Pierre Mathurin HUET de BRANGOLO + Étiennette Marie Catherine Le CLERC des JARS

8 children

Parents Grandparents

Family group information
Marriage June 19, 1742
Address: St-Michel, St-Brieuc
Donation mutuelle
Donation mutuelle entre Pierre Mathurin HUET et Étiennette Marie Catherine Le CLERC (ce document est un faux très curieux)
July 19, 1747
Première page de la donation mutuelle entre Pierre Mathurin HUET et Étiennette Marie Catherine Le CLERC, Matignon (22), 19 juillet 1747.
Première page de la donation mutuelle entre Pierre Mathurin HUET et Étiennette Marie Catherine Le CLERC, Matignon (22), 19 juillet 1747.

Note:
Archives Départementales des Côtes d'Armor, 2E Familles 182 - Huet de Brangolo Donation Mutuelle entre Pierre HUET et Marie Le CLERC – 19 juillet 1747 (Ce document est de toute évidence un faux créé de toute pièce au moment de la Révolution pour empêcher la vente des biens de la famille, du fait de leur fils François Mathurin qui a émigré. Ce document a servi à appuyer la déclaration de leur fils Marie Nicolas, en 1794.) L'an mil sept cent quarante sept, le dix neuf juillet, par devant les Notaires soussignés des juridictions de la Commenderie de la Guerche et de la Caillibotière au siège du temple de Pléboulle et de Matignon, ont personnellement comparus Pierre HUET et Marie Le CLERC, sa femme, simples laboureurs demeurant ensemble paroisse de Plévenon, Évêché de St-Brieuc ; laditte Le CLERC de son mary elle le requérant bien et valablement autorisée du dit HUET son mary pour l'éxécution de ce qui suit, lesquels pour la bonne amitié qu'ils se portent, et afin de se mieux maintenir dans leur état et petite condition, ils se sont ce jour de leur propre mouvement, franche et libre volonté, sans suasion, ny induction de personnes, fait donation égale mutuelle et réciproque de tous et chacuns leurs biens meubles, crédits, argent, effets, mobiliers et choses qui sont et seront censés et réputés meubles au temps du décès et premier mourant d'eux deux pour le survivant et ses hoirs jouir et entièrement du tout à jamais généralement, pleinement et entièrement du tout qui tournera à son profit particulier sans que les héritiers du premier décédé y puissent à jamais rien prétendre ; comme aussi ce sont les dits HUET et femme fait pareille donation égale et mutuelle des acquests et conquêts qu'ils pouroient faire cy après en héritages et autres droits réels pou le survivant en jouir en entier du revenu sa vie durant sans que les héritiers du premier décédé y puissent rien prétendre. Si non qu'après le décès du survivant. Le fond des dits acquests sera partagé par moitié entre les héritiers l'un de l'autre des dists mariés aux termes de la coutume s'entre donnant dès à présent comme dès lors la pleine propriété possession et jouissance des dits biens sans qu'il soit bessoin d'autres formalités de justice. Le tout à la charge au survivant de nourrir et entretenir les enfans de leur mariage si aucuns il en a et selon leur état et condition payer les obsèques et funérailles du premier décédé, exécuter et accomplir son testament si aucun est, payer et acquiter toutes dettes mobiliaires de leur communauté, entretenir les héritages et maisons d'acquêts de toute réparation, payer taxes, charges, et rentes dues sur iceux, et généralement exécuter les autres choses prescrites par la coutume de cette province de Bretagne au sujet des présentes donations égales et mutuelles qui leur ont été données à entendre ce qu'ils ont promis exécuter et le tout ainsi consenti promis connu et juré tenir sans jamais y contrevenir ny révocation en faire sur l'obligation générale de tous les présens et futurs biens réels et mobiliers partant et jugés et condamnés de leurs consentement, prières et requêtes, par nous dits Notaires de l'autorité de nos offices et de nos dittes juridictions avec soumission y jurée sous les seings respectifs des dittes parties chacun pour son fait, ceux de nous dits Notaires entre fait et rédigé à l'étude de Me Frostin, l'un des notaires soussignés l'autre présent le dit jour et an que devant, avant midi, ainsi signé sur la minute : Marie Le Clerc, Pierre Huet, Frostin et Le Masson notaires et au dessus est écrit : controllé et insinué à Matignon ce vingt neuf juillet mil sept cent quarante sept, reçu quarante huit sols pour le controlle et six livres pour l'insinuation, signé Frahard, signé au délivré Frostin, Notaire …. Gratis à Rennes le 10 avril 1771, à requête du porteur qui a signé sur le registre gratis signé Bruté de Remur, salaire reçu dix sols. Collationné à la grosse original apparue et rendue avec le présent par nous notaire royaux à Rennes soussignés, fait à Rennes, le vingt six août mil sept cent soixante et onze, ainsi signé… [Ont signé au dessous de l'acte :] Leclerc, Brangolo

Last change June 12, 201916:58:25

by: Guillaume de Bellabre
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89