Eugène Antoine FRADIN de La RENAUDIÈRE + Jeanne Augustine Nelly BRONDEL

2 children

Parents Grandparents

Family group information
Marriage November 5, 1859
Citation details: État-civil d'Alger (Alger – Algérie) – http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/osd.php?territoire=ALGERIE&acte=5220
Acte du mariage enrte Eugène Fradin de La Renaudière et Nelly Brondel. - Alger, 5 novembre 1859.
Acte du mariage enrte Eugène Fradin de La Renaudière et Nelly Brondel. - Alger, 5 novembre 1859.

Note:
État-civil d'Alger (Alger – Algérie) – http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/osd.php?territoire=ALGERIE&acte=5220 – Acte de mariage du 7 novembre 1859 : Acte de mariage. L'an mil huit cent cinquante-neuf, le sept novembre, trois heures du soir, devant nous Antoine Théodore Lamy, officier de la légion d'honneur, Adjoint au Maire de la ville d'Alger, délégué pour remplir les fonctions d'Officier de l'État civil près ladite commune, par arrêté du Maire, en date du vingt deux juin mil huit cent cinquante huit, se sont présentés à la Maison commune, les portes ouvertes et le public admis, d'une part : Le Sieur Eugène Antoine Fradin, Chirurgien de 2ème Classe de la Marine, demeurant à Alger, majeur, né à Douai (Nord) le huit mai mil huit cent vingt sept ; fils légitime de Mr Olivier Célestin Fradin, ancien Chirurgien-Major, Docteur-médecin, Chevalier de la légion d'honneur, décédé à Poitiers (Dépt de la Vienne) le dix neuf février mil huit cent cinquante huit ; et de Dame Claudine Cousot, sa veuve, propriétaire, demeurant au dit Poitiers, consentant au mariage de son fils, ainsi qu'il résulte d'un acte en Brevet, passé devant Me Bellot, Notaire à St-Julien (Vienne) le treize juillet dernier ; Le futur époux procède en outre en vertu de la permission qui lui a été accordée par le + [rayé : Directeur du Service de Santé à Toulon le dix huit septembre dernier.] [en marge] + Ministre de la Marine le quinze septembre dernier, approuvé le renvoi et douze mots rayés nuls. Et d'autre part : Demoiselle Jeanne Augustine Nelly Brondel, sans profession, demeurant à Alger, rue Mogador, n°27, mineure, née à Paris (Seine) le treize octobre mil huit cent quarante ; fille légitime de Mr Jean Baptiste Auguste Brondel, officier d'administration de l'Intendance Militaire, et de dame Anne Jeanne Roguet, son épouse, sans profession, demeurant ensemble à Alger avec leur fille, ici présents et consentant à son mariage. Lesquels, en présence des témoins ci-après nommés, savoir : Pour le futur époux : Le Sieur ami Alexandre Bourjot, docteur, ancien professeur des Sciences au Lycée Bonaparte, officier d'académie, demeurant à Alger, âgé de cinquante neuf ans, Le Sieur Antoine Poupillier, Comptable à la Recette municipale, demeurant à Alger, âgé de vingt neuf ans ; et pour la future épouse : Le Sieur Aristide Henry Buvée, employé à la Direction des Douanes, demeurant à Alger, âgé de soixante six ans, Le Sieur Émile Désiré Dujardin, officier d'administration des hôpitaux militaires, demeurant à Alger, âgé de vingt cinq ans, tous quatre ni parents ni alliés des futurs époux. Nous ayant requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux, et dont les publications ont été faites & attachées devant la principale porte de cette Mairie, à midi : La première, le dimanche deux octobre dernier, La seconde le dimanche suivant, nous nous sommes fait représenter les pièces suivantes qui sont restées ci-annexées, après que chacune d'elles a été certifiée véritable en notre présence, par celle des parties qu'elle concerne, savoir : Pour le futur époux : 1° Son acte de naissance ; 2° l'acte de décès de son père ; 3° Le consentement de sa mère ; 4° La permission. Et pour la future épouse : 5° son acte de naissance ; Le tout sus-énoncé, déférant ensuite à la demande du Sieur Eugène Antoine Fradin, & de demoiselle Jeanne Augustine Nelly Brondel, Attendu qu'il ne nous a été notifié aucune opposition à leur mariage, après avoir fait, conformément à la loi, lecture aux futurs époux, en présence des quatre témoins : 1° Des pièces produites, et 2° du chapitre VI du titre V du Code Napoléon, sur les droits & devoirs des époux, Nous avons demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari & pour femme ; chacun d'eux nous ayant répondu séparément et affirmativement ; nous leur avons ensuite demandé s'ils avaient passé un contrat de mariage, ils ont répondu affirmativement, ainsi que les père & mère de la future épouse de ce interpellés, le tout constaté en outre par un certificat ci-annexé, délivré par Me Lebailly, notaire à Alger, le trois novembre courant. En conséquence, nous avons prononcé au nom de la loi que le sieur Eugène Antoine Fradin & Demoiselle Jeanne Augustine Nelly Brondel sont unis par le mariage. De tout ce que dessus, nous avons rédigé le présent acte et, après en avoir donné publiquement lecture, l'époux, l'épouse, ses père & mère & les témoins l'ont signé avec nous. [signé :] J.B. Brondel, Nelly Brondel, E. Fradin, Jeanne Roguet, A. Bourjot, E. Dujardin, Buvée, A. Poupillier, Lamy.

Last change December 1, 201919:04:27

by: Guillaume de Bellabre
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89