Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSANÂge : 73 ans18141888

Nom
Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN
Naissance 25 juin 1814 38 26
_ACT : c
Source : 19/04/1836
Note :
État-Civil de Chartres (28) - Naissances - 25 juin 1814 Du vingt six juin mil huit cent quatorze à midi, Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, de sexe féminin, fille de Sieur Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, demeurant à Chartres, rue Avedan, et de Dame Alexandrine AiméeCaroline d'ESPINAY SAINT LUC, son épouse, est née hier, neuf heures du soir, au domicile de ses père et mère. Sur la déclaration faite par ledit Sieur DOUBLET de PERSAN, père de l'enfant, en présence de Messieurs Achille Charles Victor deNOAILLES, sous préfet de l'arrondissement de Chartres, auditeur au conseil d'État, et Benjamin Louis Michel VALLON de LANCÉ, ancien magistrat, tous deux majeurs et demeurant à Chargres, lesquels ont signé avec le déclarant le présent acte,lecture faite.
Naissance d’un frèreAlexandre Henry Georges DOUBLET de PERSAN
19 juin 1816 (Âge 23 mois)
_ACT : c
Source : 20/04/1845
Note :
État-Civil de Chartres (28) - Naissances - 19 juin 1816 Du vingt et un juin mil huit cent seize, une heure de l'après midi, Alexandre Henry Georges DOUBLET de PERSAN, de sexe masculin, fils de Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, propriétaire, Chartres, rue Avedan, et de DameAlexandrine Caroline Aimée DESPINAY SAINT LUC, son épouse, est né le dix neuf de ce mois, deux heures du matin, chez son père, sur la déclaration faite par le père de l'enfant, en présence de Messire Jacques Armand François, Comte de GOGUË,Chevalier novice de l'ordre royal, militaire et hospitalier de Notre Dame de Mont Carmel de St Lazarre de Jérusalem, ancien capitaine au Régiment de Royal Navarre Cavalerie, et Achille Charles Victor, Comte de NOAILLES, propriétaire, tous deuxmajeurs, demeurant audit Chartres, lesquels ont signé avec le déclarant le présent acte après lecture faire…
Décès du pèreGodefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSAN
19 mai 1834 (Âge 19 ans)
_ACT : p
Source : 19/04/1836
Note :
État-Civil de Paris (75) 2ème ar. - Décès - 19 mai 1834 : Extrait du Registre des Actes de Décès du 2ème arrondissement pour 1834. Du mardi vingt mai mil huit cent trente quatre, neuf heures et demie du matin, Acte de décès de Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, rentier, âgé de cinquante huit ans, né à Paris, décédé hier à huit heures du matin, rue Louis Legrand, n°18, et demeurant ordinairement à Chartres (Eure et Loire), époux de Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY SAINT LUC. Les témoins sont : Monsieur Antoine Marie BRIOT, propriétaire, âgé de cinquante deux ans, demeurant rue Neuve des Petits Pères, n°3, et Monsieur Pierre Bernard MANIÈRE, employé, âgé de trente deux ans, demeurant même maison. Lesquels ont signé avec nous Jean Jacques BERGER, maire du second arrondissement de Paris après lecture faite et le décès constaté suivant la loi. Est ainsi signé sur le Registre : Briot, Manière et Berger. Délivré par Nous, Greffier en Chef du Tribunal de Première Instance du Département de la Seine, comme dépositaire des Registres, secondes minutes. Au Greffe, séant au Palais de Justice, à Paris, ce 23 mars 1836. [A signé :] Lelouche.
MariageÉmile Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈREAfficher cette famille
19 avril 1836 (Âge 21 ans)
_ACT : c
Source : 16/04/1836
Note :
État-Civil de Chartres (28) - Mariages - 19 avril 1836 Du dix neuf avril mil huit cent trente six, à neuf heures du matin, en l'hôtel de ville de la mairie de la ville de Chartres, nous soussigné Louis Le TELLIER, maire adjoint, remplissant la fonction d'Officier de l'État Civil de ladite ville, pardélégation de Monsieur le Maire en date du vingt neuf juin mil huit cent trente trois, avons procédé comme il suit à la célébration du mariage de Hyppolite Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de trente cinq ans, demeurant àPontcroix (Finistère), fils majeur de Hyppolite Pierre Jean LÉVESQUE de La FERRIÈRE, Chevalier de l'ordre Royal de la Légion d'Honneur, demeurant à Lille (Nord), et de feue Marie Catherine Romaine Désirée GOUPIL de La PIQUELIÈRE, son épouse,d'une part ; Et Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, sans profession, âgée de vingt et un ans, demeurant à Chartres, chez sa mère, fille mineure de feu Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, en son vivant propriétaire, et deAlexandrine Aimée Caroline d'ESPINAY-SAINT-LUC, son épouse, aujourd'hui sa veuve, propriétaire à Chartres, rue Sainte Thérèse, d'autre part. Vu : 1er Les actes des publications du présent mariage, faites en cette ville le vingt sept mars dernieret le trois avril présent mois, dont les affiches ont eu lieu les mêmes jours suivant la loi et sans opposition ; 2ème Le certificat délivré par M. le Maire de Pontcroix (Finistère), le treize du présent mois et constatant que les publicationset affiches du présent mariage ont été faites en cette commune les dimanches trois et dix avril présent mois, suivant la loi, et sans opposition ; 3ème L'acte de naissance dudit Comte de La