Caroline Aimée Alexandrine d'ESPINAY-SAINT-LUCÂge : 76 ans17871864

Nom
Caroline Aimée Alexandrine d'ESPINAY-SAINT-LUC
Naissance 24 décembre 1787 47 36
Adresse : St-Sulpice
_ACT : c
Source : 08/09/1913
Note :
État-Civil de Paris (75) Reconstitution de l'État-Civil - St-Sulpice - Naissances - 24 décembre 1787 L'an mil sept cent quatre vingt sept, le vingt quatre décembre, est née à Paris Alexandrine Carolin Aimée, du sexe féminin, fille de Adrien Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUC et de Marie Thérèse Hippolite MONTVALLAT d'ENTRAGUES.
Décès d’un frèreHippolite Félicité Alexandre d'ESPINAY-SAINT-LUC
1803 (Âge 15 ans)

Décès de la mèreMarie Thérèse Hippolyte Véronique de MONTVALLAT d'ENTRAYGUES
4 février 1805 (Âge 17 ans)
Adresse : rue du Grand-Cerf
_ACT : p
Source : 08/09/1813
Note :
État-civil de Chartres (28) - Décès - 4 février 1805 (15 pluviose an 13) Du quinze Pluviose l'an treize, sur les midy acte de décès de Marie Thérèse Hypolite Véronique de MONTVALLAT d'Antragues, âgée de cinquante quatre ans ou environ, décédée ce jourd'huy sur les deux heures du matin en sa demeure en cette commune,rüe du Grand-Cerf, épouse de Adrien Joseph d'ÉPINAY ST LUC, sur la déclaration de Messieurs Joseph Jacques Sylvestre ACHER, = de CAHUZAC prêtre, et Antoine Joseph Marie Mathieu de LUC ST AFRIQUE, tous deux majeurs, voisins de la défunte, ontsigné le présent acte après lecture faite, [ont signé] J. de LUC de ST AFFRIQUE, ACHER, Constaté par l'officier de l'État Civil, Jque MONTEAGE.
Contrat de mariageGodefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSANAfficher cette famille
18 août 1813 (Âge 25 ans)
MariageGodefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSANAfficher cette famille
8 septembre 1813 (Âge 25 ans)
père de l'époux : Bon Guy DOUBLET de PERSANpèrebeau-père
mère de l'époux : Marie Thérèse RAMBOUXmèrebelle-mère
père de l'épouse : Adrien Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUCbeau-pèrepère
_ACT : p
Note :
État-Civil de Paris (75) 10ème ar. - Mariages - 8 septembre 1813 Reconstitution des Actes de l'État Civil de Paris. Expédition délivrée sur papier libre, en exécution de la loi du 12 février 1872, par Me Ploix, Notaire à Paris soussigné, le 21 octobre mil huit cent soixante douze, d'une copie authentiqued'acte de mariage annexée à la minute, étant en sa possession, d'un acte de notoriété reçu le 12 octobre mil huit cent vingt six par Me Delamotte. Extrait du registre des actes de mariage de l'an 1813. 10ème Mairie. Du 8 septembre 1813, à 9 heures du matin, acte de mariage de Godefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSAN, propriétaire, âgé de 37 ans 11 mois, né à Paris le 9 octobre 1775, et y demeurant, rue du Bac, n°35, en cet arrondissement, fils de Bon Guy DOUBLET de PERSAN et de Marie Thérèse RAMBOUX, son épouse, tous deux décédés ; et de Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY SAINT LUC, âgée de 25 ans, née à Paris le 24 décembre1787, demeurant à Chartres (Eure et Loir), fille de Adrien Joseph d'ESPINAY SAINT LUC et de Marie Thérèse Hippolite Véronique de MONTVALLAT d'ENTRAGUES, son épouse, décédée. Les actes préliminaires sont : deux affiches et un certificat depublication du présent mariage publié en cette mairie les dimanche 29 août dernier et 5 du mois courant, et en celle de la ville de Chartres, les dimanches 22 et 29 dudit mois de août, et affiché aux termes de la loi, sans qu'il soit survenuaucune opposition, les actes de naissance des deux époux, les actes de décès du père et de la mère de l'époux, le premier de ces deux actes étant extrait des registres de décès de la