Dominique Hippolyte Joseph GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MESSÉMÉ1800

Nom
Dominique Hippolyte Joseph GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MESSÉMÉ
Naissance 27 décembre 1800 27 22
Note :
État-Civil de Guérande (44) - Naissances - 27 décembre 1800 Le huit Nivose de l'an Neuf [29/12/1800], est né le six Dominique Hyppolite Joseph GOUPIL-PIQUELIÈRE, fils de Dominique GOUPIL-PIQUELIÈRE et de Constance Marie Thérèse Augustine NICOLLET... [En marge :] Par jugement du Tribunal Civil de Savenay du 28 novembre 1826, il est dit que le nom est GOUPIL de La PIQUELIÈRE.
MariageAnn HOLMESAfficher cette famille
oui

Naissance d’un frèreDominique Jean René GOUPIL de La PIQUELIÈRE
10 février 1802 (Âge 13 mois)
_ACT : c
Note :
État-Civil de Guérande (44) - Naissances - 10 février 1802 Le vingt deux Pluviose de l'an Dix (11/02/1802), est né hier Dominique Jean René GOUPIL-PIQUELIÈRE, fils de Dominique Jean GOUPIL-PIQUELIÈRE, rentier, et de Constance Marie Thérèse Augustine NICOLLET...
Naissance d’une sœurZoë Romaine Joséphine GOUPIL de La PIQUELIÈRE
28 décembre 1804 (Âge 4 ans)
_ACT : c
Note :
État-civil de Bains-sur-Oust - AD-35 - N 1804-1805 - Image 6 - Naissance du 28 décembre 1804 (7 Nivôse, An 13) : L'an treize de la république, le huit du mois de nivose, à dix heures du matin, par devant nous, adjoint, officier de l'état civil de la Commune de Bains, Canton de Redon, département d'Ille et Vilaine, est comparu monsieur Dominique Jean RenéGOUPIL PIQUELIÈRE, âgé de trente deux ans, maire de cette commune, demeurant à la Rouardais, lequel nous a présenté un enfant du sexe féminin né le sept nivose à dix heures et demi du soir, de lui déclarant et de dame Constance Marie ThérèseAugustine NICOLLET, son épouse, et auquel il a déclaré vouloir donner les prénoms de Zoë Romaine Joséphine, les dites déclaration et présentation faites en présence de monsieur Jean François Louis NICOLLET, âgé de cinquante neuf ans, desservantde cette commune, et de monsieur Guillaume Pierre Jean Marie Joseph GOUPIL PIQUELIÈRE, âgé de vingt trois ans, rentier demeurant à Guerrande, et ont le père et les témoins signé avec nous le présent acte de naissance, après qu'il leur en a étédonné lecture, [signé :] des CORSES adj., GOUPIL PIQUELIÈRE MÉSSÉMÉ (?) maire, GOUPIL PIQUELIÈRE jeune, NICOLLET Curé desservant oncle de l'enfant.
Naissance d’une sœurMarie Esther GOUPIL de La PIQUELIÈRE
novembre 1815 (Âge 14 ans)

Décès d’une sœurMarie Esther GOUPIL de La PIQUELIÈRE
17 novembre 1815 (Âge 14 ans)
_ACT : c
Note :
État-civil de Bains-sur-Oust - AD-35 - D 1815 - Image 14 - Décès du 17 novembre 1815 : L'an mil huit cent quinze, le dix huit novembre, par devant nous maire de la commune de Bains, canton de Redon, département d'Ille et Vilaine, sont comparus Monsieur Dominique Jean René GOUPIL de La PIQUELIÈRE et Joseph DONCET, âgé de vingt septans, laboureur à la Cannée, lesquels nous ont déclaré qu'hier sur les dix heures du soir, est décédée au village de la Canais (?) Marie Esther GOUPIL de La PIQUELIÈRE, âgée de huit jours, fille de Mr Dominique Jean René GOUPIL de La PIQUELIÈREet de dame Constance Marie Thérèse Augustine NICOLET ; les déclarants, après lecture du présent acte ont déclaré ne savoir signer.
Profession
Militaire

Démission
Démission de l'armée
20 novembre 1828 (Âge 27 ans)


Acceptation de la démission de l'armée de Dominique Hippolyte Joseph Goupil de La Piquelière de Méssémé - Paris (75) - 20 novembre 1828.
Acceptation de la démission de l'armée de Dominique Hippolyte Joseph Goupil de La Piquelière de Méssémé - Paris (75) - 20 novembre 1828.

Note : Document provenant des archives du manoir de Kergrech (Plougrescant - 22) et fourni par Monsieur Marc Ponsonnet.