FERRIÈRE, constatant qu'il est né à Nantes (LoireInférieure) le quinze avril mil huit cent un, vingt germinal an neuf ; 4ème L'acte de décès de sa mère constatant qu'elle est décédée à Nantes le cinq mai mil huit cent vingt quatre ; 5ème L'acte de naissance de la dite DOUBLET de PERSAN,constatant qu'elle est née à Chartres le vingt cinq juin mil huit cent quatorze ; 6ème L'acte de décès de son père constatant qu'il est décédé à Paris le dix neuf mai mil huit cent trente quatre ; 7ème Le consentement donné au présent mariagepar sa mère suivant acte devant BOISSEAU et son collègue, notaires à Chartres, en date du seize de ce mois, duement signé, enregistré et délivré en brevet. De tous lesquels actes qui sont restés annexés à l'un de nos registres, ainsi que duchapitre 6, titre 5, livre premier du code civil, nous avons donné lecture aux parties conformément à la loi. La future épouse et les témoins ci après nommés déclarent et affirment sous la foi du serment que c'est à tort et par erreur que dansl'acte de naissance de la dite future épouse, le nom de famille de sa mère a été écrit DÉPINAY-SAINT-LUC au lieu de d'ESPINAY-SAINT-LUC qui est la véritable manière de l'écrire ; lesquelles déclarations et affirmations sont faites au désir del'avis du Conseil d'État du trente mars mil huit cent huit. Le père du futur époux, présent, ayant donné verbalement son consentement au dit mariage, et ledit LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, et la dite DOUBLET de PERSAN ayant déclaré se prendreréciproquement pour mari et femme, nous, officier de l'État Civil, avons prononcé au nom de la loi que Hyppolite Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, et Anne Caroline DOUBLET de PERSAN sont unis par le mariage. Fait en présence de : Casimir deBERNARD de La CARBONNIÈRE, ancien Lieutenant Colonel en retraite, Chevalier de St Louis, âgé de soixante quatre ans, demeurant commune de Cormenon, canton de Mondoubleau ; Charles Léon Marie, Comte d'AGOUT, directeur de la poste aux lettres,âgé de cinquante neuf ans, demeurant à Chartres ; Marie Frédéric Louis Melchior CHARTIER, Baron de COUSSAY, propriétaire, âgé de soixant dix ans, demeurant à Chartres ; Et Dominique GOUPIL de La PIQUELIÈRE, Chevalier de MESSÉMÉ, âgé de trentequatre ans, demeurant à Paris. Les trois premiers, amis des Époux, le quatrième, cousin germain de l'époux. Tous quatre témoins lesquels ont avec les Époux, et nous, signé le présent acte, lecture faite, (suivent les signatures). Le consentement des époux pour le mariage religieux est reçu par Mgr Clausel de Montals, évêque de Chartres.
Naissance d’une fille
#1
Anne Amicie LÉVESQUE de La FERRIÈRE
17 mars 1839 (Âge 24 ans)
Adresse : Rue Ste-Thérèse
Source : 21/09/1858
Note :
État-Civil de Chartres (28) - Naissances - 17 mars 1839 Du dix huit mars mil huit cent trente neuf, à une heure et demie après midi, Acte de Naissance de Anne Amicie LÉVESQUE de La FERRIÈRE, de sexe féminin, fille de Hyppolite Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de trente septans, et de Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, son épouse, âgée de vingt quatre ans, demeurant ensemble à Pont croix (Finistère), née hier à trois heures du matin, en cette ville, rue Sainte Thérèse, au domicile de Madame AlexandrineAimée d'ESPINAY -SAINT-LUC, Comtesse de PERSAN. Sur la déclaration faite devant nous Louis LETELLIER, Officier de l'État civil délégué et soussigné, par le dit père en la présentation par lui faite dudit enfant, en présence de (Charles)Alexandre Henri Georges DOUBLET, Comte de PERSAN, oncle maternel de l'enfant, propriétaire, âgé de vingt deux ans, et de Louis de LESTOILLE, ancien capitaine du génie, âgé de trente sept ans, tous deux demeurant en cette ville. Lesquels ont, avec ledit père et nous, signé le présent acte, lecture faite,
Profession
Propriétaire

Baptême d’une filleAnne Amicie LÉVESQUE de La FERRIÈRE
13 juin 1839 (Âge 24 ans)
Adresse : Château
grand-tante maternelle : Anne Caroline DOUBLET de PERSANgrand-tante
Naissance d’une fille
#2
Appoline Joséphine Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈRE
16 mars 1842 (Âge 27 ans)
_ACT : c
Note :
État-Civil de Chartres (28) - Naissances - 17 mars 1842 Du dix sept mars mil huit cent quarante deux, à une heure du soir, Acte de Naissance de Appoline Joséphine Hyppolite LÉVESQUE de La FERRIÈRE, de sexe féminin, fille de Hyppolite Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de quaranteans, et de Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, sa femme, âgée de vingt sept ans, demeurant ensemble à Pont croix (Finistère), née hier à six heures du soir, rue Sainte Thérèse, au domicile de Madame de PERSAN. Sur la déclaration faitedevant nous Augustin DURAND, adjoint au maire de Chartres, Officier de l'état civil, soussigné, par ledit père, et la présentation par lui faite dudit enfant, en présence de Louis Jules de LESTOILE, ancien capitaine du génie, âgé de quaranteans, et de Charles Marie Alfred, Marquis d'AGOULT, propriétaire, âgé de vingt huit ans, domiciliés le premier à Baugé (Maine et Loire) et le second à Vandeuvre, commune de Fay (Sarthe). Témoins qui ont avec ledit père et nous signé le présentacte, lecture faite….
