Jacques Aymar de ROQUEFEUIL du BOUSQUETÂge : 78 ans16651744

Nom
Jacques Aymar de ROQUEFEUIL du BOUSQUET
Naissance 1 novembre 1665
Adresse : Château du Bousquet
Mariage d’un(e) frère/sœurJean de ROQUEFEUIL du BOUSQUETMarie Fleurette Florette de La VAYSSIÈRE de CANTOINETAfficher cette famille
16 décembre 1691 (Âge 26 ans)

Décès d’un frèreJean de ROQUEFEUIL du BOUSQUET
1708 (Âge 42 ans)

MariageJeanne Louise du MAIN d'AUGERETSAfficher cette famille
4 août 1712 (Âge 46 ans)
Naissance d’une sœurClaire Élisabeth de ROQUEFEUIL du BOUSQUET
1713 (Âge 47 ans)

Naissance d’un fils
#1
Aymar Joseph de ROQUEFEUIL du BOUSQUET
19 mars 1714 (Âge 48 ans)
Profession
Marin

Baptême d’un filsAymar Joseph de ROQUEFEUIL du BOUSQUET
20 mars 1714 (Âge 48 ans)
Adresse : St-Louis
_ACT : c
Note :
État-Civil de Brest (29) St-Louis - Registre GG59 - Baptêmes - 20 mars 1714 Le vingtiesme mars mille sept cent quatorze, Aymard Joseph né le jour précédent, fils de Messire Jacques Aymard de ROCQFEUILL, Capitaine des vaisseaux du Roy, Chevalier de l'ordre militaire de St Louis, gouverneur pour sa majesté de la ville deRhodez, pays de Rouergue, Seigneur de Brenac, et de dame Jeane Louise du MAINS, son épouse, le parain a esté escuyer Thomas du MAINS, brigadier des ingénieurs du Roy, Chevalier de l'ordre militaire de St Louis, et la maraine [un blanc] deCHAMARAN, Contesse de Cantoinet, représentée par dame Renée de BETBEDER, dame de Gobert, ledit enfent baptizé le dit jour et an p r le soubsigné Recteur, [signé :] Renée BETBEDER GOUBERT, du MAINS, BRENAC (?), BRENAC, L'ordenace (?) BETBEDER La Jaille, La Jaille, LABBÉ, du MAINS, ROQUEFEUIL, Y. J. de KRET Recteur de Brest, FABRE.
Naissance d’un fils
#2
René Aymar de ROQUEFEUIL
25 juillet 1718 (Âge 52 ans)
Note : Ou 15 juillet 1718 ?
Décès d’une sœurClaire Élisabeth de ROQUEFEUIL du BOUSQUET
1737 (Âge 71 ans)

Décès 8 mars 1744 (Âge 78 ans)

Note : Il décède en mer, à bord du "Superbe".
MariageAymar Joseph de ROQUEFEUIL du BOUSQUETMarie Gabrielle de KERGUZ de TROFAGANAfficher cette famille
23 octobre 1745 (19 mois après le décès)
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 4 novembre 1658
7 ans
frère plus âgé
lui
frère
sœur plus jeune
Famille avec Jeanne Louise du MAIN d'AUGERETS - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 4 août 1712Lambezellec, Finistère, Bretagne, France
19 mois
fils
4 ans
fils

SourceBIB_ROQUEFEUIL_BULL
Publication : Roquefeuil Infos - Bulletins de l'Association "Maison de Roquefeuil-Blanquefort"
SourceBIB_BARBIER_1885
Publication : Chronique de la Régence et du Règne de Louis XV, 8 vol., Paris, 1885
Décès
Il décède en mer, à bord du "Superbe".
Note
Qualifié "Haut et Puissant, Seigneur Messire", Comte puis Marquis de Roquefeuil et Seigneur de Brenac, Kerlouët, Kerdanet et autres lieux, il est Gouverneur de la ville de Rodez (12) en 1714, Capitaine de vaisseaux et Lieutenant-Général des Armées Navales et Commandant de la Marine à Brest (29). Il est Chevalier de Saint-Louis. Ci-après, l'article de Fulcran de Roquefeuil, extrait du bulletin "Roquefeuil-Infos" n° 21, de décembre 2001 : Lieutenant Général des Armées Navales Jacques avait l'intention de faire ses caravanes à Malte lorsqu'il fut remarqué, à Toulon, par le ministre Seignelay. Celui-ci le décida à servir la marine royale et le fit entrer dans les gardes marines. Il prit une part honorable au combat des Orcades en 1703, commandant un des cinq vaisseaux qui se trouvaient sous les ordres du chevalier de Saint-Pol Après s'être emparé d'un vaisseau anglais, il entra dans le port de Lauwick et, sous les canonnades de la garnison, y brûla les vaisseaux qui s'y trouvaient. Quelques jours après, il s'empara d'un vaisseau hollandais près d'Aberdeen. Deux ans plus tard, il prit à l'abordage un vaisseau anglais de cinquante-six canons. En récompense, il fut fait chevalier de Saint-Louis en 1705. En 1707, il servit dans l'escadre de Forbin. En mai, commandant une frégate, il prit à l'abordage, avec l'aide de celle de Nangis, un des quatre vaisseaux anglais qui convoyaient des navires marchands. En 1728, il fut nommé chef d'escadre puis, en 1738, commandant de la marine à Brest, enfin lieutenant général en 1741, en récompense de la prise de quatorze vaisseaux, dont deux à l'abordage. Il fut également gouverneur héréditaire de Rodez. Il fut choisi, en 1744, pour commander une escadre de dix neuf navires, chargée d'aider le prince Charles Stuart à reconquérir l'Angleterre. Le bâton de maréchal lui aurait été promis en cas de succès. C'est alors qu'il décéda subitement en mer le 8 mars 1744, à bord du Superbe. À la suite de la mort de son chef et en raison de mauvaises conditions de mer, l'expédition ne put aboutir. Il ne devait pas être tendre avec certains officiers de marine. Edmond Barbier raconte, dans sa 'Chronique de la Régence et du Règne de Louis XV' (Paris, 1885), tome 3, p. 275 (avril 1741) : "M. le marquis d'Antin [Antoine François de Pardaillan-Gondrin], vice-amiral, fils de madame la comtesse de Toulouse, est mort à Brest peu de temps après son arrivée, âgé de trente-cinq ans. Il est bien heureux, car il étoit perdu pour tout le mal qu'on en dit. M. de Roquefeuille, chef d'escadre, rapportoit contre lui en Cour des mémoires épouvantables, signés des officiers mêmes de son bord. On ne lui donnoit que trois qualités : de fripon, de lâche et d'impertinent par ses hauteurs. Il n'y avoit aucune discipline dans sa flotte. On croit ici qu'il s'est battu et qu'il est mort de ses blessures..." Il ajoute, à la page 501 (mars 1744) : "M. le comte de Roquefeuille, lieutenant âgé de quatre-vingts ans, est mort subitement en pleine mer sur son bord. La flotte est revenue du côté de Brest."
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89