ville de Caen, délivré par Osmant, adjoint, le 11 aoûtdernier, l'autre, en date du trois Floréal an 7, extrait des registres de l'état civil du 1er arrondissement de Paris, l'acte de décès de Nicolas DOUBLET de PERSAN, aïeul paternel de l'époux, led. acte extrait des registres de l'état civil de lacommune de Persan (Oise), en date du 20 septembre 1757, l'acte de décès de la mère de l'épouse, extrait des registres de décès de la ville de Chartres, en date du 15 Pluviose an 13, et une expédition d'un décret du 24 Messidor an 13, duquelrésulte que le père de l'épouse est en état de mort civile, comme étant inscrit sur la liste des émigrés et non amnistié, ladite expédition délivrée par le secrétaire général de la préfecture d'Eure et Loir ; de tous lesquels actes, aussi que duchapitre 6 sur les droits et les devoirs respectifs des époux, titre cinq du code civil, après avoir reçu les déclarations et serment faites par les deux époux, que leurs autres ascendants sont décédés, et qu'ils n'ont pu se procurer les actesde leurs décès, lesd. déclarations certifiées par serment les 4 témoins ci après dénommés. Lesdits époux présents ont déclaré prendre en mariage, l'un Alexandrine Honorine (sic) Aimée d'ESPINAY SAINT LUC, l'autre Godefroy Charles Antoine DOUBLETde PERSAN, en présence de Camille Louis Charles de La VALLÉE de PIMODAN, propriétaire, âgé de 26 ans, domicilié à Échenay (Haute Marne), demeurant à Paris, rue de la place Vendôme, n°16, cousin de l'épouse, de Thimoléon Joseph d'ESPINAY SAINTLUC, propriétaire, âgé de 33 ans, demeurant à Paris, rue Neuve Saint Augustin, n°19, frère de l'épouse, d'Artus Charles Bernardin RADOT de SÉBEVILLE, propriétaire, âgé de 35 ans, demeurant à Paris, rue du Bac, n°35, et de Louis François Césard'HERVILLY, aide de camp de M. le Général CAFFARELLI, demeurant à Paris, rue Saint Guillaume, n°36, âgé de 25 ans, ces deux ci amis de l'époux. Après quoi, moi, Urbain Firmin PIAULT, maire du 10ème arrondissement de Paris, officier de la légiond'honneur, faisant les fonctions d'officier de l'état civil, ai prononcé qu'au nom de la loi, lesdits époux sont unis en mariage, et de suite, j'ai dressé le présent acte, dont j'ai aussi donné lecture et que les deux époux et les témoins ontsigné avec moi aussi signé, (Ont signé : A. C. A. d'Espinay St Luc, G. C. A. Doublet de Persan, Camille de Pimodan, Artus Radot de Sébeville, Thimoléon d'Espinay St Luc, d'Hervilly, et Piault). Délivré et certifié conforme au registre par nous maire du 10ème arrondissement de Paris, Paris le 7 octobre 1826, signé Piault.
Naissance d’une fille
#1
Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN
25 juin 1814 (Âge 26 ans)
_ACT : c
Source : 19/04/1836
Note :
État-Civil de Chartres (28) - Naissances - 25 juin 1814 Du vingt six juin mil huit cent quatorze à midi, Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, de sexe féminin, fille de Sieur Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, demeurant à Chartres, rue Avedan, et de Dame Alexandrine AiméeCaroline d'ESPINAY SAINT LUC, son épouse, est née hier, neuf heures du soir, au domicile de ses père et mère. Sur la déclaration faite par ledit Sieur DOUBLET de PERSAN, père de l'enfant, en présence de Messieurs Achille Charles Victor deNOAILLES, sous préfet de l'arrondissement de Chartres, auditeur au conseil d'État, et Benjamin Louis Michel VALLON de LANCÉ, ancien magistrat, tous deux majeurs et demeurant à Chargres, lesquels ont signé avec le déclarant le présent acte,lecture faite.
Décès du pèreAdrien Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUC
22 avril 1816 (Âge 28 ans)
Source : Mar.