Mariage d’un(e) frère/sœurAlexandre Henry Georges DOUBLET de PERSANXavière Honorine Jacqueline « Géorgine » de PREISSAC d'ESCLIGNACAfficher cette famille
29 avril 1845 (Âge 30 ans)
_ACT : p
Source : 21/09/1846
Source : 30/12/1847
Source : 12/11/1849
Note :
État-Civil de Paris (75) 1er ar. - Mariages - 29 avril 1845 Extrait du Registre des Actes de Mariages du 1er arrond. de Paris. Le vingt neuf avril mil huit cent quarante cinq, à dix heures du matin, En l'hôtel de la mairie du premier arrond. de Paris, a été publiquement prononcé le mariage suivant : Actede Mariage de Alexandre Henry Georges DOUBLET, Marquis de PERSAN, propriétaire, né à Chartres (Eure et Loir) le dix neuf juin mil huit cent seize, demeurant à Paris, rue Neuve Saint Augustin, 49, de cet arrond., fils majeur de Godefroy CharlesAntoine DOUBLET, Comte de PERSAN, décédé, et de Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY ST LUC, sa veuve, propriétaire, demeurant audit Chartres. Et de Xavière Honorine Jacqueline d'ESCLIGNAC, sans profession, née à Paris le vingt cinq mars milhuit cent vingt sept, demeurant avec sa mère petite rue Verte, n°6, de cet arrond., fille mineure de Charles Philippe Cécile Claire Henry Émeric Sanche Othon Xavier Auguste d'ESCLIGNAC PREISSAC FÉZENZAC d'AQUITAINE d'ARAGON de MARESTANGd'ORMESAN de FIRMARCON LOMAGNE, duc d'ESCLIGNAC, propriétaire, demeurant à Turin (Sardaigne), et de Georgine Louise Victoire de TALLEYRAND-PÉRIGORD, son épouse, âgée de quarante trois ans, propriétaire, présente et consentante. Les actespréliminaires sont la publication du présent mariage faite en cette mairie les dimanches trente mars dernier, et six avril courant, et à Turin les dimanche six et treize avril aussi courant à midi, y affichée, suivant la loi, sans opposition,les actes de naissance des Époux, celui de décès du père de l'époux, la délibération d'un Conseil de famille constatant l'incapacité légale de la mère de l'époux à prêter son consentement et pour la représenter à cet effet, conférant pouvoir deconsentir au présent mariage au Sieur Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de quarante quatre ans, demeurant audit Chartres, momentanément à Paris, présent et consentant. La procuration authentique du père del'Épouse par laquelle il a donné pouvoir au Sieur Henry Ernest Charles Marie Albert Xavier Auguste Émeric Guillaume Odon Eugène de PREISSAC FÉZENZAC, Comte d'ESCLIGNAC, rentier, demeurant à Paris, place de la Madeleine, 10, de pour lui et en sonnom consentir au présent mariage. La procuration authentique de ce dernier par laquelle il délègue pouvoir de consentir en son nom au Sr Antoine, Marquis de BRIARIO SFORZA, Conseiller de légation de Naples, âgé de cinquante trois ans, demeurantà Paris, rue Neuve des Mathurins, 74, présent et consentant. De toutes lesquelles pièces, paraphées aux termes de la loi, qui demeureront annexées aux registres, il a été fait lecture, ainsi que du chapitre du Code Civil, des droits et devoirsrespectifs des Époux. Lesdits Époux présents ont alternativement déclaré prendre en mariage, l'un Xavière Honrine Jacqueline d'ESCLIGNAC, l'autre Alexandre Henry Georges DOUBLET, Marquis de PERSAN. En présence de Charles Victor, Vicomted'ARLINCOURT, propriétaire, Chev. de St Louis et de la légion d'honneur, âgé de cinquante deux ans, demeurant rue Caumartin, 14 ; Dominique Hippolyte de La PIQU ELIÈRE, Chevalier de MESSÉMÉ, propriétaire, ancien officier de Cavalerie, âgé detrente huit ans, demeurant rue Richepause, 5, témoin s de l'époux ; Joseph Anatole LAMBERT, Baron de CHAMEROLLES, propriétaire, âgé de quarante un ans, demeurant à Vaux, commune de Gy-les-Nonains (Loiret), beau frère de l'épouse ; Antoine ClaudeDominique Juste de NOAILLES, duc de POIX, ancien ambassadeur, Commandeur de la légion d'honneur, âgé de soixante sept ans, demeurant rue d'Astorg, 10, cousin de l'épouse, témoins de l'épouse ; après quoi nous, Alphonse Nicolas LAIRTULLIER,adjoint au maire du premier arrond. de Paris, faisant les fonctions d'officier de l'état civil, avons prononcé, au nom de la loi, que lesdits Époux sont unis en mariage, et ont les Époux, la mère de l'épouse, les fondés de pouvoir et lestémoins, signé avec nous après lecture faite. Signé : A. H. G. Doublet Mis de Persan, X. H. J. d'Eclignac, G. L. V. Talleyrand Périgord, d'Esclignac, le Marquis de Briario Sforza, le Vte d'Arlincourt, Chev. de La Piquelière de Messémé, Noailles duc de Poix, Bon Lambert de Mazerolles etLairtullier. Délivré par nous Greffier en chef du Tribunal de première Instance du département de la Seine, comme dépositaire des Registres, secondes minutes. Au Greffe séant au Palais de Justice, à Paris, le 11 8bre 1866.
