Christening
Registres paroissiaux de Mellionnec (22). Baptême du 15 octobre 1788 : L'an de grâce mil sept cens quatre vingt huit, le quinzième jour du mois d'octobre, ont été suppléées par nous soussigné recteur, les cérémonies du baptême à un fils qu'on a nommé Hippolyte-François-Charles, né le vingt-six novembre mil sept cens quatre-vingt-six, au château de Trégarantec, du légitime mariage de noble messire Michel-Marie JÉGOU,chevalier, seigneur du LAZ, de Trégarantec, et autres lieux, et de noble dame Marie-Jeanne-Josèphe de KERSAUZON, son épouse, demeurant au dit Trégarantec, situé en cette paroisse, lequel fils avait été ondoyé le susdit jour de sa naissance en la chapelle du dit château de Trégarantec, par permission de monseigneur l'Évêque de Vannes. Parrein messire Charles-Marie, chevalier du LESLAY, de la ville de Rostrenen, marreine noble demoiselle Marie-Anne-Françoise-Charlotte-Julie JÉGOU du LAZ, lesquels avec monsieur du LAZ, le père présent, signent avec nous. [ont signé :] GUILLOUZOU, recteur, Françoise de KERMENGUY du LAZ, Marie-Anne-Françoise-Charlotte-Julie JÉGOU du LAZ, Michel-Marie JÉGOU du LAZ, Charles-Marie, chevalier du LESLAY, Alexandre-François JÉGOU du LAZ, JAFFRÉ, curé. Cité dans : Généalogie de la Maison de Jégou – 1897.
Note
Qualifié 'propriétaire', Eugène François JÉGOU porte le titre de Vicomte du Laz et demeure à Saint-Pol-de-Léon (29), ville dont il est adjoint au maire. Il "entra comme brigadier au 3e régiment des Gardes d'honneur, et y fit les campagnes de 1813 et 1814. Il servit dans la cavalerie, sous les ordres du Comte du Botdéru, à l'armée royale de Bretagne, commandée par le général de Sol de Grisolle, en 1815. Le 14 mai 1823 il fut nommé maire de Saint-Pol-de-Léon, et installé le 30 mai par M. de Kerhorre, démissionnaire. Le 14 mai 1826, il remplaça son beau-père, le Cte de La Villernarqué, comme sous-préfet de Quimperlé. Démissionnaire en 1830, il empêcha de hisser le drapeau tricolore tant que le roi Charles X n'eût pas quitté la France." "Il avait reçu en partage la terre du Laz, en Carnac (29). Il ne la possédait plus, à sa mort, l'ayant vendue à M. le baron de Wolbock." (Généalogie de la Maison de Jégou - 1897).