Source : Décès
Note :
Décret de mort civile : Extrait de l'acte de mariage de sa fille : "décret du 24 Messidor an 13, duquel résulte que le père de l'épouse est en état de mort civile, comme étant inscrit sur la liste des émigrés et non amnistié, ladite expéditiondélivrée par le secrétaire général de la préfecture d'Eure et Loir." Borel d'Hauterive, dans l'Annuaire de la Noblesse de France de 1846, donne la date de 22 avril 1816 à Paris.
Naissance d’un fils
#2
Alexandre Henry Georges DOUBLET de PERSAN
19 juin 1816 (Âge 28 ans)
_ACT : c
Source : 20/04/1845
Note :
État-Civil de Chartres (28) - Naissances - 19 juin 1816 Du vingt et un juin mil huit cent seize, une heure de l'après midi, Alexandre Henry Georges DOUBLET de PERSAN, de sexe masculin, fils de Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, propriétaire, Chartres, rue Avedan, et de DameAlexandrine Caroline Aimée DESPINAY SAINT LUC, son épouse, est né le dix neuf de ce mois, deux heures du matin, chez son père, sur la déclaration faite par le père de l'enfant, en présence de Messire Jacques Armand François, Comte de GOGUË,Chevalier novice de l'ordre royal, militaire et hospitalier de Notre Dame de Mont Carmel de St Lazarre de Jérusalem, ancien capitaine au Régiment de Royal Navarre Cavalerie, et Achille Charles Victor, Comte de NOAILLES, propriétaire, tous deuxmajeurs, demeurant audit Chartres, lesquels ont signé avec le déclarant le présent acte après lecture faire…
Décès d’un époux/épouseGodefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSAN
19 mai 1834 (Âge 46 ans)
_ACT : p
Source : 19/04/1836
Note :
État-Civil de Paris (75) 2ème ar. - Décès - 19 mai 1834 Extrait du Registre des Actes de Décès du 2ème arrondissement pour 1834. Du mardi vingt mai mil huit cent trente quatre, neuf heures et demie du matin, Acte de décès de Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, rentier, âgé de cinquantehuit ans, né à Paris, décédé hier à huit heures du matin, rue Louis Legrand, n°18, et demeurant ordinairement à Chartres (Eure et Loire), époux de Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY SAINT LUC. Les témoins sont : Monsieur Antoine Marie BRIOT,propriétaire, âgé de cinquante deux ans, demeurant rue Neuve des Petits Pères, n°3, et Monsieur Pierre Bernard MANIÈRE, employé, âgé de trente deux ans, demeurant même maison. Lesquels ont signé avec nous Jean Jacques BERGER, maire du secondarrondissement de Paris après lecture faite et le décès constaté suivant la loi. Est ainsi signé sur le Registre : Briot, Manière et Berger. Délivré par Nous, Greffier en Chef du Tribunal de Première Instance du Département de la Seine, commedépositaire des Registres, secondes minutes. Au Greffe, séant au Palais de Justice, à Paris, ce 23 mars 1836. (A signé : Lelouche).
Profession
Propriétaire

DécèsGodefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSAN
19 mai 1834 (Âge 46 ans)
ACTE_NOTARIÉ 16 avril 1836 (Âge 48 ans)
Source : 19/04/1836
Note : Devant Boisseau Not.