Naissance d’un fils
#3
Louis Antoine Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈRE
16 janvier 1848 (Âge 33 ans)
_ACT : c
Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac - AD- 56 - N 1845-1860 - Image 101 - Naissance du 16 janvier 1848 : L'an mil huit cent quarante huit le dix sept janvier une heure du soir, Par devant nous François Marie Anne JÉGOUIN, maire et officier de l'État civil de la commune de Bréhan-Loudéac, Canton de Rohan, arrondissement de Ploërmel, département duMorbihan, est comparu Monsieur Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire demeurans au château de Coëthuan en cette commune, lequel nous a présenté un enfant du sexe masculin né d'hier, à huit heures du soir au dit château deCoëthuan, en sa demeure, de lui comparans et de Madame Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, son épouse, demeurans avec lui, âgé de quarante six ans *, [en marge : auquel il a déclaré vouloir donner les prénoms de Louis Antoine Hippolyte],les dites déclaration et présentation faites en présence de Messieurs Jean Baptiste PRIO, âgé de quarante +[en marge : ans], vicaire, et François Marie COLLIN, notaire +, [en marge : âgé de cinquante quatre ans] les deux demeurans séparémenntau Bourg de la même commune dont acte sous notre seing et ceux de tous les comparans après lecture, [signé :] Cte de La FERRIÈRE, PIRIO, Fçois COLLIN, JÉGOUIN.
Naissance d’un fils
#4
Adhémar Marie Édouard LÉVESQUE de La FERRIÈRE
9 octobre 1851 (Âge 37 ans)
_ACT : c
Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac - AD- 56 - N 1845-1860 - Image 232 - Naissance du 9 octobre 1851 : L'an mil huit cent cinquante un le dix octobre à trois heures de l'après midi, Par devant nous François Marie Anne JÉGOUIN, maire et officier de l'État civil de la commune de Bréhan-Loudéac, Canton de Rohan, arrondissement de Ploërmel,département du Morbihan, est comparu Monsieur Hippolyte Émile LÉVESQUE de La FERRIÈRE, propriétaire demeurans au château de Coëthuan en cette commune, lequel nous a présenté un enfant du sexe masculin né d'hier, à trois heures de l'après midiau dit château de Coëthuan, en sa demeure, de lui comparans et de Madame Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, son épouse, demeurans avec lui, âgé de cinquante ans, auquel il a déclaré vouloir donner les prénoms de Marie Adémar Édouard,les dites présentation et déclaration faites en présence de Jean Baptiste PIRIO, âgé de quarante six ans, et Hyacinthe Marie CHOUPIN [en marge : âgé de vingt neuf ans], les deux vicaires et domiciliés de Bréhan Loudéac, dont acte sous notreseing et ceux de tous les comparans après lecture, les dits jour et an, [signé :] H. CHOUPIN vic. , PIRIO, H. de La FERRIÈRE, PIRIO, JÉGOUIN.
Mariage d’un enfantEdmond Marie de ROQUEFEUIL-CAHUZACAnne Amicie LÉVESQUE de La FERRIÈREAfficher cette famille
21 septembre 1858 (Âge 44 ans)
Adresse : Château de Coëthuan
mère de l'époux : Anne Ernestine de WENDELmèrebelle-mère
oncle de l'épouse : Édouard Jean HERVÉ de BEAULIEURelationRelation
_ACT : p
Source : ../09/1858
Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac (56) - Mariages - 21 septembre 1858 L' an mil huit cent cinquante huit, le vingt un septembre, neuf heures d u matin, par devant nous François Marie Anne JEGOUIN, Maire et offic ier de l'Ètat Civil de la commune de Bréhan Loudéac, canton de Rohan , arrondissement dePloërmel, département du Morbihan, est comparu Mo nsieur le Vicomte Edmond Marie de ROQUEFEUIL, propriétaire agriculte ur, célibataire, âgé de vingt six ans passé, étant né le vingt huit a oût mil huit cent trente deux, suivant extraitdélivré à la mairie d 'Aubière, département du Puy de Dôme, le vingt neuf août dernier, sig né DAUMAS, Maire, fils mineur d'existants Monsieur Aimar Louis Baltha zar, Vicomte de ROQUEFEUIL, âgé de soixante dix ans, colonel en disponibilité, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint Louis, of ficier de la Légion d'Honneur, et de dame Anne Ernestine de WENDEL, âgée de soixante ans, propriétaires au château de Kergré, à la commun e de Plougrescant, département des Côtes du Nord, ici présents et con sentants, natif du Petit Pérignat, commune d'Aubière, département du Puy de Dôme, et demeurant au château de Kergré, en commune de Plougr escant, Côtes du Nord, d'une part ; Et demoiselle Anne Amicie LÈVESQ UE de La FERRIÉRE, propriétaire, âgée de dix neuf ans passé, étant né e le dix sept mars mil huit cent trente neuf, suivant extrait délivré à la mairie de Chartre, département d'Eure et Loire, le dix mars mi l huit cent quarante six,signé Le TELLIER, adjoint fille mineure d'e xistants Monsieur Hyppolite Èmile LÈVESQUE, Comte de La FERRIÉRE, âgé de cinquante sept ans, et de dame Anne Gabrielle Caroline DOUBLET d e PERSAN, âgée de quarante deux ans, propriétairesdemeurant au châte au de Coëthuan, en ladite commune de Bréhan Loudéac, ici présents et consentants, native de Chartres, Eure et Loire, et domiciliée audit château de Coëthuan, en cette dite commune de Bréhan Loudéac, d'autre part ;Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mar iage projeté entre eux, dont les publications et affiches ont eu lieu en cette commune au devant de la principale porte d'entrée de notre maison commune à l'heure de midi lesdimanches cinq et douze septemb re présent mois, mêmes publications ont eu lieu à pareils jours en la commune de