Bon de LANGE

Name
Bon de LANGE
MarriageIsabeau de CHÂTEAU-RENAUDView this family
January 15, 1525

Publication: Notice sur la Filiation de la Famille de Lange, originaire de l'Albanie, et réfugiée dans la France depuis 1466 ; à l'appui des droits du Marquis de L'Ange Comnène, sur l'Empire de Constantinople, et particulièrement sur l'Albanie. À Paris, 1824.
Citation details: pages 48 et 49.
Note:
Le mariage se fait "en présence de de Jean de Château-Renaud, son oncle paternel, chevalier commandeur des Bordes, et après grand-bailli [p. 49] et maréchal de l'ordre de Malte (1) ; et d'Antoine de Traves, seigneur de Dracy-le-Fort, procureur principal de Bon de l'Ange et de Jacquette de Chéry." En note 1 : "Jean de Château-Renaud était l'oncle, du côté paternel, d'Isabeau de Château-Renaud, sa nièce, et ne pouvait pas être, sous aucun rapport, de la famille de l'Ange, comme l'a prétendu le Père Goussancourt, dans son Martyrologe des chevaliers de l'ordre de Malte, qui a été amèrement critiqué avec raison, dans son temps, par l'estimable M. d’Hosier , historiographe de France." ('Notice sur la Filiation de la Famille de Lange' (1824), pages 48 et 49).
MarriageCatherine de CHÂTEL-CHAUSSYView this family
1530

Death of a fatherImbert de LANGE
1538

Death of a sonFrançois de LANGE
1590
Cause: Il reçoit un coup de mousquet au siège de la ville de la Charité par les Huguenots. Après la levée du siège, il est transporté à Châteaurenaud.
Burial of a sonFrançois de LANGE
1590
Address: Germigny.
Death of a sonJean de LANGE
May 1604

Deathyes

Family with parents - View this family
father
mother
Marriage: 1500
himself
brother
Family with Catherine de CHÂTEL-CHAUSSY - View this family
himself
wife
Marriage: 1530
son
son
son
son
Family with Isabeau de CHÂTEAU-RENAUD - View this family
himself
wife
Marriage: January 15, 1525
son

MarriageBIB_NOTICE_LANGE
Publication: Notice sur la Filiation de la Famille de Lange, originaire de l'Albanie, et réfugiée dans la France depuis 1466 ; à l'appui des droits du Marquis de L'Ange Comnène, sur l'Empire de Constantinople, et particulièrement sur l'Albanie. À Paris, 1824.
Citation details: pages 48 et 49.
SourceBIB_NOTICE_LANGE
Publication: Notice sur la Filiation de la Famille de Lange, originaire de l'Albanie, et réfugiée dans la France depuis 1466 ; à l'appui des droits du Marquis de L'Ange Comnène, sur l'Empire de Constantinople, et particulièrement sur l'Albanie. À Paris, 1824.
Citation details: pages 48 à 52.
Notice sur la Filiation de la Famille de L'Ange - 1824.
Notice sur la Filiation de la Famille de L'Ange - 1824.

Note: Il semble de cette notice ait été écrite par Denis Joseph Hyacinthe de L'Ange Comnène, prétendant au trône d'Albanie au début du 19e siècle.

