'héritier et termine sa branche. Il laisse deux filles, Claude, qui épouse François 1er, et Renée. À son arrivée sur le trône, "il remit à son peuple le présent du couronnement, la troisième partie des impôts, & la dixième des tailles. Il remit depuis la moitié de son revenu, & mérita le titre de Père du Peuple, le plus glorieux que puisse avoir un Roi. [… …] Il prit le Duché de Milan & le Royaume de Naples [en 1499]. [S'il avait un droit sur le Duché de Milan] c'est que Louis, Duc d'Orléans, son grand-père, avait épousé Valentine, qui en était héritière, comme fille de Galéas, Duc de Milan. Sforce [avait usurpé ce Duché de par son mariage avec], une fille naturelle de Galéas. [… …] [Louis XII] le perdit peu après l'avoir conquis. Ferdinand, Roi d'Aragon, qui avait aidé à le conquérir [le Royaume de Naples], s'en empara. Il [Louis XII] a gagné deux batailles considérables. La bataille d'Agnadel,contre les Vénitiens [en 1509] ; & celle de Ravenne, contre les armées du Pape, du Roi d'Aragon, & des Princes d'Italie. Il était en personne à la première bataille, & Gaston de Foix, son neveu, commandait à la seconde, & il y fut tué. [… …] En l'année 1510, il eut le déplaisir de voir mourir à Lyon Georges d'Amboise, le sage Pilote de la France, Ministre sans avarice & sans orgueil, Cardinal avec un seul bénéfice, qui n'ayant en vue d'autres richesses que celles du Public, s'est amassé un trèsor de bénédictions dans toute la postérité. [… …] On remarque qu'il [Louis XII] pardonnait facilement à ses ennemis, & qu'étant monté sur le Trône, il dit que le Roi de France n'épousait point les querelles du Duc d'Orléans. [… …] Tout le monde le pleura, & la France en fut inconsolable. Ce Prince avait l'humeur gaie & facile ; il aimait à entendre dire les vérités, & même les siennes sans se fâcher. Doué d'un esprit agréable & solide, il se plaisait fort à la lecture des bons livres : il affectionnait les gens de Lettres, mais beaucoup plus ceux qui étaient capables d'instruire & de servir, que ceux qui ne l'étaient que de plaire & de flatter. [Il fut aussi heureux en femmes qu'il l'avait été en Ministre [… …] car sans parler de sa seconde femme, Anne de Bretagne, par le mariage de laquelle la Bretagne fut entièrement assurée à la France, la Reine Marie d'Angleterre son épouse en troisième noces, était un modèle de vertu. La sage conduite de cette Princesse, & son âme vraiment noble & généreuse, étant au dessus de la bagatelle & de tous les vains divertissemens qui sont cause de la corruption, étaient un exemple pour les Dames de la Cour. [… …] Jamais Prince n'aima tant son peuple, & n'en fut tant aimé de lui : il en fut adoré. Comme il l'épargnait en toutes occasions, il ne souffrait point qu'il fut la proie des Grands, encore moins des Traitans. On le vit plus d'une fois avoir les larmes aux yeux quand la nécessité le forçait d'imposer quelque petit subside. Aussi, prévoyant les dissipations que le luxe & la vaine prodigalité de François I causeraient après sa mort, il disait en soupirant : Ah ! Nous travaillons en vain, ce gros garçon gâtera tout." (Le Ragois - Instruction sur l'Histoire de France, pages 146 à 149).
Media objectPortrait de Louis XII d'Orléans. [suite...]Portrait de Louis XII d'Orléans. [suite...]
Format: image/jpeg
Image dimensions: 776 × 800 pixels
File size: 193 KB
Type: Photo
Highlighted image: yes
Publication: Père Claude Le Ragois, Instruction sur l'Histoire de France et Romaine - Limoges, 1782.
Informations légales
GénéAct - Relevés d'actes | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89
© copyright bellabre.com, 2001-2020