N. “de Mailly” de MONTCAVRELAge: 85 years16281713

Name
N. “de Mailly” de MONTCAVREL
Given names
N.
Nickname
de Mailly
Surname
de MONTCAVREL
Nickname
de Mailly
Birth about 1628

MarriageN. de MAILLYView this family
yes

Marriage of a childLouis de MAILLYAnne Marie Françoise de SAINTE-HERMINEView this family
before 1692 (Age 64 years)

Death of a husbandN. de MAILLY
1708 (Age 80 years)

Death 1713 (Age 85 years)

SourceBIB_SAINT-SIMON_1856-1858
Publication: Mémoires Complets et Authentiques du Duc de Saint-Simon sur le Siècle de Louis XIV et la Régence, collationnée sur le manuscrit original par M. Chéruel et précédés d'une notice par M. Sainte-Beuve de l'Académie française. Treize tomes de 1856 à 1858. Hachette.
Note
Elle est appelée à la Cour "la Bécasse", du fait de son long nez... Saint-Simon ne semble pas l'avoir portée en son cœur, car il écrit dans ses Mémoires (en plus de ce qui figure dans les extraits des articles placés dans les notes de son mari, de son fils et de sa belle-fille) : "La vieille Mailly, belle-mère de la dame d'atours de Mme la duchesse de Bourgogne, s'était mise sur les rangs pour la succession à la principauté d'Orange, sur une alliance tirée par les cheveux de la maison de Châlons, moins dans l'espérance d'un droit aussi chimérique, que pour faire valoir le marquis de Nesle, son petit-fils, par des prétentions si hautes. La même raison la fit se présenter avec aussi peu de fondement pour Neuchâtel. Elle se flattait qu'avec la protection de Mme de Maintenon, elle en pourrait tirer d'autres partis plus solides. Mme de Maintenon n'y prit pas la moindre part, et on se moqua à Paris comme en Suisse de ses chimères." Puis, un peu plus loin, (sur le même sujet : Neuchâtel est remis à l'électeur de Brandebourg) "Mme de Mailly, qui se donnait toujours pour telle, fit si bien les hauts cris à la nouvelle de cette intrusion, qu'à la fin la considération de son alliance avec Mme de Maintenon réveilla nos ministres. Ils l'écoutèrent. Ils trouvèrent après elle qu'il était de la réputation du roi de ne pas laisser enlever ce morceau à ses sujets, et qu'il y avait du danger de le laisser entre les mains d'un aussi puissant prince protestant, en état de faire une place d'armes en lieu si voisin de la comté de Bourgogne, et dans une frontière aussi peu couverte." Dans un autre volume, on trouve ceci : "La vieille Mailly mourut à quatre-vingt-cinq ou six ans, aussi entière de tête et de santé qu'à quarante. C'est celle que la longueur de son visage étroit et la singularité de son nez faisait nommer la Bécasse. Elle était Montcavrel, et longtemps depuis son mariage elle devint héritière de sa maison, qu'elle rendit très puissante en biens, de très pauvres qu'étaient son mari et elle, à force de travail, d'assiduité, d'arts et de procès. J'ai parlé en son lieu de la substitution qu'ils firent. Elle traita toute sa vie ses enfants à la baguette, en jeta un à Saint-Victor dont il se serait bien passé. Il en devint pourtant prieur, puis évêque de Lavaur, et fut homme de bien. Il était mort à Montpellier un mois ou deux avant elle. Elle força un autre de ses fils à se faire prêtre, dont il ne pouvait se consoler, jusqu'à ce que le mariage de son autre fils avec la nièce à la mode de Bretagne de Mme de Maintenon, qui fut dame d'atours de la Dauphine, fit cet abbé de Mailly archevêque d'Arles, puis de Reims, que nous verrons cardinal. Ses deux filles, l'une échappa et se maria malgré elle à l'aîné des Mailly ; l'autre, elle la fit religieuse, qui, de nécessité vertu, la devint bonne, et a été une excellente abbesse de Poissy,, adorée et respectée au dernier point dans cette communauté si grande et si jalouse de l'élection qu'elle a perdue. On n'a pas vu que Dieu ait béni cette conduite dans tout ce qui est arrivé depuis de toute cette famille."
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89