Plougrescant, canton de Tréguier, Côtes du Nord, suivant certificat délivré en la Mairie de cette dernière le quinze septembre présent mois, signé RÈMOND, adjoint ; Aucune opposition au dit mar iage ne nous ayant été signifiée, faisant droit à leur réquisition, a près avoir donné lecture de toutes les pièces ci-dessus mentionnées e t du chapitre six du titre duCode Napoléon intitulé du mariage, avon s demandé aux futurs époux s'ils veulent se prendre pour mari et pou r femme, chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, dé clarons au nom de la loi que Monsieur le Vicomte Edmond Mariede ROQ UEFEUIL et demoiselle Anne Amicie LÈVESQUE de La FERRIÉRE sont unis p ar le mariage, de tout quoi nous avons dressé acte en public à la ma irie, en présence de Messieurs Èdouard Jean HERVÈ de BEAULIEU, propri étaire, âgé de cinquanteun ans, demeurant à Guéméné Penfao, départe ment de la Loire Inférieure, oncle au deuxième degré de l'épouse, Tou ssaint Ange Félix BRIOT de LOYAT, âgé de cinquante six ans, propriét aire demeurant à la Grange, commune de la Chèze (Côtes duNord), ami de la famille, Vicomte Félix de ROQUEFEUIL, propriétaire, âgé de ving t cinq ans, demeurant à Paris, Vicomte François de ROQUEFEUIL, âgé d e vingt un ans, propriétaire, demeurant à Plougonven, Finistère, ces deux derniers cousins germains de l'époux ; nous avons demandé aux f uturs époux s'il y avait entre eux un contrat de mariage, ils nous on t affirmé qu'il en existe un, ainsi que le constate le certificat ci- joint signé COLLIN, notaire, dont acte sousnotre seing, et ont tous les comparans et assistants, parents et amis des familles après lect ure lesdits jour et an, ( Ont signé : Anne Amicie Lévesque de La Fe rrière, Vte Edmond de Roquefeuil, Hervé de Beaulieu, Briot de Loyat, Cte de La Ferrière, L. Vte de Roquefeuil, Vte F. de Roquefeuil, Anne Ernestine de Roquefeuil née de Wendel, Lévesque de LaFerrière gran d père, Vte de Roquefeuil, Cte de La Ferrière, de Solerac Vte du Brei l de La Cannelaye, J. Hervé de Beaulieu, M. Laval, M. de Roquefeuil, Charlotte du Breil de La Cannelaye, Félicie Hervé de Beaulieu, Appol ine de LaFerrière, Boschet Conseiller, Louis de La Ferrière, Adhémar de La Ferrière, Jegouin).
Décès d’un filsLouis Antoine Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈRE
16 mai 1861 (Âge 46 ans)
_ACT : c
Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac - AD- 56 - NMD 1861-1871 - Image 20 - Décès du 16 mai 1861 : L'an mil huit cent soixante un, le seize mai, deux heures du soir, Devant nous Auguste François Marie COLLIN, maire & officier de l'état civil de la commune de Bréhan Loudéac, canton de Rohan, Arrondissement de Ploërmel, Département duMorbihan. Sont comparus 1°. Monsieur Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, âgé de soixante ans, propriétaire, demeurant au château de Coëthuan, commune de Bréhan Loudéac, père du décédé ci après indiqué. 2°. Et Monsieur Edmond Marie,Vicomte de ROQUEFEUIL, âgé de vingt huit ans, propriétaire au château de Kergrech, commune de Plougrescant (Côtes du Nord), beau frère du même décédé. Lesquels nous ont déclaré que ce jour à sept heures du matin, Monsieur Louis AntoineHippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈRE, leur fils & beau frère, âgé de treize ans, fils légitime de Monsieur le Comte de La FERRIÈRE comparant, & de Madame Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, Comtesse de La FERRIÈRE, âgée de quarante sept ans,propriétaire, demeurant à leur château de Coëthuan, en cette commune, né audit Bréhan Loudéac, est décédé, célibataire audit château de Coëthuan. Nous officier de l'état civil après nous être assuré du décès, en avons dressé le présent acte quenous avons lu aux deux comparants & qu'ils ont signé avec nous, [signé :] Vte E. de ROQEFEUIL, Cte de La FERRIÈRE, A. COLLIN.
Décès de la mèreCaroline Aimée Alexandrine d'ESPINAY-SAINT-LUC
14 août 1864 (Âge 50 ans)
Adresse : Château de Coëthuan
_ACT : c
Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac - AD-56 - NMD 1861-1871 - Image 181 - Décès du 14 août 1864 Du quinzième jour du mois d'août mil huit cent soixante quatre, à trois heures du soir, Acte de décès de Mme Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY-SAINT-LUC, née en la commune de Saint Sulpice, Paris, département de la Seine, âgé de soixanteseize ans, profession de propriétaire, domicilié de Bréhan Loudéac, décédé le quatorze du courant à six heures du soir, au château de Coëthuan, commune de Bréhan Loudéac, veuve de Monsieur Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, fillede feu Monsieur Adrien Joseph, Marquis d'ESPINAY-SAINT-LUC, et de feue Dame Marie Thérèse Hippolyte, Comtesse de MONTVALLAT-d'ENTRAGUES. La déclaration du décès sus-mentionné a été faite par Monsieur Émile Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de LaFERRIÈRE, demeurant à Bréhan Loudéac, âgé de soixante trois ans, profession de propriétaire rentier, qui a dit être le gendre de la défunte, et par Monsieur Edmond Marie, Vicomte de ROQUEFEUIL, demeurant à Plougrescant, âgé de trente un ans,profession de propriétaire rentier, qui a dit être beau petit fils allié au second degré de ladite défunte. Lecture donnée du présent dressé par nous soussigné Auguste François Marie COLLIN, Maire & Officier de l'État civil, le comparants ontsigné, Cte de La FERRIÈRE, Vte de ROQUEFEUIL, A. COLLIN.
