Olivier Jean Philippe LELONG de La CROIZARDIÈREÂge : 61 ans17751837

Nom
Olivier Jean Philippe LELONG de La CROIZARDIÈRE
Naissance 29 octobre 1775 31 26
Source : 12/05/1794
Naissance d’une sœurÉmilie LELONG de La CROIZARDIÈRE
1777 (Âge 14 mois)

Décès de la mèreMarie Jeanne FRADIN de La RENAUDIÈRE
1 mars 1782 (Âge 6 ans)
Source : Inh
Enterrement de la mèreMarie Jeanne FRADIN de La RENAUDIÈRE
mars 1782 (Âge 6 ans)
Adresse : St-Nicolas
MariageMarguerite Madeleine Julie FROMYAfficher cette famille
12 mai 1794 (Âge 18 ans)
oncle maternel et parrain : François Gabriel GUILLONNETRelationRelation
_ACT : p
Note :
État-Civil de Coivert (17) - Mariages - 12 mai 1794 Aujourd'hui vingt trois floréal, l'an deuxième de la République une et indivisible, à huit heures du matin, par devant moi François Élie ASSONNEAU, membre du Conseil Général de la commune de Coivert, département de la Charente Inférieure, élu levingt cinq décembre mil sept cent quatre vingt douze, vieux style, pour rédiger les actes destinés à constater la naissance, le mariage et décès des citoyens, sont comparus dans la maison commune pour contracter mariage, d'une part le citoyenOlivier LELONG, mineur âgé de dix huit ans et demy, domicilié dans la commune de Blanzai, canton d'Aunay, fils du citoyen Jean Philippe LELONG, propriétaire et maire de la dite commune de Blanzai, y demeurant, âgé de quarante neuf ans, et defeue Marie FRADIN. Citoyenne Marguerite Madelaine FROMY, mineure âgée de dix neuf ans et demy, fille du citoyen Jean Henry FROMY, notaire public, âgé de quarante huit ans, et de citoyenne Louise Marguerite SOULLARD, âgée de quarante quatre ans,tous domiciliés au lieu du Tabarit, dans ladite commune de Coivert, lesquels futurs conjoints étaient accompagnés, savoir de la part dudit citoyen Olivier LELONG, dudit citoyen Jean Philippe LELONG son père qui a dit consentir audit mariage, ducitoyen Louis GRANIER, propriétaire, âgé de cinquante deux ans, domicilié dans la commune d'Anière (Asnière-en-Poitou), district Melle, son ami, et du citoyen François DUBOIS, aussy propriétaire, domicilié dans la commune de Dampierre, cantond'Aunay, âgé de vingt sept ans, aussy son ami ; et de la part de ladite citoyenne Marguerite Madelaine FROMY, dudit citoyen Jean Henry FROMY son père, de citoyenne Louise Marguerite SOULLARD, sa mère, qui ont déclaré consentir audit mariage, ducitoyen Hugues René FROMY, Officier de Santé et maire de la commune dudit Dampierre, y domicilié, âgé de cinquante ans, son oncle paternel, et du citoyen François Gabriel GUILLONNET, propriétaire, âgé de cinquante sept ans, domicilié dans lacommune de la Brousse, canton de Matha, son oncle breton du côté maternel, et son parein ; moi François Élie ASSONNEAU, après avoir fait lecture en présence des parties et des témoins 1° de l'acte de naissance du citoyen Olivier LELONG, en dattedu vingt neuf octobre mil sept cent soixante quinze (vieux style) qui constate qu'il est né le même jour dans la commune de Civrai, dép. de la Vienne, du mariage entre citoyen Jean Philippe LELONG et ladite feue Marie FRADIN, son épouse cidessus dénommée, extrait de son dit acte délivré par BAREAU, secrétaire greffier de la municipalité dudit Civrai, et de lui signé, 2° de l'acte de naissance de la citoyenne Marguerite Madelaine FROMY, en datte du