Mary Millar POLLARDÂge : 58 ans17401798

Nom
Mary Millar POLLARD
Naissance 1740 28 27

Baptême religieux 6 mars 1740
Adresse : St-Anne-Soho Westminster
Naissance d’un frèreNicholas POLLARD
1743 (Âge 3 ans)

Baptême d’un frèreNicholas POLLARD
1 juin 1743 (Âge 3 ans)
Adresse : St-Anne, Soho
Naissance d’un frèreThomas POLLARD
1744 (Âge 4 ans)

Baptême d’un frèreThomas POLLARD
8 novembre 1744 (Âge 4 ans)
Adresse : St-Anne, Soho
Décès du pèreArthur POLLARD
12 juin 1754 (Âge 14 ans)
MariageSamuel LEWINAfficher cette famille
5 décembre 1758 (Âge 18 ans)
Adresse : (Dans le comté du Kent)
Naissance d’une fille
#1
Elizabeth LEWIN
vers 1760 (Âge 20 ans)

Baptême d’une filleElizabeth LEWIN
4 janvier 1760 (Âge 20 ans)
Adresse : St-Paul, Covent Garden
Naissance d’une fille
#2
Henrietta LEWIN
1767 (Âge 27 ans)
Source : 21/02/1817
Note : Une autre source parle d'une naissance à Stratford, en Essex.
Naissance d’un fils
#3
Samuel LEWIN
vers 1771 (Âge 31 ans)
Adresse : (Dans le comté du Radnorshire)
Naissance d’un fils
#4
Charles Devereux LEWIN
vers 1773 (Âge 33 ans)
Adresse : (Dans le comté du Kent)
Naissance d’une fille
#5
Sophia Jane LEWIN
vers 1775 (Âge 35 ans)