Décès d’un époux/épouseÉmile Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈRE
21 février 1868 (Âge 53 ans)
Adresse : Château de Coëthuan

Acte de décès d'Émile Hippolyte Lévesque de La Ferrière, au château de Coëthuan, à Bréhan-Loudéac (56) - 21 février 1868.
Acte de décès d'Émile Hippolyte Lévesque de La Ferrière, au château de Coëthuan, à Bréhan-Loudéac (56) - 21 février 1868.

Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac (56) - Décès - 21 février 1868 Du vingt unième jour du mois de février mil huit cent soixante huit, à onze heures du matin, Acte de Décès de monsieur le comte Hyppolite Émile L'ÉVESQUE de La FERRIÈRE, né en la commune de Nantes, département de la Loire Inférieure, âgé de soixante sept ans, profession de propriétaire, domicilié à Bréhan-Loudéac, décédé le vingt un courant à neuf heures du matin, à Coëthuan, commune de Bréhan-Loudéac, époux de madame Anne Gabrielle Caroline DOUBLET de PERSAN, fils de vivant Pierre Jean Hyppolite LÉVESQUE de La FERRIÈRE et de Marie Catherine Romaine GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MESSÉMÉ. La déclaration du décès sus-mentionné a été faite par Monsieur le Vicomte Edmond Marie de ROQUEFEUIL, demeurant à Kergré (Côtes du Nord), âgé de vingt neuf ans, profession de propriétaire, qui a dit être gendre du défunt. Et par ROCHARD Thomas, demeurant à Bréhan-Loudéac, âgé de quarante quatre ans, profession de maréchal, qui a dit être non parent du défunt. Lecture donnée du présent dressé par nous soussigné BOSCHET Mathurin Marie, adjoint et Officier de l'État civil, les comparants ont signé, à l'exception du témoin ROCHARD qui a déclaré ne le savoir faire. [Ont signé :] Vte E. de Roquefeuil, Boschet adjoint.

DécèsÉmile Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈRE
21 février 1868 (Âge 53 ans)
Décès d’une filleAnne Amicie LÉVESQUE de La FERRIÈRE
8 septembre 1885 (Âge 71 ans)
Adresse : Château de Coëthuan
Source : 16/07/1890
Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac (56) - Décès - 8 septembre 1885 Du huitième jour du mois de septembre mil huit cent quatre vingt cinq, à trois heures du soir, Acte de Décès de Dame LÉVESQUE de La FERRIÈRE Anne Amicie, née en la commune de Chartre, département d'Eure et Loire, âgée de quarante six ans,profession de ménagère, domiciliée à Bréhan Loudéac, décédée le huit septembre à trois heures du matin au château de Coëthuan, commune de Bréhan-Loudéac, épouse de Monsieur le Vicomte Edmond de ROQUEFEUIL, fille de feu Émile Hyppolite LÉVESQUEde La FERRIÈRE et de vivante Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN. La déclaration du décès sus-mentionné a été faite par Monsieur Adhémar Édouard LÉVESQUE de La FERRIÈRE, demeurant à Potier (Poitiers), âgé de trente trois ans, professionde prêtre, qui a dit être le frère de la défunte, et par Monsieur GAZIO Mathurin, demeurant à Bréhan-Loudéac, âgé de quarante six ans, profession de prêtre, qui a dit être non parent de la défunte. Lecture donnée du présent dressé par noussoussigné COQUENTIF Louis, Maire et Officier de l'État-civil, les comparants ont déclaré signer avec nous le présent, [Ont signé :] Coquentif, M. Gazio, Adhémar Lévesque de La Ferrière.
Décès 17 février 188819:00 (Âge 73 ans)
Adresse : Château de Coëthuan

Acte de naissance d'Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan, rue Avedan, à Chartres (28) - 17 février 1888.
Acte de naissance d'Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan, rue Avedan, à Chartres (28) - 17 février 1888.

Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac (56) - Décès - 17 février 1888 Du dix huitième jour du mois de février mil huit cent quatre vingt huit, à cinq heures du soir, Acte de Décès de Madame Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, née en la commune de Chartres, département d'Eure et Loir, âgée de soixante treize ans, profession de propriétaire rentier, domiciliée à Bréhan-Loudéac, décédée le dix sept février à sept heures du soir, au château de Coëthuan, commune de Bréhan-Loudéac, Veuve de Monsieur Émile Hyppolite LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, fille de feus Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Marquis de PERSAN, et de Caroline Aimée Alexandrine d'ÉPINAY SAINT LUC. La déclaration du décès sus-mentionné a été faite par Monsieur Adhémar Édouard LÉVESQUE de La FERRIÈRE, demeurant à Bréhan-Loudéac, âgé de trente six ans, profession de prêtre, qui a dit être le fils de la défunte ; Et par Monsieur GAZIO Mathurin, demeurant à Bréhan-Loudéac, âgé de quarante neuf ans, profession de prêtre, qui a dit être ami non parent de la famille de la défunte. Lecture donnée du présent dressé par nous soussigné COQUENTIF Louis Marie, Maire et Officier de l'État-civil, les comparants ont déclaré signer avec nous le présent, [Ont signé :] M. Gazio, Adhémard Lévesque de La Ferrière, Coquentif.



Sépulture 20 février 1888 (3 jours après le décès)
Adresse : Notre-Dame
Note : L'allocution est prononcée par l'Abbé Gazio, recteur de Bréhan-Loudéac (56).