vingt six juillet mil sept centsoixante quatorze, vieux style, portant qu'elle est née le vingt deux du même mois, dans la commune de la Vergne, du légitime mariage entre le citoyen Jean Henry FROMY et de citoyenne Louise Marguerite SOULLARD, aussy ci dessus dénommée,l'extrait du susdit acte délivré par Louis GAGNAT, greffier de la municipalité de la Vergne et de lui signé ; 3° l'extrait de l'acte de publication et promesses de mariage entre lesdits conjoins délivré par greffier officier public de la communedudit Blanzai, en datte de ce jour, portant que l'affiche en a été faite le dix huit de ce mois à la porte de la maison commune dudit Blanzai ; 4° de l'acte de publication et promesses de mariage entre les futurs conjoins dressé par moi FrançoisÉlie ASSONNEAU, le dix huit de ce mois et affiché le même jour à la porte de la maison commune de cette communauté de Coivert, après aussy que le citoyen Olivier LELONG et la citoyenne Marguerite Madelaine FROMY ont déclaré à haute voix seprendre mutuellement pour époux, j'ai prononcé au nom de la loi que le citoyen Olivier LELONG et la citoyenne Marguerite Madelaine FROMY sont unis en mariage et j'ai rédigé le présent acte que les parties et témoins ont avec moi signé, fait enla maison commune de Coivert, les jour, mois et an ci dessus, (Ont signé : Soullard Fromy, Julie Fromy, Lelong, Fromy, Fromy Beaupré, H. R. Fromy, Guillonnet, Dubois, Granier).
Naissance d’une fille
#1
Louise Aimée LELONG de La CROIZARDIÈRE
9 avril 1795 (Âge 19 ans)
Adresse : Tabarit
_ACT : p
Source : 14/09/1814
Note :
État-Civil de Coivert (17) - Naissances - 9 avril 1795 Aujourd'hui le vingt Germinal, an troisième de la république française une et indivisible, à dix heures du matin, par devant moi François Élie ARSONNEAU, membre du Conseil général de la commune de Coivert, élu le vingt cinq décembre mil septcent quatre vingt douze (vieux style) pour dresser les actes destinés à constater les naissances, les mariages et décès des citoyens, est comparu en la maison commune le citoyen Olivier LELONG, propriétaire, domicilié dans la commune de Blanzai,canton d'Aulnai, district d'Angély Boutonne, lequel m'a déclaré que la citoyenne Marguerite Magdelaine FROMY, son épouse en légitime mariage, connue sous le nom de Julie, et s'en servant de sa signature dans les actes, est accouchée de ce matinsur les deux heures dans la maison de Jean Henri FROMY, son père, au lieu du Tabarit, sans la ditte commune de Coivert, d'un enfant femelle qu'il m'a présenté, auquel il a donné le prénom de Aimée. D'après cette déclaration que le citoyen JeanPhilippe LELONG, propriétaire, domicilié en la ditte commune de Blanzai, et la citoyenne Marie Marguerite SOULARD, épouse dudit FROMY, demeurant au Tabarit, dans la ditte commune de Coivert, ont certifié conforme à la vérité, et lareprésentation qu'il m'a faitte de l'enfant dénommé, j'ai rédigé, en vertu des pouvoirs qui me sont délégués, le présent acte que le citoyen Jean Philippe LELONG et la citoyenne Marie Marguerite SOULARD ont, ainsi que le citoyen Olivier LELONG,père de l'enfant, avec moi signé, (Ont signé : Olivier Lelong, Marie Marguerite Soullard Fromy, Fromy, Arsonneau officier public de la commune de Coivert).
Naissance d’une fille
#2
Adeline Chérie LELONG de La CROIZARDIÈRE
1800 (Âge 24 ans)