Baptême d’une filleSophia Jane LEWIN
11 avril 1775 (Âge 35 ans)
Adresse : (Dans le Hertfordshire)
Mariage d’un enfantThomas HALCOTTHenrietta LEWINAfficher cette famille
9 octobre 1786 (Âge 46 ans)
Adresse : St-Martin-in-The-Fields Westminster
_ACT : c
Note :
État-Civil de Londres (Angleterre) St-Martin-in-the-Fields, Mariage - 9 octobre 1786 : [microfilms à la Westminster Librairy, Buckingham Palace Road, SW 1 W] Thomas Halcott, of this parish, and Henrietta Lewin, of the parish of Stratford in Essex, were married in this church, by bannes this ninth day of october 1786, by me John Hunt [écrit deux fois]. This marriage was then solemnized between us in the presence of us, [ont signé :] J. Ealand, Th. Halcott, Henrietta Lewin.
Mariage d’un enfantAlexander STEPHENSElizabeth LEWINAfficher cette famille
1 novembre 1787 (Âge 47 ans)
Adresse : St Mary (l'église a été détruite en 1949), Marylebone Road
Décès d’un époux/épouseSamuel LEWIN
1787 (Âge 47 ans)
Adresse : (Lee : district dans le comté du Grand Londres, anciennement dans celui du Kent)
Enterrement du mariSamuel LEWIN
1787 (Âge 47 ans)
Adresse : (Lee : district dans le comté du Grand Londres, anciennement dans celui du Kent)
TESTAMENTC 28 mai 1787 (Âge 47 ans)
fils : Samuel LEWINfils
Note :
Londres (Angleterre) - Testament - 28 mai 1787 (Public Record Office) May 28th, 1787. I, Mary Miller Lewin of Twickenham, Middlesex, wid ow, being of sound mind do make this as my last will and testament. It is my will and meaning that all my personals whatsover and [...] which I have power to dispose, should go to, and I so hereby give and bequeath the same and every of them, unto my dear daughter, Sophia Jane Lewin, and in the case of the death of the said Sophia Jane Lewin before me, then I give and bequeath the whole of mypersonals unto Charles Devereux Lewin, my second son, and in case both of them, my two younger children, should happen to depart this life before me, then I give and bequeath the same to my eldest son, Samuel Lewin. [signed :] Mary Miller Lewin. On the thirteenth day of November in the year of our Lord one thousand seven hundred and ninety eight, Administration (with the will annexed) of all and singular the goods and chattels and credits of Mary Miller Lewin, formerly ofTwickenham, but late of Manchester Street in the Parish of St. Mary le Bow in the County of Middlesex, widow, deceased, was granted to Sophia Jane Countess Royer de St. Julien (formerly Lewin), wife of Count Royer de Julien, the daughter of the said deceased and universal legatee named in the said will, having been first sworn duly to administer, no executor being named in the said will. [Tentative de traduction en français, sous toutes réserves] Le 28 mai 1787, moi, Mary Miller Lewin, de Twickenham, Midlesex, veuve, étant saine d'esprit pour faire mes dernières volontés et mon testament. C'est ma volonté et cela veut dire que tous mes biens personnels quels qu'ils soient et [...] dont j'ai le pouvoir de disposer, doivent aller à, et par le présent acte, je donne et lègue tout et chacun d'eux à ma chère fille Sophia Jane Lewin, et dans le cas de la mort de ladite Sophia Jane Lewin avant moi, alors, je donne et lègue la totalité de mes biens personnels à Charles Devereux Lewin, mon deuxième fils, et dans le cas où il arriverait que mes deux plus jeunes enfants perdent la vie avant moi, je donne et lègue mes biens à mon fils aîné, Samuel Lewin. [A signé :] Mary Miller Lewin. Le treizième jour de novembre de l'année de notre Seigneur mil sept cent quatre vingt dix huit, l'administration (avec les volontés annexées) de tous et chacun les biens et effets et valeurs de Mary Miller Lewin, autrefois de Twickenham, mais ensuite de Manchester street de la paroisse St-Mary- le-Baw, comté de Middlesex, veuve, décédée, a concédé à Sophia Jane, Comtesse Royer de St-Julien (née Lewin), femme du Comte Royer de St-Julien, fille de la dite défunte et légataire universelle nommée dans les dites volontés, ayant été la première désignée comme il se doit pour administrer, aucun exécuteur n'ayant été nommée dans les dites volontés.
Mariage d’un enfantSamuel LEWINMary Steppin FURMAGEAfficher cette famille
30 mars 1796 (Âge 56 ans)
Adresse : St Helen Bishopsgate
Mariage d’un enfantCharles Devereux LEWINHariett WILLIAMSAfficher cette famille
mai 1797 (Âge 57 ans)

Mariage d’un enfantRaymond Pierre Charles de ROYER de SAINT-JULIENSophia Jane LEWINAfficher cette famille
21 mai 1798 (Âge 58 ans)
Adresse : St-Mary, St-Marylebone Road
Baptême d’un filsSamuel LEWIN

Décès 1798 (Âge 58 ans)
Adresse : (Dans le comté Grand Londres, anciennement dans celui du Middlesex)
Note : D'après son testament du 28 mai 1787.
Sépulture 1798 (à la date du décès)
Adresse : (Dans le comté Grand Londres, anciennement dans celui du Middlesex)
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 1736
3 ans
frère plus âgé
3 ans
elle
4 ans
frère plus jeune
2 ans
frère plus jeune
Famille avec Samuel LEWIN - Afficher cette famille
mari
elle
Mariage : 5 décembre 1758Greenwich, Angleterre, Royaume-Uni
2 ans
fille
8 ans
fille
5 ans
fils
3 ans
fils
3 ans
fille
fille