Mariage d’un enfantÉmile Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈREAnne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSANAfficher cette famille
19 avril 1836 (Âge 48 ans)
_ACT : c
Source : 16/04/1836
Note :
État-Civil de Chartres (28) - Mariages - 19 avril 1836 Du dix neuf avril mil huit cent trente six, à neuf heures du matin, en l'hôtel de ville de la mairie de la ville de Chartres, nous soussigné Louis Le TELLIER, maire adjoint, remplissant la fonction d'Officier de l'État Civil de ladite ville, pardélégation de Monsieur le Maire en date du vingt neuf juin mil huit cent trente trois, avons procédé comme il suit à la célébration du mariage de Hyppolite Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de trente cinq ans, demeurant àPontcroix (Finistère), fils majeur de Hyppolite Pierre Jean LÉVESQUE de La FERRIÈRE, Chevalier de l'ordre Royal de la Légion d'Honneur, demeurant à Lille (Nord), et de feue Marie Catherine Romaine Désirée GOUPIL de La PIQUELIÈRE, son épouse,d'une part ; Et Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, sans profession, âgée de vingt et un ans, demeurant à Chartres, chez sa mère, fille mineure de feu Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, en son vivant propriétaire, et deAlexandrine Aimée Caroline d'ESPINAY-SAINT-LUC, son épouse, aujourd'hui sa veuve, propriétaire à Chartres, rue Sainte Thérèse, d'autre part. Vu : 1er Les actes des publications du présent mariage, faites en cette ville le vingt sept mars dernieret le trois avril présent mois, dont les affiches ont eu lieu les mêmes jours suivant la loi et sans opposition ; 2ème Le certificat délivré par M. le Maire de Pontcroix (Finistère), le treize du présent mois et constatant que les publicationset affiches du présent mariage ont été faites en cette commune les dimanches trois et dix avril présent mois, suivant la loi, et sans opposition ; 3ème L'acte de naissance dudit Comte de La FERRIÈRE, constatant qu'il est né à Nantes (LoireInférieure) le quinze avril mil huit cent un, vingt germinal an neuf ; 4ème L'acte de décès de sa mère constatant qu'elle est décédée à Nantes le cinq mai mil huit cent vingt quatre ; 5ème L'acte de naissance de la dite DOUBLET de PERSAN,constatant qu'elle est née à Chartres le vingt cinq juin mil huit cent quatorze ; 6ème L'acte de décès de son père constatant qu'il est décédé à Paris le dix neuf mai mil huit cent trente quatre ; 7ème Le consentement donné au présent mariagepar sa mère suivant acte devant BOISSEAU et son collègue, notaires à Chartres, en date du seize de ce mois, duement signé, enregistré et délivré en brevet. De tous lesquels actes qui sont restés annexés à l'un de nos registres, ainsi que duchapitre 6, titre 5, livre premier du code civil, nous avons donné lecture aux parties conformément à la loi. La future épouse et les témoins ci après nommés déclarent et affirment sous la foi du serment que c'est à tort et par erreur que dansl'acte de naissance de la dite future épouse, le nom de famille de sa mère a été écrit DÉPINAY-SAINT-LUC au lieu de d'ESPINAY-SAINT-LUC qui est la véritable manière de l'écrire ; lesquelles déclarations et affirmations sont faites au désir del'avis du Conseil d'État du trente mars mil huit cent huit. Le père du futur époux, présent, ayant donné verbalement son consentement au dit mariage, et ledit LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, et la dite DOUBLET de PERSAN ayant déclaré se prendreréciproquement pour mari et femme, nous, officier de l'État Civil, avons prononcé au nom de la loi que Hyppolite Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, et Anne Caroline DOUBLET de PERSAN sont unis par le mariage. Fait en présence de : Casimir deBERNARD de La CARBONNIÈRE, ancien Lieutenant Colonel en retraite, Chevalier de St Louis, âgé de soixante quatre ans, demeurant commune de Cormenon, canton de Mondoubleau ; Charles Léon Marie, Comte d'AGOUT, directeur de la poste aux lettres,âgé de cinquante neuf ans, demeurant à Chartres ; Marie Frédéric Louis Melchior CHARTIER, Baron de COUSSAY, propriétaire, âgé de soixant dix ans, demeurant à Chartres ; Et Dominique GOUPIL de La PIQUELIÈRE, Chevalier de MESSÉMÉ, âgé de trentequatre ans, demeurant à Paris. Les trois premiers, amis des Époux, le quatrième, cousin germain de l'époux. Tous quatre témoins lesquels ont avec les Époux, et nous, signé le présent acte, lecture faite, (suivent les signatures). Le consentement des époux pour le mariage religieux est reçu par Mgr Clausel de Montals, évêque de Chartres.