Type: Photo

Marriage
Le mariage se fait "en présence de de Jean de Château-Renaud, son oncle paternel, chevalier commandeur des Bordes, et après grand-bailli [p. 49] et maréchal de l'ordre de Malte (1) ; et d'Antoine de Traves, seigneur de Dracy-le-Fort, procureur principal de Bon de l'Ange et de Jacquette de Chéry." En note 1 : "Jean de Château-Renaud était l'oncle, du côté paternel, d'Isabeau de Château-Renaud, sa nièce, et ne pouvait pas être, sous aucun rapport, de la famille de l'Ange, comme l'a prétendu le Père Goussancourt, dans son Martyrologe des chevaliers de l'ordre de Malte, qui a été amèrement critiqué avec raison, dans son temps, par l'estimable M. d’Hosier , historiographe de France." ('Notice sur la Filiation de la Famille de Lange' (1824), pages 48 et 49).
Note
Bon de LANGE est Seigneur de l'Échenault, Saint-Claude, Saint-Aubin, la Motte-l'Ange, Château-Renaud, Villemenan et autres lieux. D'après la 'Notice sur la Filiation de la Famille de Lange' (1824), page 48 : "Bon, baron de l'Ange, seigneur de Chevanes, un des cent gentilshommes du roi Henri II. "[… … p. 50] Bon avait recueilli en premières noces la terre de Château-Renaud; et en secondes noces, il eut celle de Villemenan dans le Nivernais ; l'une et l'autre mentionnées dans l'histoire bizantine, comme appartenant à la famille de l'Ange. [… …] "Durant sa vie, Bon, baron de l'Ange, poussé par les circonstances, éleva des prétentions sur le marquisat de Saluces (1) et prit même le titre [p. 51] de marquis de Saluces, comme héritier du côté maternel, faute d'hoirs mâles, des princes de l'ancienne famille des marquis de Montferrat et de Saluces, ainsi que des derniers titulaires de la race des Paléologues qui leur avaient succédé Jet qui venaient de s'éteindre. Bon soumit ses prétentions à François Ier, qui ne jugea pas [p. 52] à propos de les faire valoir ; et Charles-Quint l'adjugea à Frédéric de Gonzague, duc de Mantoue, par représentation de sa femme Marguerite Paléologue." Et en note 1 de la page 50 : "Le marquis:Boniface Paléologue étant mort en 1531, il ne restait de cette branche des Paléologues, marquis de Montferrat, que le prince Jean Georges, oncle du défunt, abbé de Lucedio, et Marguerite, femme de Frédéric ‘de Gonzague, duc de Mantoue. Il quitta aussitôt l'habit clérical et sa riche abbaye, prit possession du Montferrat et épousa Julie d'Anjou, fille d'Isabelle, jadis reine de Naples, résidant depuis long-temps à Ferrare. (Muratori, aut. de la maison d'Est ; part. II, chap. II, pag. 283). "Jean-Georges Paléologue décéda un an après, en 1532, laissant vacant le marquisat de Montferrat, que sa famille avait possédé depuis Théodore Paléologue, fils d'Andronic Paléologue, dit le Vieux, et d'Irène de Montferrat et de Saluces, décédée en 1306. "Frédéric de Gonzague, duc de Mantoue, muni d'un diplôme impérial, dès 1532, dans le cas où Jean-Georges vint à décéder sans enfans, s'empara du Montferrat. Ce diplôme fut confirmé, malgré les prétentions de Charles III, duc de Savoie, de François, marquis de Saluces, de Julie d'Aragon et du duc de Mantoue, qui furent rejetées. "François, marquis de Saluces, descendait aussi de Théodore Paléologue et d'Irène de Montferrat. "Qn fera remarquer que cette lrène, qui avait porté les marquisats de Montferrat et de Saluces dans la famille des Paléologues, descendait de Conrad, marquis de Montferrat et de Saluces, et de Théodora, sœur de l'empereur Isaac l'Ange. " À cette époque, la famille des marquis de Saluces, issue de la race des Paléologues, était composée de trois frères : 1°. Michel-Antoine ; 2°. Jean-Louis ; 3°. François-Angelo. "En I527, François Ier. ayant envoyé le maréchal de Lautrec pour faire la conquête du royaume de Naples, il mourut pendant le siège de la ville de Naples, en 1528, et l'armée française fut détruite aussi par les maladies. Michel-Antoine, marquis de Saluces, qui commandait sous les ordres du maréchal de Lautrec, se retira à Averse, où il fut fait prisonnier de guerre avec les débris de l'armée ; étant lui-même très-malade, il fut porté à Naples où il mourut en octobre 1528. "Jean-Louis Paléologue, son second frère, devait naturellement lui succéder au marquisat de Saluces, mais François Ier. soupçonnant sa fidélité, le retint prisonnier, et investit François-Angelo, son troisième frère, du marquisat de Saluces, qui, bien loin de le garder, le rendit à Jean-Louis, son frère ; et l'un et l'autre embrassèrent le parti de Charles V."
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89