Décès d’une épouseAnn HOLMES
13 février 1832 (Âge 31 ans)
Note : D'après l'acte du second mariage de son mari veuf.
MariageCharlotte Virginie ÉNOUL de LIVAUDAISAfficher cette famille
30 juin 1841 (Âge 40 ans)
première épouse de l'époux : Ann HOLMESépousemari → épouse
mère de l'épouse : Marie Célestine de MARIGNYbelle-mèremère
premier mari de l'épouse : Charles PAPETépouse → marimari
cousin par alliance de l'époux : Timoléon Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUCRelationRelation
Note :
État-Civil de Paris (75) 1er ar. - Mariage du 30 juin 1841 (d'après un extrait délivré le 21 juin 1859, et provenant des archives du manoir de Kergre'ch, à Plougrescant - 22) : Préfecture du Département de la Seine - Extrait du Registre des Actes de Mariage de l'année 1841 - Premier arrondissement de Paris. Le trente juin mil huit cent quarante un, à l'heure de midi, en l'hôtel de la Mairie du premier arrondissement de Paris, a été publiquement prononcé le mariage suivant. Acte de mariage de Sieur Dominique Hippolyte Joseph de GOUPIL de LaPIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, ex-officier de cavalerie, né à Guérande (Loire inférieure) le six nivôse an neuf, (vingt sept décembre mil huit cent), demeurant à Paris, rue St Florentin, n°5, de cet arrondissement ; fils majeur de Sieur Dominique JeanRené de GOUPIL de La PIQUELIÈRE, chevalier de MÉSSÉMÉ, et de Dame Constance Marie Thérèse Augustine de NICOLET, son épouse, tous deux décédés ; le dit Sieur de GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, veuf de Dame Ann HOLMES, décédée à Londres(Angleterre) le treize février 1832. Et de Demoiselle Charlotte Virginie ENOUL de LIVAUDAIS, propriétaire, né à la Nouvelle Orléans (États Unis d'Amérique) le dix neuf novembre mil sept cent quatre vingt dix huit, demeurant avec sa mère, avenuede Marigny, n°5, de cet arrondissement ; fille majeure de Don Jacques François ENOUL de LIVAUDAIS, ancien lieutenant colonel, demeurant à la Nouvelle Orléans, sus dits États Unis d'Amérique, et de Dame Marie Célestine de MARIGNY, son épouse,propriétaire, la dite demoiselle ENOUL de LIVAUDAIS veuve de Sieur Charles PAPET, décédé à la Nouvelle Orléans, le quatre novembre mil huit cent trente six. Les actes préliminaires sont la publication du présent mariage faite en cette Mairie lesdimanches vingt et vingt sept juin courant, à midi, y affichée suivant la Loi, sans opposition, les actes de naissance des époux, ceux de décès des père et mère et de la précédente femme de l'époux, l'acte authentique de consentement de la mèrede l'épouse au présent mariage ; l'expédition authentique d'un jugement rendu par le Tribunal civil de première instance de la Seine, en date du vingt deux juin courant, supplétif de l'acte de décès de son précédent mari ; de toutes lesquellespièces paraphées aux termes de la Loi, qui demeureront annexées aux registres, il a été fait lecture, ainsi que du chapitre du Code civil : des Droits et devoirs respectifs des époux. L'époux a déclaré, sous serment, qu'il ignore les lieux dedécès et de dernier domicile de ses aïeuls et aïeules, et les témoins ci après nommés qui ont dit le bien connaître, ont sous serment affirmé les ignorer également. Les dits époux présens ont alternativement déclaré prendre en mariage, l'un lademoiselle Charlotte Virginie ENOUL de LIVAUDAIS, l'autre le Sieur Dominique Hippolyte Joseph de GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, en présence des sieurs Thimoléon Joseph, Marquis d'ESPINAY ST LUC, maréchal de Camp, officier de la Légiond'honneur, chevalier de St Louis de Malthe et du Phénix, âgé de soixante un ans, demeurant rue Neuve des Capucins n°14 ; Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de quarante ans, demeurant à Chartres (Eure et Loire),cousin de l'époux, témoins de l'époux ; Jean Martin La SELVE de ST AVID, propriétaire, âgé de soixante un ans, demeurant rue Lascases n°5, cousin de l'épouse ; Gabriel François Joseph, Vicomte MOLITOR, capitaine de Cavalerie en disponibilité,Chevalier de la Légion d'honneur, âgé de quarante cinq ans, demeurant rue Neuve de Bréda n°12, témoins de l'épouse. Après quoi, nous Pierre Eugène COTTENET, chevalier de la Légion d'honneur, adjoint au Maire du premier arrondissement de Paris,faisant les fonctions d'officier de l'état civil, avons prononcé au nom de la Loi que les dits époux sont unis en mariage le tout fait publiquement en l'hôtel de... et ont les époux et les témoins signé avec nous après lecture faite. [Signé :] D. H. J. de GOUPIL de La PIQUELIÈRE Chevalier de MÉSSÉMÉ, C. V. ENOUL de LIVAUDAIS, Marquis d'ESPINAY ST LUC, Cte de La FERRIÈRE, de ST AVID, Vte MOLITOR, COTTENET adjt. Délivré conforme au Registre, Paris le vingt un juin 1859, Le Maire, A. GROUVELLE.
Décès d’une épouseCharlotte Virginie ÉNOUL de LIVAUDAIS
2 septembre 1854 (Âge 53 ans)
Adresse : Rue de l'Isly
premier mari : Charles PAPETmari
_ACT : c
Note :
État-Civil de Paris (75) 1er ar. - Décès du 3 septembre 1854 (d'après un extrait délivré le 5 septembre 1854, et provenant des archives du manoir de Kergre'ch, à Plougrescant - 22) : Préfecture du Département de la Seine. - Extrait du Registre des Actes de Décès du 1er arrondissement de Paris, an 1854. Du trois septembre mil huit cent cinquante quatre, à onze heures et quart du matin, Acte de décès de Charlotte Virginie ENOUL de LIVAUDAIS, propriétaire, âgée de cinquante six ans, veuve en première noces de Charles PAPET, et mariée en deuxièmesnoces à Dominique Hippolyte Joseph de GOUPIL de La PIQUELIÈRE, Chevalier de MÉSSÉMÉ, ancien officier de Cavalerie, âgé de cinquante deux ans ; la dite défunte née à la Nouvelle Orléans (États-Unis d'Amérique) et décédée à Paris, en sondomicile, rue de l'Isly, 4, ce jourd'hui, à deux heures et demie du soir. Constaté par nous Maire, Officier de l'état-civil du premier arrondissement de Paris, sur la déclaration de Charles Xavier DESWARTE, valet de chambre, âgé de trente ans,demeurant rue de l'Isly, 4, et de Jean COURVOISIER, valet de chambre, âgé de trente deux ans, même demeure, lesquels ont signé avec nous après lecture faite. Signé DEWARTE, COURVOISIER, FROTTIN. Pour copie conforme. Paris, le 5 septembre 1854, le Maire, FROTTIN.
Décès d’une sœurZoë Romaine Joséphine GOUPIL de La PIQUELIÈRE
30 août 1886 (Âge 85 ans)