Mariage d’un enfantAlexandre Henry Georges DOUBLET de PERSANXavière Honorine Jacqueline « Géorgine » de PREISSAC d'ESCLIGNACAfficher cette famille
29 avril 1845 (Âge 57 ans)
_ACT : p
Source : 21/09/1846
Source : 30/12/1847
Source : 12/11/1849
Note :
État-Civil de Paris (75) 1er ar. - Mariages - 29 avril 1845 Extrait du Registre des Actes de Mariages du 1er arrond. de Paris. Le vingt neuf avril mil huit cent quarante cinq, à dix heures du matin, En l'hôtel de la mairie du premier arrond. de Paris, a été publiquement prononcé le mariage suivant : Actede Mariage de Alexandre Henry Georges DOUBLET, Marquis de PERSAN, propriétaire, né à Chartres (Eure et Loir) le dix neuf juin mil huit cent seize, demeurant à Paris, rue Neuve Saint Augustin, 49, de cet arrond., fils majeur de Godefroy CharlesAntoine DOUBLET, Comte de PERSAN, décédé, et de Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY ST LUC, sa veuve, propriétaire, demeurant audit Chartres. Et de Xavière Honorine Jacqueline d'ESCLIGNAC, sans profession, née à Paris le vingt cinq mars milhuit cent vingt sept, demeurant avec sa mère petite rue Verte, n°6, de cet arrond., fille mineure de Charles Philippe Cécile Claire Henry Émeric Sanche Othon Xavier Auguste d'ESCLIGNAC PREISSAC FÉZENZAC d'AQUITAINE d'ARAGON de MARESTANGd'ORMESAN de FIRMARCON LOMAGNE, duc d'ESCLIGNAC, propriétaire, demeurant à Turin (Sardaigne), et de Georgine Louise Victoire de TALLEYRAND-PÉRIGORD, son épouse, âgée de quarante trois ans, propriétaire, présente et consentante. Les actespréliminaires sont la publication du présent mariage faite en cette mairie les dimanches trente mars dernier, et six avril courant, et à Turin les dimanche six et treize avril aussi courant à midi, y affichée, suivant la loi, sans opposition,les actes de naissance des Époux, celui de décès du père de l'époux, la délibération d'un Conseil de famille constatant l'incapacité légale de la mère de l'époux à prêter son consentement et pour la représenter à cet effet, conférant pouvoir deconsentir au présent mariage au Sieur Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de quarante quatre ans, demeurant audit Chartres, momentanément à Paris, présent et consentant. La procuration authentique du père del'Épouse par laquelle il a donné pouvoir au Sieur Henry Ernest Charles Marie Albert Xavier Auguste Émeric Guillaume Odon Eugène de PREISSAC FÉZENZAC, Comte d'ESCLIGNAC, rentier, demeurant à Paris, place de la Madeleine, 10, de pour lui et en sonnom consentir au présent mariage. La procuration authentique de ce dernier par laquelle il délègue pouvoir de consentir en son nom au Sr Antoine, Marquis de BRIARIO SFORZA, Conseiller de légation de Naples, âgé de cinquante trois ans, demeurantà Paris, rue Neuve des Mathurins, 74, présent et consentant. De toutes lesquelles pièces, paraphées aux termes de la loi, qui demeureront annexées aux registres, il a été fait lecture, ainsi que du chapitre du Code Civil, des droits et devoirsrespectifs des Époux. Lesdits Époux présents ont alternativement déclaré prendre en mariage, l'un Xavière Honrine Jacqueline d'ESCLIGNAC, l'autre Alexandre Henry Georges DOUBLET, Marquis de PERSAN. En présence de Charles Victor, Vicomted'ARLINCOURT, propriétaire, Chev. de St Louis et de la légion d'honneur, âgé de cinquante deux ans, demeurant rue Caumartin, 14 ; Dominique Hippolyte de La PIQU ELIÈRE, Chevalier de MESSÉMÉ, propriétaire, ancien officier de Cavalerie, âgé detrente huit ans, demeurant rue Richepause, 5, témoin s de l'époux ; Joseph Anatole LAMBERT, Baron de CHAMEROLLES, propriétaire, âgé de quarante un ans, demeurant à Vaux, commune de Gy-les-Nonains (Loiret), beau frère de l'épouse ; Antoine ClaudeDominique Juste de NOAILLES, duc de POIX, ancien ambassadeur, Commandeur de la légion d'honneur, âgé de soixante sept ans, demeurant rue d'Astorg, 10, cousin de l'épouse, témoins de l'épouse ; après quoi nous, Alphonse Nicolas LAIRTULLIER,adjoint au maire du premier arrond. de Paris, faisant les fonctions d'officier de l'état civil, avons prononcé, au nom de la loi, que lesdits Époux sont unis en mariage, et ont les Époux, la mère de l'épouse, les fondés de pouvoir et lestémoins, signé avec nous après lecture faite. Signé : A. H. G. Doublet Mis de Persan, X. H. J. d'Eclignac, G. L. V. Talleyrand Périgord, d'Esclignac, le Marquis de Briario Sforza, le Vte d'Arlincourt, Chev. de La Piquelière de Messémé, Noailles duc de Poix, Bon Lambert de Mazerolles etLairtullier. Délivré par nous Greffier en chef du Tribunal de première Instance du département de la Seine, comme dépositaire des Registres, secondes minutes. Au Greffe séant au Palais de Justice, à Paris, le 11 8bre 1866.