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 8 septembre 1813Paris 10, Paris, Ile-de-France, France
10 mois
elle
2 ans
frère plus jeune
Famille avec Émile Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈRE - Afficher cette famille
mari
elle
Mariage : 19 avril 1836Chartres, Eure-et-Loir, Centre-Val de Loire, France
3 ans
fille
3 ans
fille
6 ans
fils
Louis Antoine Hippolyte LÉVESQUE de La FERRIÈRE
Naissance : 16 janvier 1848 46 33Bréhan, Morbihan, Bretagne, France
Décès : 16 mai 1861Bréhan, Morbihan, Bretagne, France
4 ans
fils
Adhémar Marie Édouard LÉVESQUE de La FERRIÈRE
Naissance : 9 octobre 1851 50 37Bréhan, Morbihan, Bretagne, France
Décès : 3 août 1892Brest, Finistère, Bretagne, France

Naissance19/04/1836
Mariage16/04/1836
Naissance
État-Civil de Chartres (28) - Naissances - 25 juin 1814 Du vingt six juin mil huit cent quatorze à midi, Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, de sexe féminin, fille de Sieur Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, demeurant à Chartres, rue Avedan, et de Dame Alexandrine AiméeCaroline d'ESPINAY SAINT LUC, son épouse, est née hier, neuf heures du soir, au domicile de ses père et mère. Sur la déclaration faite par ledit Sieur DOUBLET de PERSAN, père de l'enfant, en présence de Messieurs Achille Charles Victor deNOAILLES, sous préfet de l'arrondissement de Chartres, auditeur au conseil d'État, et Benjamin Louis Michel VALLON de LANCÉ, ancien magistrat, tous deux majeurs et demeurant à Chargres, lesquels ont signé avec le déclarant le présent acte,lecture faite.
Mariage
État-Civil de Chartres (28) - Mariages - 19 avril 1836 Du dix neuf avril mil huit cent trente six, à neuf heures du matin, en l'hôtel de ville de la mairie de la ville de Chartres, nous soussigné Louis Le TELLIER, maire adjoint, remplissant la fonction d'Officier de l'État Civil de ladite ville, pardélégation de Monsieur le Maire en date du vingt neuf juin mil huit cent trente trois, avons procédé comme il suit à la célébration du mariage de Hyppolite Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de trente cinq ans, demeurant àPontcroix (Finistère), fils majeur de Hyppolite Pierre Jean LÉVESQUE de La FERRIÈRE, Chevalier de l'ordre Royal de la Légion d'Honneur, demeurant à Lille (Nord), et de feue Marie Catherine Romaine Désirée GOUPIL de La PIQUELIÈRE, son épouse,d'une part ; Et Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, sans profession, âgée de vingt et un ans, demeurant à Chartres, chez sa mère, fille mineure de feu Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Comte de PERSAN, en son vivant propriétaire, et deAlexandrine Aimée Caroline d'ESPINAY-SAINT-LUC, son épouse, aujourd'hui sa veuve, propriétaire à Chartres, rue Sainte Thérèse, d'autre part. Vu : 1er Les actes des publications du présent mariage, faites en cette ville le vingt sept mars dernieret le trois avril présent mois, dont les affiches ont eu lieu les mêmes jours suivant la loi et sans opposition ; 2ème Le certificat délivré par M. le Maire de Pontcroix (Finistère), le treize du présent mois et constatant que les publicationset affiches du présent mariage ont été faites en cette commune les dimanches trois et dix avril présent mois, suivant la loi, et sans opposition ; 3ème L'acte de naissance dudit Comte de La FERRIÈRE, constatant qu'il est né à Nantes (LoireInférieure) le quinze avril mil huit cent un, vingt germinal an neuf ; 4ème L'acte de décès de sa mère constatant qu'elle est décédée à Nantes le cinq mai mil huit cent vingt quatre ; 5ème L'acte de naissance de la dite DOUBLET de PERSAN,constatant qu'elle est née à Chartres le vingt cinq juin mil huit cent quatorze ; 6ème L'acte de décès de son père constatant qu'il est décédé à Paris le dix neuf mai mil huit cent trente quatre ; 7ème Le consentement donné au présent mariagepar sa mère suivant acte devant BOISSEAU et son collègue, notaires à Chartres, en date du seize de ce mois, duement signé, enregistré et délivré en brevet. De tous lesquels actes qui sont restés annexés à l'un de nos registres, ainsi que duchapitre 6, titre 5, livre premier du code civil, nous avons donné lecture aux parties conformément à la loi. La future épouse et les témoins ci après nommés déclarent et affirment sous la foi du serment que c'est à tort et par erreur que dansl'acte de naissance de la dite future épouse, le nom de famille de sa mère a été écrit DÉPINAY-SAINT-LUC au lieu de d'ESPINAY-SAINT-LUC qui est la véritable manière de l'écrire ; lesquelles déclarations et affirmations sont faites au désir del'avis du Conseil d'État du trente mars mil huit cent huit. Le père du futur époux, présent, ayant donné verbalement son consentement au dit mariage, et ledit LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, et la dite DOUBLET de PERSAN ayant déclaré se prendreréciproquement pour mari et femme, nous, officier de l'État Civil, avons prononcé au nom de la loi que Hyppolite Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, et Anne Caroline DOUBLET de PERSAN sont unis par le mariage. Fait en présence de : Casimir deBERNARD de La CARBONNIÈRE, ancien Lieutenant Colonel en retraite, Chevalier de St Louis, âgé de soixante quatre ans, demeurant commune de Cormenon, canton de Mondoubleau ; Charles Léon Marie, Comte d'AGOUT, directeur de la poste aux lettres,âgé de cinquante neuf ans, demeurant à Chartres ; Marie Frédéric Louis Melchior CHARTIER, Baron de COUSSAY, propriétaire, âgé de soixant dix ans, demeurant à Chartres ; Et Dominique GOUPIL de La PIQUELIÈRE, Chevalier de MESSÉMÉ, âgé de trentequatre ans, demeurant à Paris. Les trois premiers, amis des Époux, le quatrième, cousin germain de l'époux. Tous quatre témoins lesquels ont avec les Époux, et nous, signé le présent acte, lecture faite, (suivent les signatures). Le consentement des époux pour le mariage religieux est reçu par Mgr Clausel de Montals, évêque de Chartres.