Naissance d’une fille
#3
Henriette Caroline LELONG de La CROIZARDIÈRE
1803 (Âge 27 ans)

Naissance d’une fille
#4
Anaïs LELONG de La CROIZARDIÈRE
1807 (Âge 31 ans)

Décès d’une filleAnaïs LELONG de La CROIZARDIÈRE
1811 (Âge 35 ans)

Naissance d’une fille
#5
Célina Adèle LELONG de La CROIZARDIÈRE
1812 (Âge 36 ans)

Mariage d’un enfantCharles Marie Paulin Amédée FRADIN de BELLABRELouise Aimée LELONG de La CROIZARDIÈREAfficher cette famille
14 septembre 1814 (Âge 38 ans)
mère de l'épouse : Marguerite Madeleine Julie FROMYbelle-mèremère
oncle de l'épouse : René Jean GRANIERépouse → oncleoncle
oncle de l'épouse : François Marie FROMYépouse → oncleoncle
_ACT : c
Source : CM
Note :
État-Civil de Blanzay-sur-Boutonne (17) - Mariages - 14 septembre 1814 L'an mil huit cent quatorze, le quatorze du mois de septembre, sur les onze heures du matin, Par devant nous, François GUIBERT, Adjoint du maire de cette Commune, délégué pour remplir les fonctions d'Officier de l'État Civil de la Commune deBlanzay, canton d'Aulnay, département de la Charente Inférieure, sont comparus pour contracter mariage, D'une part, Monsieur Charles Marie Paulin Amédée FRADIN, Écuyer, Propriétaire, domicillié dans la ville de Bordeaux, département de laGironde, âgé de trente et un ans, ainsi qu'il est constaté par son acte de naissance en date du douze janvier mil sept cent quatre vingt trois, extrait du Registre de la Commune de Civray, domicilié à Bordeaux, département de la Gironde, filslégitime de Monsieur Jacques Jean Marie FRADIN, écuyer, ancien Lieutenant général de la Sénéchaussée siège Royal de Civray, et de Dame Jeanne Marie Louise ALBERT, demeurant en semble dans la Commune de St Clémentin, ici présents consentants ;D'autre part, Demoiselle Aimée LELONG, âgée de dix neuf ans, ainsi qu'il est constaté par son acte de naissance en date du vingt Germinal, an trois, ou neuf avril mil sept cent quatre vingt quinze, extrait du Registre de la Commune de Coivert,domiciliée à Blanzay, fille légitime de Monsieur Olivier LELONG, maire de cette Commune, et de Dame Marguerite Madelaine FROMY, demeurant ensemble à Blanzay, ici présents consentants au mariage ; Lesquels nous ont requis de procéder à lacélébration du mariage projeté entr'eux, et dont les publications ont été faites devant la principale porte de notre Maison commune, les quatre et onze du présent mois de septembre mil huit cent quatorze, jour de dimanche, dix heures du matin,et de celle de la ville de Bordeaux, département de la Gironde, les vingt un et vingt huit du mois d'août mil huit cent quatorze, sur l'heure de midi, suivant qu'il est constaté par le Certificat délivré par le Maire de laditte ville deBordeaux, sous la datte du trente un août mil huit cent quatorze, signé Arnoux fils, duement légalisé par Monsieur le Président du Tribunal Civil de Première instance de l'arrondissement de la ville de Bordeaux, le même jour, signé Barreau.Aucune opposition audit mariage ne nous ayant été signifiée, faisant droit à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci-dessus mentionnées, et du Chapitre VI du titre du Code Civil, intitulé : du Mariage, avons demandéaux futurs époux s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme ; chacun d'eux ayant répondu affirmativement, déclarons au nom de la Loi, que Monsieur Charles Marie Paulin Amédée FRADIN et Demoiselle Aimée LELONG, sont unis par le mariage. Detout quoi nous avons dressé acte, en présence de Monsieur René Jean GRANIER, âgé de quarante quatre ans, propriétaire, demeurant à Chizé, département des Deux Sèvres, oncle de l'épouse par alliance ; de Constant Xavier FRADIN, Avocat à la CourRoyale de Poitiers, y demeurant, âgé de vingt six ans, frerre de l'époux ; de Marie Valentin FRADIN, propriétaire, âgé de vingt six ans, demeurant à Gençay ; et de François Marie FROMY, Négociant, âgé de vingt six ans, demeurant au Tabarit,Commune de Coivert, oncle de l'épouse du côté maternel…
Naissance d’une fille
#6
Julie Laurence Léonie LELONG de La CROIZARDIÈRE
1815 (Âge 39 ans)

Décès du pèreJean Philippe LELONG de La CROIZARDIÈRE
1816 (Âge 40 ans)

Mariage d’un enfantPierre Louis MÉRIGEAUD de La TOUCHEAdeline Chérie LELONG de La CROIZARDIÈREAfficher cette famille
1821 (Âge 45 ans)
Mariage d’un enfantHenri Emmanuel « Nestor » PERTHUIS de La SALLEHenriette Caroline LELONG de La CROIZARDIÈREAfficher cette famille
1822 (Âge 46 ans)

Décès d’une épouseMarguerite Madeleine Julie FROMY
après 1835 (Âge 59 ans)

Profession
Magistrat

Décès 1837 (Âge 61 ans)

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 5 septembre 1770Poitiers, Vienne, Nouvelle-Aquitaine, France
3 ans
sœur plus âgée
3 ans
lui
2 ans
sœur plus jeune
Famille avec Marguerite Madeleine Julie FROMY - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 12 mai 1794Coivert, Charente-Maritime, Nouvelle-Aquitaine, France
11 mois
fille
6 ans
fille
4 ans
fille
5 ans
fille
6 ans
fille
4 ans
fille