Décès d’un frèreTimoléon Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUC
1858 (Âge 70 ans)

Décès 14 août 1864 (Âge 76 ans)
Adresse : Château de Coëthuan
_ACT : c
Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac - AD-56 - NMD 1861-1871 - Image 181 - Décès du 14 août 1864 Du quinzième jour du mois d'août mil huit cent soixante quatre, à trois heures du soir, Acte de décès de Mme Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY-SAINT-LUC, née en la commune de Saint Sulpice, Paris, département de la Seine, âgé de soixanteseize ans, profession de propriétaire, domicilié de Bréhan Loudéac, décédé le quatorze du courant à six heures du soir, au château de Coëthuan, commune de Bréhan Loudéac, veuve de Monsieur Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, fillede feu Monsieur Adrien Joseph, Marquis d'ESPINAY-SAINT-LUC, et de feue Dame Marie Thérèse Hippolyte, Comtesse de MONTVALLAT-d'ENTRAGUES. La déclaration du décès sus-mentionné a été faite par Monsieur Émile Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de LaFERRIÈRE, demeurant à Bréhan Loudéac, âgé de soixante trois ans, profession de propriétaire rentier, qui a dit être le gendre de la défunte, et par Monsieur Edmond Marie, Vicomte de ROQUEFEUIL, demeurant à Plougrescant, âgé de trente un ans,profession de propriétaire rentier, qui a dit être beau petit fils allié au second degré de ladite défunte. Lecture donnée du présent dressé par nous soussigné Auguste François Marie COLLIN, Maire & Officier de l'État civil, le comparants ontsigné, Cte de La FERRIÈRE, Vte de ROQUEFEUIL, A. COLLIN.
Naissance08/09/1913
ACTE_NOTARIÉ19/04/1836
Naissance
État-Civil de Paris (75) Reconstitution de l'État-Civil - St-Sulpice - Naissances - 24 décembre 1787 L'an mil sept cent quatre vingt sept, le vingt quatre décembre, est née à Paris Alexandrine Carolin Aimée, du sexe féminin, fille de Adrien Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUC et de Marie Thérèse Hippolite MONTVALLAT d'ENTRAGUES.
Mariage
État-Civil de Paris (75) 10ème ar. - Mariages - 8 septembre 1813 Reconstitution des Actes de l'État Civil de Paris. Expédition délivrée sur papier libre, en exécution de la loi du 12 février 1872, par Me Ploix, Notaire à Paris soussigné, le 21 octobre mil huit cent soixante douze, d'une copie authentiqued'acte de mariage annexée à la minute, étant en sa possession, d'un acte de notoriété reçu le 12 octobre mil huit cent vingt six par Me Delamotte. Extrait du registre des actes de mariage de l'an 1813. 10ème Mairie. Du 8 septembre 1813, à 9 heures du matin, acte de mariage de Godefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSAN, propriétaire, âgé de 37 ans 11 mois, né à Paris le 9 octobre 1775, et y demeurant, rue du Bac, n°35, en cet arrondissement, fils de Bon Guy DOUBLET de PERSAN et de Marie Thérèse RAMBOUX, son épouse, tous deux décédés ; et de Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY SAINT LUC, âgée de 25 ans, née à Paris le 24 décembre1787, demeurant à Chartres (Eure et Loir), fille de Adrien Joseph d'ESPINAY SAINT LUC et de Marie Thérèse Hippolite Véronique de MONTVALLAT d'ENTRAGUES, son épouse, décédée. Les actes préliminaires sont : deux affiches et un certificat depublication du présent mariage publié en cette mairie les dimanche 29 août dernier et 5 du mois courant, et en celle de la ville de Chartres, les dimanches 22 et 29 dudit mois de août, et affiché aux termes de la loi, sans qu'il soit survenuaucune opposition, les actes de naissance des deux époux, les actes de décès du père et de la mère de l'époux, le premier de ces deux actes étant extrait des registres de décès de la ville de Caen, délivré par Osmant, adjoint, le 11 aoûtdernier, l'autre, en date du trois Floréal an 7, extrait des registres de l'état civil du 1er arrondissement de Paris, l'acte