TESTAMENTC
Londres (Angleterre) - Testament - 28 mai 1787 (Public Record Office) May 28th, 1787. I, Mary Miller Lewin of Twickenham, Middlesex, wid ow, being of sound mind do make this as my last will and testament. It is my will and meaning that all my personals whatsover and [...] which I have power to dispose, should go to, and I so hereby give and bequeath the same and every of them, unto my dear daughter, Sophia Jane Lewin, and in the case of the death of the said Sophia Jane Lewin before me, then I give and bequeath the whole of mypersonals unto Charles Devereux Lewin, my second son, and in case both of them, my two younger children, should happen to depart this life before me, then I give and bequeath the same to my eldest son, Samuel Lewin. [signed :] Mary Miller Lewin. On the thirteenth day of November in the year of our Lord one thousand seven hundred and ninety eight, Administration (with the will annexed) of all and singular the goods and chattels and credits of Mary Miller Lewin, formerly ofTwickenham, but late of Manchester Street in the Parish of St. Mary le Bow in the County of Middlesex, widow, deceased, was granted to Sophia Jane Countess Royer de St. Julien (formerly Lewin), wife of Count Royer de Julien, the daughter of the said deceased and universal legatee named in the said will, having been first sworn duly to administer, no executor being named in the said will. [Tentative de traduction en français, sous toutes réserves] Le 28 mai 1787, moi, Mary Miller Lewin, de Twickenham, Midlesex, veuve, étant saine d'esprit pour faire mes dernières volontés et mon testament. C'est ma volonté et cela veut dire que tous mes biens personnels quels qu'ils soient et [...] dont j'ai le pouvoir de disposer, doivent aller à, et par le présent acte, je donne et lègue tout et chacun d'eux à ma chère fille Sophia Jane Lewin, et dans le cas de la mort de ladite Sophia Jane Lewin avant moi, alors, je donne et lègue la totalité de mes biens personnels à Charles Devereux Lewin, mon deuxième fils, et dans le cas où il arriverait que mes deux plus jeunes enfants perdent la vie avant moi, je donne et lègue mes biens à mon fils aîné, Samuel Lewin. [A signé :] Mary Miller Lewin. Le treizième jour de novembre de l'année de notre Seigneur mil sept cent quatre vingt dix huit, l'administration (avec les volontés annexées) de tous et chacun les biens et effets et valeurs de Mary Miller Lewin, autrefois de Twickenham, mais ensuite de Manchester street de la paroisse St-Mary- le-Baw, comté de Middlesex, veuve, décédée, a concédé à Sophia Jane, Comtesse Royer de St-Julien (née Lewin), femme du Comte Royer de St-Julien, fille de la dite défunte et légataire universelle nommée dans les dites volontés, ayant été la première désignée comme il se doit pour administrer, aucun exécuteur n'ayant été nommée dans les dites volontés.
Décès
D'après son testament du 28 mai 1787.
Note
#Générale# Elle est originaire de Wrotham Manor (Kent - Angleterre). Elle s'insta lle ensuite à Twickenham (Midlesex - Angleterre) et termine ses jours Manchester Street, sur la paroisse St-Mary-le-Baw (Midlesex - Anglet erre). Elle désignesa fille Sophia Jane comme son héritière universel le, en second lieu à son fils Charles Devereux, et en troisième à son fils Samuel. Sans doute ses deux autres enfants encore vivants (Eliz abeth et Henrietta) avaient-ils déjà reçu quelquechose. La famille Pollard est originaire de Angleterre (Wrotham Manor, Kent), ou de Wa ye et Horwood. Ses membres sont rapportés dans la "Visitation of Devon ", en 1572. Les Pollards du Devon possédaient plusieurs domaines auto ure de Plymouth andont acquis Waye (ou Way), près de Torrington, par le mariage de l'héritière de De la Way. En 1515, Sir Lewis Pollard es t membre des "Justices of the Common Pleas" et c'est lui qui a install é la famille à King's Nympton.
Note
Selon la tradition familiale, ils ont été tous les deux peints avec un de leurs garçons encore jeune, une grande peinture avec trois personnes, par Thomas Hudson ou Joshua Reynolds. La signature serait sur un morceau perdu. Quand le fils a quitté sa famille, la peinture a été coupée en trois morceaux, et le fils a pris son protrait. La famille a conservé les deux autres morceaux jusqu'au 20e siècle, époque à laquelle ils ont été vendus. On ne sait pas maintenant où ils sont passés...
Objet médiaPortrait de Mary Millar Pollard (1740-179).Portrait de Mary Millar Pollard (1740-179).
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 405 × 593 pixels
Taille du fichier : 35 Ko
Type : Photo
Image principale : non
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89