Naissance12/05/1794
Mariage
État-Civil de Coivert (17) - Mariages - 12 mai 1794 Aujourd'hui vingt trois floréal, l'an deuxième de la République une et indivisible, à huit heures du matin, par devant moi François Élie ASSONNEAU, membre du Conseil Général de la commune de Coivert, département de la Charente Inférieure, élu levingt cinq décembre mil sept cent quatre vingt douze, vieux style, pour rédiger les actes destinés à constater la naissance, le mariage et décès des citoyens, sont comparus dans la maison commune pour contracter mariage, d'une part le citoyenOlivier LELONG, mineur âgé de dix huit ans et demy, domicilié dans la commune de Blanzai, canton d'Aunay, fils du citoyen Jean Philippe LELONG, propriétaire et maire de la dite commune de Blanzai, y demeurant, âgé de quarante neuf ans, et defeue Marie FRADIN. Citoyenne Marguerite Madelaine FROMY, mineure âgée de dix neuf ans et demy, fille du citoyen Jean Henry FROMY, notaire public, âgé de quarante huit ans, et de citoyenne Louise Marguerite SOULLARD, âgée de quarante quatre ans,tous domiciliés au lieu du Tabarit, dans ladite commune de Coivert, lesquels futurs conjoints étaient accompagnés, savoir de la part dudit citoyen Olivier LELONG, dudit citoyen Jean Philippe LELONG son père qui a dit consentir audit mariage, ducitoyen Louis GRANIER, propriétaire, âgé de cinquante deux ans, domicilié dans la commune d'Anière (Asnière-en-Poitou), district Melle, son ami, et du citoyen François DUBOIS, aussy propriétaire, domicilié dans la commune de Dampierre, cantond'Aunay, âgé de vingt sept ans, aussy son ami ; et de la part de ladite citoyenne Marguerite Madelaine FROMY, dudit citoyen Jean Henry FROMY son père, de citoyenne Louise Marguerite SOULLARD, sa mère, qui ont déclaré consentir audit mariage, ducitoyen Hugues René FROMY, Officier de Santé et maire de la commune dudit Dampierre, y domicilié, âgé de cinquante ans, son oncle paternel, et du citoyen François Gabriel GUILLONNET, propriétaire, âgé de cinquante sept ans, domicilié dans lacommune de la Brousse, canton de Matha, son oncle breton du côté maternel, et son parein ; moi François Élie ASSONNEAU, après avoir fait lecture en présence des parties et des témoins 1° de l'acte de naissance du citoyen Olivier LELONG, en dattedu vingt neuf octobre mil sept cent soixante quinze (vieux style) qui constate qu'il est né le même jour dans la commune de Civrai, dép. de la Vienne, du mariage entre citoyen Jean Philippe LELONG et ladite feue Marie FRADIN, son épouse cidessus dénommée, extrait de son dit acte délivré par BAREAU, secrétaire greffier de la municipalité dudit Civrai, et de lui signé, 2° de l'acte de naissance de la citoyenne Marguerite Madelaine FROMY, en datte du vingt six juillet mil sept centsoixante quatorze, vieux style, portant qu'elle est née le vingt deux du même mois, dans la commune de la Vergne, du légitime mariage entre le citoyen Jean Henry FROMY et de citoyenne Louise Marguerite SOULLARD, aussy ci dessus dénommée,l'extrait du susdit acte délivré par Louis GAGNAT, greffier de la municipalité de la Vergne et de lui signé ; 3° l'extrait de l'acte de publication et promesses de mariage entre lesdits conjoins délivré par greffier officier public de la communedudit Blanzai, en datte de ce jour, portant que l'affiche en a été faite le dix huit de ce mois à la porte de la maison commune dudit Blanzai ; 4° de l'acte de publication et promesses de mariage entre les futurs conjoins dressé par moi FrançoisÉlie ASSONNEAU, le dix huit de ce mois et affiché le même jour à la porte de la maison commune de cette communauté de Coivert, après aussy que le citoyen Olivier LELONG et la citoyenne Marguerite Madelaine FROMY ont déclaré à haute voix seprendre mutuellement pour époux, j'ai prononcé au nom de la loi que le citoyen Olivier LELONG et la citoyenne Marguerite Madelaine FROMY sont unis en mariage et j'ai rédigé le présent acte que les parties et témoins ont avec moi signé, fait enla maison commune de Coivert, les jour, mois et an ci dessus, (Ont signé : Soullard Fromy, Julie Fromy, Lelong, Fromy, Fromy Beaupré, H. R. Fromy, Guillonnet, Dubois, Granier).
Note
#Générale# Seigneur de la Croizardière, il est Conseiller du Roi au Siège Royal d e Civray (86). Il est qualifié " Monsieur " et demeure à Blanzay-sur- Boutonne (17). En 1795, il y est dit " Propriétaire ". Il en devient M aire en 1814.
MariageActe du mariage entre Olivier Jean Philippe Lelong de La Croizardière et Marguerite Madeleine Julie Fromy - Coivert (17) - Mariages - 23 Fructidor an 2 (12 mai 1794).Acte du mariage entre Olivier Jean Philippe Lelong de La Croizardière et Marguerite Madeleine Julie Fromy - Coivert (17) - Mariages - 23 Fructidor an 2 (12 mai 1794).
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 024 × 800 pixels
Taille du fichier : 184 Ko
Type : Photo
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89