de décès de Nicolas DOUBLET de PERSAN, aïeul paternel de l'époux, led. acte extrait des registres de l'état civil de lacommune de Persan (Oise), en date du 20 septembre 1757, l'acte de décès de la mère de l'épouse, extrait des registres de décès de la ville de Chartres, en date du 15 Pluviose an 13, et une expédition d'un décret du 24 Messidor an 13, duquelrésulte que le père de l'épouse est en état de mort civile, comme étant inscrit sur la liste des émigrés et non amnistié, ladite expédition délivrée par le secrétaire général de la préfecture d'Eure et Loir ; de tous lesquels actes, aussi que duchapitre 6 sur les droits et les devoirs respectifs des époux, titre cinq du code civil, après avoir reçu les déclarations et serment faites par les deux époux, que leurs autres ascendants sont décédés, et qu'ils n'ont pu se procurer les actesde leurs décès, lesd. déclarations certifiées par serment les 4 témoins ci après dénommés. Lesdits époux présents ont déclaré prendre en mariage, l'un Alexandrine Honorine (sic) Aimée d'ESPINAY SAINT LUC, l'autre Godefroy Charles Antoine DOUBLETde PERSAN, en présence de Camille Louis Charles de La VALLÉE de PIMODAN, propriétaire, âgé de 26 ans, domicilié à Échenay (Haute Marne), demeurant à Paris, rue de la place Vendôme, n°16, cousin de l'épouse, de Thimoléon Joseph d'ESPINAY SAINTLUC, propriétaire, âgé de 33 ans, demeurant à Paris, rue Neuve Saint Augustin, n°19, frère de l'épouse, d'Artus Charles Bernardin RADOT de SÉBEVILLE, propriétaire, âgé de 35 ans, demeurant à Paris, rue du Bac, n°35, et de Louis François Césard'HERVILLY, aide de camp de M. le Général CAFFARELLI, demeurant à Paris, rue Saint Guillaume, n°36, âgé de 25 ans, ces deux ci amis de l'époux. Après quoi, moi, Urbain Firmin PIAULT, maire du 10ème arrondissement de Paris, officier de la légiond'honneur, faisant les fonctions d'officier de l'état civil, ai prononcé qu'au nom de la loi, lesdits époux sont unis en mariage, et de suite, j'ai dressé le présent acte, dont j'ai aussi donné lecture et que les deux époux et les témoins ontsigné avec moi aussi signé, (Ont signé : A. C. A. d'Espinay St Luc, G. C. A. Doublet de Persan, Camille de Pimodan, Artus Radot de Sébeville, Thimoléon d'Espinay St Luc, d'Hervilly, et Piault). Délivré et certifié conforme au registre par nous maire du 10ème arrondissement de Paris, Paris le 7 octobre 1826, signé Piault.
ACTE_NOTARIÉ
Devant Boisseau Not.
Décès
État-Civil de Bréhan-Loudéac - AD-56 - NMD 1861-1871 - Image 181 - Décès du 14 août 1864 Du quinzième jour du mois d'août mil huit cent soixante quatre, à trois heures du soir, Acte de décès de Mme Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY-SAINT-LUC, née en la commune de Saint Sulpice, Paris, département de la Seine, âgé de soixanteseize ans, profession de propriétaire, domicilié de Bréhan Loudéac, décédé le quatorze du courant à six heures du soir, au château de Coëthuan, commune de Bréhan Loudéac, veuve de Monsieur Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, fillede feu Monsieur Adrien Joseph, Marquis d'ESPINAY-SAINT-LUC, et de feue Dame Marie Thérèse Hippolyte, Comtesse de MONTVALLAT-d'ENTRAGUES. La déclaration du décès sus-mentionné a été faite par Monsieur Émile Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de LaFERRIÈRE, demeurant à Bréhan Loudéac, âgé de soixante trois ans, profession de propriétaire rentier, qui a dit être le gendre de la défunte, et par Monsieur Edmond Marie, Vicomte de ROQUEFEUIL, demeurant à Plougrescant, âgé de trente un ans,profession de propriétaire rentier, qui a dit être beau petit fils allié au second degré de ladite défunte. Lecture donnée du présent dressé par nous soussigné Auguste François Marie COLLIN, Maire & Officier de l'État civil, le comparants ontsigné, Cte de La FERRIÈRE, Vte de ROQUEFEUIL, A. COLLIN.
