Birth
État-Civil de Bréhan-Loudéac (56) Registre des Naissances 15 mai 1891 Du quinzième jours du mois de Mai mil huit cent quatre-vingt-onze, à quatre heures du soir, Acte de naissance de de BAGLION de La DUFFERIE, Gabrielle Marie Louise Amicie, née à Coëtuhan, commune de Bréhan-Loudéac, le quatorze mai à une heure dusoir, fille légitime de Mr Louis Ernest Jules, Vicomte de BAGLION de La DUFFERIE, âgé de trente -sept ans, profession de propriétaire, et de Anne Marie Thérèse de ROQUEFEUIL, âgée de vingt-deux ans, profession de propriétaire. Les deuxdemeurant à Martigné (Mayenne). L'enfant présenté à l'officier de l'État civil a été reconnu être du sexe féminin. La déclaration de la naissance a été faite par Mr Louis Ernest Jules, Vicomte de Baglion de La Dufferie, âgé de trente-sept ans,profession de propriétaire, demeurant à Martigné (Mayenne), père de l'enfant. Premier témoin, Monsieur LÉVESQUE de La FERRIÈRE Adhémard, âgé de trente-neuf ans, profession de prêtre, demeurant à Rennes, Second témoin, Mr GAZIO Mathurin, âgé decinquante-trois ans, profession de recteur desservant, demeurant à Bréhan-Loudéac, Lecture donnée du présent dressé par nous soussigné COQUANTIF Louis, Maire et Officier de l'État civil, les comparants et témoins ont déclaré signer avec nous lePrésent, (Ont signé : Vte J. de Baglion, Adhémar Lévesque de La Ferrière prêtre chanoine de la métrop. de Rennes, Coquantif, M. Gazio Rect.).
Death
(p) État-Civil de Feneu (49) - Registre des Décès - 30 mai 1989 Bulletin de Décès. Le trente mai mil neuf cent quatre vingt neuf, est décédée à Feneu - rue de Juigné, Gabrielle Marie Louise Amicie de BAGLION de La DUFFERIE, née à Bréhan-Loudéac (Morbihan), le quatorze mai mil huit cent quatre vingt onze,fille de de BAGLION de La DUFFERIE Louis Ernest Jules, et de de ROQUEFEUIL Anne Marie Thérèse, veuve de FRADIN de BELLABRE Jean Ambroise Marie. Délivré le treize juin mil neuf cent quatre vingt neuf.
Note
En 1908, Gabrielle Marie Louise Amicie de BAGLION de La DUFFERIE fait avec sa mère un voyage en voiture à cheval jusqu'en Italie. Durant la guerre de 1914-1918, elle est infirmière et soigne les blessés de la guerre. Nous avons dans nos archives plusieurs courriers que des soldats lui ont adressés en remerciement. Au moment de son mariage, elle réside au château familial de la Motte, à Martigné (53). Elle est dite 'sans profession'. Elle écrit "Mes Souvenirs, notés au courant de ma plume en l'automne 1979." La famille de Baglion de La Dufferie est originaire d'Italie (Pérouse) et remonte aux temps les plus reculés. Elle vient s'installer au Maine au 16ème siècle. Elle porte les armes suivantes : "d'azur au lion léopardé d'or, arrêté et appuyé de la patte dextre de devant sur un tronc écotté de même". Les Baglions sont Ducs de Souabe, Souverains de Pérouse, Podestats de Florence, de Spolète et de Lucques, Marquis de Morcon à Florence, Marquis de la Salle et Barons d'Yons (Lyonnais), Seigneurs de Martigné et de la Dufferie, de la Motte-Usson, etc. Parmi ses ancêtres italiens, on trouve notamment : -J. Paul BAGLIONI, "Condottieri", il s'empare de la souveraineté de Pérouse, sa patrie vers 1500 et se rend indépendant des Papes contre lesquels il se bat. Il est chassé plusieurs fois, il revient plusieurs fois. Finalement, Léon X réussit à le faire venir à Rome où il lui fait trancher la tête en 1520. -Rodolphe BAGLIONI, cousin du précédent, il retrouve la souveraineté de Pérouse (1534 et 1540).