Décèsoui

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 28 juin 1799Guérande, Loire-Atlantique, Pays de la Loire, France
frère
frère plus âgé
11 mois
lui
13 mois
frère plus jeune
3 ans
sœur plus jeune
11 ans
sœur plus jeune
Marie Esther GOUPIL de La PIQUELIÈRE
Naissance : novembre 1815 42 37
Décès : 17 novembre 1815Bains-sur-Oust, Ille-et-Vilaine, Bretagne, France
Famille avec Ann HOLMES - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage :
Famille avec Charlotte Virginie ÉNOUL de LIVAUDAIS - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 30 juin 1841Paris 01, Paris, Ile-de-France, France
Charles PAPET + Charlotte Virginie ÉNOUL de LIVAUDAIS - Afficher cette famille
épouse → mari
épouse
Mariage :

Naissance
État-Civil de Guérande (44) - Naissances - 27 décembre 1800 Le huit Nivose de l'an Neuf [29/12/1800], est né le six Dominique Hyppolite Joseph GOUPIL-PIQUELIÈRE, fils de Dominique GOUPIL-PIQUELIÈRE et de Constance Marie Thérèse Augustine NICOLLET... [En marge :] Par jugement du Tribunal Civil de Savenay du 28 novembre 1826, il est dit que le nom est GOUPIL de La PIQUELIÈRE.
Mariage
État-Civil de Paris (75) 1er ar. - Mariage du 30 juin 1841 (d'après un extrait délivré le 21 juin 1859, et provenant des archives du manoir de Kergre'ch, à Plougrescant - 22) : Préfecture du Département de la Seine - Extrait du Registre des Actes de Mariage de l'année 1841 - Premier arrondissement de Paris. Le trente juin mil huit cent quarante un, à l'heure de midi, en l'hôtel de la Mairie du premier arrondissement de Paris, a été publiquement prononcé le mariage suivant. Acte de mariage de Sieur Dominique Hippolyte Joseph de GOUPIL de LaPIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, ex-officier de cavalerie, né à Guérande (Loire inférieure) le six nivôse an neuf, (vingt sept décembre mil huit cent), demeurant à Paris, rue St Florentin, n°5, de cet arrondissement ; fils majeur de Sieur Dominique JeanRené de GOUPIL de La PIQUELIÈRE, chevalier de MÉSSÉMÉ, et de Dame Constance Marie Thérèse Augustine de NICOLET, son épouse, tous deux décédés ; le dit Sieur de GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, veuf de Dame Ann HOLMES, décédée à Londres(Angleterre) le treize février 1832. Et de Demoiselle Charlotte Virginie ENOUL de LIVAUDAIS, propriétaire, né à la Nouvelle Orléans (États Unis d'Amérique) le dix neuf novembre mil sept cent quatre vingt dix huit, demeurant avec sa mère, avenuede Marigny, n°5, de cet arrondissement ; fille majeure de Don Jacques François ENOUL de LIVAUDAIS, ancien lieutenant colonel, demeurant à la Nouvelle Orléans, sus dits États Unis d'Amérique, et de Dame Marie Célestine de MARIGNY, son épouse,propriétaire, la dite demoiselle ENOUL de LIVAUDAIS veuve de Sieur Charles PAPET, décédé à la Nouvelle Orléans, le quatre novembre mil huit cent trente six. Les actes préliminaires sont la publication du présent mariage faite en cette Mairie lesdimanches vingt et vingt sept juin courant, à midi, y affichée suivant la Loi, sans opposition, les actes de naissance des époux, ceux de décès des père et mère et de la précédente femme de l'époux, l'acte authentique de consentement de la mèrede l'épouse au présent mariage ; l'expédition authentique d'un jugement rendu par le Tribunal