Birth
D'après l'acte de son second mariage.
Marriage
AD-29 - État-civil de Saint-Pol-de-Léon - M 1818-1822 - Image 97 - Mariage du 13 avril 1822 : Acte de mariage du Sieur Alexandre François JÉGOU DULAZ, veuf de dame Françoise de KERMENGUY, décédée en cette ville le 26 octobre 1820, âgé de soixante sept ans révolus, né à Vannes, Morbihan, le 19 janvier 1755, propriétaire, demeurant rue de la Rive en cette ville, fils majeur de feu Michel Marie JÉGOU DULAZ, en son vivant propriétaire, décédé au lieu de Trégarantec, à Mellionnec, canton de Loudéac, Côtes du Nord, le 13 Ventose an 10, et de feue dame Angélique Thérèse Augustine de BLÉVIN de PENHOËT, son épouse, décédée à Vannes le 28 décembre 1770, petit-fils au paternel de feu Sieur François Barthélémy JÉGOU DULAZ, décédé à Mellionnec le 29 mars 1745, & au maternel petit-fils de feu Sieur Philippe François de BLÉVIN de PENHOËT, décédé à Vannes le 21 décembre 1779, & Demoiselle Marie Bernardine Séraphine MALESCOT de KERANGOUÉ, âgée de 44 ans, né à Morlaix, Finistère, le 14 juin 1777, domiciliée en cette commune au manoir de Kermorus [?], fille majeure de feu Sieur Sébastien François MALESCOT de KERANGOUÉ, en son vivant homme de loi, décédé à Brest le18 Thermidor an 2, et de dame Marie Jeanne Juliette Le PAPPE de BÉLAIR, son épouse, domiciliée à Morlaix… en présence de la mère de l'épouse, du Sieur Hypolite François Charles JÉGOU DULAZ, frère utérin du contractant, propriétaire, âgé de 35 ans, Eugène François JÉGOU DULAZ, aussi frère utérin du contractant, propriétaire, âgé de 33 ans, tous deux domicilié de cette ville, Pierre Julien Marie MALESCOT de KERANGOUÉ, frère germain de la contractante, propriétaire, âgé de 48 ans, domicilié de Morlaix, et Célestin Guy Marie MALESCOT de KERANGOUÉ, aussi frère germain de la contractante, âgé de 35 ans, enseigne de vaisseau, résidant à Brest. L'époux certifie ignorer le lieu de décès et de dernier domicile des ses aïeules paternelle et maternelle…
Note
Qualifié 'propriétaire', Alexandre François JÉGOU du LAZ est Vicomte du Laz. Il demeure à Saint-Pol-de-Léon (29). "Il figura dans la protestation de l'ordre de la noblesse de Bretagne, en 1789. Il émigra, servit d'abord dans l'armée de Condé et alla ensuite en Pologne, où il donna des leçons de français dans un important château des environs de Varsovie. Sa femme, restée en Bretagne habitait Saint-Pol-de-Léon où elle ne fut pas inquiétée." (Généalogie de la Maison de Jégou - 1897).
Note
Alexandre François JÉGOU du LAZ et Françoise de KERMENGUY sont cousins germains.