Note
#Générale# En 1836, elle n'assiste pas au mariage de sa fille Anne Caroline Gabr ielle. En 1845, un conseil de famille la juge légalement incapable d e consentir au mariage de son fils Alexandre Henry Georges Doublet d e Persan et la fait remplacer par Hippolyte Emile Lévesque, Comte de La Ferrière, son gendre. Après la mort de son mari, on la trouve in stallée rue Ste-Thérèse, à Chartres (28), puis au château de Coëthua n, chez sa fille, à Bréhan- Loudéac (56). Elle estqualifiée " Propri étaire ". La famille d'Espinay-Saint-Luc est originaire de Norman die et s'est installée ensuite à Paris. Elle a pour armes : " d'arge nt au chevron d'azur, chargé de onze besans d'or ", avec une couronn e ducale et comme supports : " deuxlicornes ". D'après La Chesnaye- Desbois, dans son Dictionnaire de la Noblesse : " Maison, dont l'orig ine & la noblesse se perdent dans l'antiquité des tems. Plusieurs H istoriens anciens & modernes la font descendre de Guillaume le Norma nd, dit Cliton, Comte de Flandres, & d'autres des Vicomtes de Melun, suivant un acte latin de l'an 1205. On trouve dans le Cabinet des C hevaliers des Ordres du Roi, plusieurs lettres du XVIè siècle, tant de MM. de Melun que de MM. d'Espinay, par lesquelles on voit qu'ils se reconnaissent mutuellement pour être de la même Maison, & qu'ils regardent cette consanguinité pour également honorable. Le ressembla nce des armes de Melun avec celles d'Espinay, donne d'ailleurs de la vraisemblance à cette opinion ; car celles de Melun sont : d'azur, chargé de besans d'or, & celles d'Espinay : d'argent, au chevron d'a zur, chargé de besans d'or. Quoi qu'il en soit, la Maison d'Espinay, dont lespuînés ont porté autrefois le nom du fief des Hayes, qu'il s possédaient dans le pays de Caux dès le XIIè siècle, est une des p lus anciennes & des plus illustres de Normandie. Elle a figuré avec beaucoup d'éclat parmi la haute Noblessedu Royaume, & s'est fort di stinguée tant par ses services militaires, qui lui ont acquis les pr emières charges & dignités de la Cour & de la Couronne, que par les alliances qu'elle a contractées, même avec la Maison de France. Elle tire son nom de la Terre d'Espinay, dans le pays de Caux, près de l' Abbaye de Jumiège, dont les Seigneurs d'Espinay sont en partie fonda teurs. Elle a donné pendant plus siècles de grands hommes à l'Etat t oujours fidèles à leur légitimeSouverain, & qui ont servi glorieuse ment.... On voit dans les anciens Auteurs que les Sires d'Espinay & les Seigneurs des Hayes, dans le pays de Caux, existaient dans le XI è siècle. Dans la liste des Seigneurs Normands qui suivirent Guillau me Le Conquérant en Angleterre, se trouve un Sire d'Espinay au nombr e des principaux Seigneurs qui furent appelés dans la Tente de ce Pr ince, après la fameuse bataille de Battet, donnée le 14 octobre 1066 . Pierre d'Espinay, Seigneur dudit lieu, est qualifié Chevalier, en latin Miles, dans des titres latins munis de son sceau, des années 1 208, 1211 & 1220, qui se trouvent dans les Abbayes de Jumiège, de Sa int-Vandrille en Caux, & de Saint-Ouen de Rouen. "
Mariage1813_09_08.jpg
1813_09_08.jpg
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 024 × 743 pixels
Taille du fichier : 262 Ko
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89