civil de première instance de la Seine, en date du vingt deux juin courant, supplétif de l'acte de décès de son précédent mari ; de toutes lesquellespièces paraphées aux termes de la Loi, qui demeureront annexées aux registres, il a été fait lecture, ainsi que du chapitre du Code civil : des Droits et devoirs respectifs des époux. L'époux a déclaré, sous serment, qu'il ignore les lieux dedécès et de dernier domicile de ses aïeuls et aïeules, et les témoins ci après nommés qui ont dit le bien connaître, ont sous serment affirmé les ignorer également. Les dits époux présens ont alternativement déclaré prendre en mariage, l'un lademoiselle Charlotte Virginie ENOUL de LIVAUDAIS, l'autre le Sieur Dominique Hippolyte Joseph de GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, en présence des sieurs Thimoléon Joseph, Marquis d'ESPINAY ST LUC, maréchal de Camp, officier de la Légiond'honneur, chevalier de St Louis de Malthe et du Phénix, âgé de soixante un ans, demeurant rue Neuve des Capucins n°14 ; Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de quarante ans, demeurant à Chartres (Eure et Loire),cousin de l'époux, témoins de l'époux ; Jean Martin La SELVE de ST AVID, propriétaire, âgé de soixante un ans, demeurant rue Lascases n°5, cousin de l'épouse ; Gabriel François Joseph, Vicomte MOLITOR, capitaine de Cavalerie en disponibilité,Chevalier de la Légion d'honneur, âgé de quarante cinq ans, demeurant rue Neuve de Bréda n°12, témoins de l'épouse. Après quoi, nous Pierre Eugène COTTENET, chevalier de la Légion d'honneur, adjoint au Maire du premier arrondissement de Paris,faisant les fonctions d'officier de l'état civil, avons prononcé au nom de la Loi que les dits époux sont unis en mariage le tout fait publiquement en l'hôtel de... et ont les époux et les témoins signé avec nous après lecture faite. [Signé :] D. H. J. de GOUPIL de La PIQUELIÈRE Chevalier de MÉSSÉMÉ, C. V. ENOUL de LIVAUDAIS, Marquis d'ESPINAY ST LUC, Cte de La FERRIÈRE, de ST AVID, Vte MOLITOR, COTTENET adjt. Délivré conforme au Registre, Paris le vingt un juin 1859, Le Maire, A. GROUVELLE.
Note
#Générale# Officier de Cavalerie, jusqu'au 20 novembre 1828, jour où sa démission est acceptée. Il est alors Sous-Lieutenant, Garde du Corps de Sa Maje sté, Compagnie de Croÿ. Il porte le titre de Chevalier de Messémé . Il s'installe àParis (75) au plus tard en 1836. On le trouve en 1841 au 5, rue Saint-Florentin, en 1845 au 5, rue Richepause, puis au 1, ru e Lavoisier, en 1846 et 1847 et enfin au 4, rue d'Isly, en 1849 et 18 54. Il est aussi dit " Propriétaire ". Il serajeunit (pas toujours de la même façon) sur les différents actes. Il semble être ami très lié à la famille Doublet de Persan.
DémissionAcceptation de la démission de l'armée de Dominique Hippolyte Joseph Goupil de La Piquelière de Méssémé - Paris (75) - 20 novembre 1828.Acceptation de la démission de l'armée de Dominique Hippolyte Joseph Goupil de La Piquelière de Méssémé - Paris (75) - 20 novembre 1828.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 507 × 800 pixels
Taille du fichier : 82 Ko
Type : Photo
Note : Document provenant des archives du manoir de Kergrech (Plougrescant - 22) et fourni par Monsieur Marc Ponsonnet.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89