Guy Marie JOUANNEAUX1919

Nom
Guy Marie JOUANNEAUX
Naissance d’une fille
#1
Catherine Marie JOUANNEAUX
1889

Naissance d’un fils
#2
François Marie Olivier JOUANNEAUX
1890

Naissance d’un fils
#3
Lucien Marie Léon JOUANNEAUX
12 septembre 1892
Naissance d’un fils
#4
Henri Marie Emmanuel JOUANNEAUX
1893

Naissance d’une fille
#5
Madeleine Marie Henriette JOUANNEAUX
1895

Naissance d’un fils
#6
Hilaire Marie Geoffroy JOUANNEAUX
1897

Décès d’une filleCatherine Marie JOUANNEAUX
1899

Décès de l’épouseMarie Julie Victorine FRADIN de La RENAUDIÈRE
9 juin 1913
Note : On donne également comme lieu de son décès, les Trois-Moustiers (86).
Décès d’un filsFrançois Marie Olivier JOUANNEAUX
1913

Décès d’un filsLucien Marie Léon JOUANNEAUX
27 août 1918
Cause : Tué à l'ennemi.
Note : Son acte de décès est retranscrit le 10/06/1919, à Paris (75) 9è.
Décès 1919
Sépulture
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
lui
Famille avec Marie Julie Victorine FRADIN de La RENAUDIÈRE - Afficher cette famille
lui
épouse
fille
2 ans
fils
3 ans
fils
Lucien Marie Léon JOUANNEAUX
Naissance : 12 septembre 1892 27Bournand, Vienne, Nouvelle-Aquitaine, France
Décès : 27 août 1918Maucourt, Somme, Hauts-de-France, France
16 mois
fils
3 ans
fille
3 ans
fils
fille
Détails privés
fils
Détails privés

Note
#Générale# Il avait fait ses études au collège des Jésuites de St-Grégoire de Tou rs (37). Homme d'esprit très cultivé, il fit plusieurs conférences à l'Université Catholique d'Angers (49). Il était également écrivain et collaborait à la revue catholique "Le Mois Littéraire et Pittoresque" en y donnant des articles très variés,des nouvelles et même de peti ts romans tels que "le Cascadeur". Il possédait de famille la proprié té de la Commanderie de Moulins, à Bournand (86). C'était une ancienne commanderie de Malte avec une chapelle des 14 et 15è siècles qui ser vait de lieu de réunion de la famille. Il vendit cette propriété au C olonel Champion, quelques mois après la mort de sa femme et vint s'ins taller à Paris (75). Il entra alors comme professeur dans une institu tion privée. Il était aussi artiste et un virtuose du piano et de l'o rgue. Pendant la guerre de 14-18, il prit la direction de la Manécante rie des Petits Chanteurs à la Croix de Bois. Il mourut en revenant d e l'institution où il enseignait d'une embolie en grimpant ses escalie rs.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89 | Quiz Akademos