Sépulture
L'allocution est prononcée par l'Abbé Gazio, recteur de Bréhan-Loudéac (56).
Note
#Générale# Elle a reçu de sa tante Anne Félicité Doublet de Persan le château de Vernouillet (78) qu'elle vend à la famille Alvaro. Avant son mariage , elle habite rue Ste-Thérèse, à Chartres (28). Elle est souvent quali fiée " Propriétaire ", ou " Propriétaire rentière ". Jeune, elle veut entrer dans la vie religieuse, chez les Filles de la Charité de St-Vincent-de-Paul. " Madame de La Ferrière était, en effet, la grande dam e française, telle que nos traditions et notre histoire nous la repré sente : le type achevé de la civilisation chrétienne... Elle s'oubliai t constamment elle-même pour nepenser qu'aux autres... dans la terri ble maladie qui a duré 51 ans... toute sa vie, depuis ses plus jeunes années, n'a été qu'une souffrance continuelle. Les maladies les plus redoutables s'acharnaient sur son pauvre corps... Un soir, unincendie terrible réduisit en cendres le château de Coëthuan. On eut à peine le temps de descendre Madame de La Ferrière de son lit de douleurs, e t l'escalier devenait la proie des flammes. Il fallut transporter la p auvre malade dans la chapelle...." (extrait de l'Allocution prononcé e à son enterrement par le Père Mathurin Gazio, Recteur de la paroisse de Bréhan-Loudéac - 56). D'après Monseigneur Baunard, Recteur des Fa cultés Catholiques de Lille (59), le Cardinal Pie, Evêque de Poitiers (86), qui la connaissait depuis ses jeunes années à Chartres, ne tena it aucune femme chrétienne " plus haut dans son estime et son admirat ion " que Anne Caroline de Persan. Elle participe de façon importante financièrement à la construction de l'église Notre-Dame de Bréhan-Lou déac. La famille Doublet (de Bandeville, de Persan) , originaire de Normandie, puis établie ensuite à Paris, au Maine et en Poitou, remo nte à 1280 au rang des familles nobles. Elle porte les armes suivantes : " d'azur à trois demoiselles àdoubles ailes d'or volans en bande, deux et un " avec deux lions comme supports et une couronne de Marqui s. Elle a pour devise " Courage ".
DécèsActe de naissance d'Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan, rue Avedan, à Chartres (28) - 17 février 1888.Acte de naissance d'Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan, rue Avedan, à Chartres (28) - 17 février 1888.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 024 × 771 pixels
Taille du fichier : 166 Ko
Type : Photo
Note :
État-Civil de Bréhan-Loudéac (56) - Décès - 17 février 1888 Du dix huitième jour du mois de février mil huit cent quatre vingt huit, à cinq heures du soir, Acte de Décès de Madame Anne Caroline Gabrielle DOUBLET de PERSAN, née en la commune de Chartres, département d'Eure et Loir, âgée de soixante treize ans, profession de propriétaire rentier, domiciliée à Bréhan-Loudéac, décédée le dix sept février à sept heures du soir, au château de Coëthuan, commune de Bréhan-Loudéac, Veuve de Monsieur Émile Hyppolite LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, fille de feus Godefroy Charles Antoine DOUBLET, Marquis de PERSAN, et de Caroline Aimée Alexandrine d'ÉPINAY SAINT LUC. La déclaration du décès sus-mentionné a été faite par Monsieur Adhémar Édouard LÉVESQUE de La FERRIÈRE, demeurant à Bréhan-Loudéac, âgé de trente six ans, profession de prêtre, qui a dit être le fils de la défunte ; Et par Monsieur GAZIO Mathurin, demeurant à Bréhan-Loudéac, âgé de quarante neuf ans, profession de prêtre, qui a dit être ami non parent de la famille de la défunte. Lecture donnée du présent dressé par nous soussigné COQUENTIF Louis Marie, Maire et Officier de l'État-civil, les comparants ont déclaré signer avec nous le présent, [Ont signé :] M. Gazio, Adhémard Lévesque de La Ferrière, Coquentif.
DécèsAnne Caroline Gabrielle Doublet de Persan sur son lit de mort - château de Coëthuan, à Bréhan-Loudéac (56) - 17 février 1888.Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan sur son lit de mort - château de Coëthuan, à Bréhan-Loudéac (56) - 17 février 1888.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 579 × 800 pixels
Taille du fichier : 56 Ko
Type : Photo
DécèsImage mortuaire d'Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan - 17 février 1888.Image mortuaire d'Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan - 17 février 1888.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 500 × 800 pixels
Taille du fichier : 110 Ko
Type : Photo
SépultureAllocution de l'Abbé Cazio - Bréhan-Loudéac (56) - 20 février 1888 (page de titre).Allocution de l'Abbé Cazio - Bréhan-Loudéac (56) - 20 février 1888 (page de titre).
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 553 × 800 pixels
Taille du fichier : 97 Ko
Type : Photo
Objet médiaPortrait d'Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan - vers 1855.Portrait d'Anne Caroline Gabrielle Doublet de Persan - vers 1855.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 440 × 566 pixels
Taille du fichier : 33 Ko
Type : Photo
Image principale : non
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89