Jacques Marie “Jules” Amédée FRADIN de BELLABRE + Adélaïde Jeanne Aline “Adèle” Sulina BAHEZRE de LANLAY

5 children

Parents Grandparents

Family group information
Engagementyes

Lettre de M. Duverger, de Libourne, à Virginie Fercoq, chez monsieur son père, place St-Pierre, à St-Brieuc, sur la famille Fradin de Bellabre - 10 novembre 1840.
Lettre de M. Duverger, de Libourne, à Virginie Fercoq, chez monsieur son père, place St-Pierre, à St-Brieuc, sur la famille Fradin de Bellabre - 10 novembre 1840.

Note:
Voici la copie d'une lettre très curieuse, réponse à une demande de renseignements sur la famille Fradin de Bellabre, afin de préparer le mariage de Jacques Fradin de Bellabre avec Adélaïde Bahèzre de Lanlay. J'ai en ma possession l'original de ce courrier, mais je ne sais absolument pas ce que son auteur, comme sa destinataire avait de commun avec la famille d'Adélaïde. Lettre de M. Duverger, de Libourne (33), à Virginie Fercoq, chez monsieur son père, place St-Pierre, à St-Brieuc (22), sur la famille FRADIN de BELLABRE - 10 novembre 1840 Libourne, le 10 Nbre 1840 Ma chère Virginie, Eugénie, dont tu as dû recevoir une lettre il n'y a pas longtemps, me fit part, aussitôt sa réception, de ton amicale 14 expiré, qui avait pour objet de nous prier de nous procurer des renseignements sur Mons. Fradin de Bellabre, devant habiter Blaye ou ses environs. C'est avec regret que je me suis vu forcé, ma chère amie, de te faire attendre quelques tems, mais dans des circonstances aussi délicates que celle dont il s'agit, les choses ne marchent pas souvent aussi vite qu'on le désirerait. Pour obtenir donc ce que tu nous demandais, et de source certaine, je ne me suis pas adressé au Maire, comme tu m'en parlais, mais je crois que mon auteur est aussi digne de foi que qui que ce soit, et c'est par le plus grand des hazards, en causant avec un Prêtre parent d'Eugénie, qui se trouvait lié avec le curé de Blaye que j'ai pu sous son auspice, m'adresser à ce digne ecclésiastique dont je te remets mot à mot la réponse. Pour ta gouverne, je t'observerai que je lui avais soumis par ordre tous les renseignements que tu désirais obtenir, et ses lignes y répondent collectivement. "Mons. "Vous pouviez choisir des auspices plus favorables que ceux que vous a offerte la vieille amitié de l'abbé Thory à qui je vous prie de présenter mon respect. Je connais un peu Mr Fradin de Bellabre, il n'habite plus Blaye, mais il a des propriétés dans les environs. Il habite, depuis qu'il a obtenu sa retraite de receveur des douanes les environs de St Jean d'Angély. Il était à Blaye en rapport avec la haute société et il passait pour noble. Il a 3 ou 4 enfants, autant que je puis le savoir. Jamais il ne m'est parvenu rien de fâcheux sur le compte de cette famille que tout le public de Blaye tient pour très honorable. "L'aîné de ses enfants est placé, je crois, dans les domaines : le père avait fait de riches spéculations et toujours il a été heureux. "Voilà, Monsr, ce que je peux vous donner de renseignements. Je désire qu'ils puissent convenir. Je vous remercie de m'avoir fourni l'occasion de vous prouver que je suis parfaitement, Monsr, votre très humble et respectueux, Signé Durand aîné, curé. Je désire comme lui, ma chère Virginie, que la personne intéressée, que tu me nommeras, j'espère, à mon premier voyage en Bretagne, se contente de ces renseignements et qu'ils puissent contribuer au bonheur de sa vie. Je m'étais adressé à une autre personne, dont je suis encore à attendre la réponse. Peut-être est-elle absente de Blaye ; si on me donne signe de vie, je t'en ferai part aussitôt. N'ayant pas de relations dans ce pays, et n'y faisant aucun achat de vins, j'étais un peu dans l'embarras à qui m'adresser, quand l'abbé Thory est venu me prêter assistance comme je te l'ai dit plus haut. Me voilà donc, ma chère amie, enfin une fois en repos pendant un hiver, ce qui ne m'était jamais arrivé depuis que je voyage. Je reste faire le seigneur près de ma femme et de mes enfants, ce qui n'est pas si bête, qu'en dis-tu ? et je t'avoue que cela me sourit plus qu'une patouille et patouiller les boues de Bretagne, mais dans le courrant de février, il faudra songer à faire graisser mes bottes. Tu me traites de Gascon dans ta lettre, en demandant à Eugénie quand elle ira vous visiter avec ses moutards ; c'est à tort que tu me donnes cet épittecte, car cela dépend plus d'elle que de moi ; mais la leçon que sa pauvre Yvonne a eu à Nantes, l'empêche de s'y exposer de nouveau avec des enfants aussi jeunes. Ils sont cependant très forts et Édouard, pour un enfant de 6 ans est même fort grand. Après le temps le plus beau, qui a duré pendant toutes nos vendanges, qui ont été excellentes cette année, est venu la pluie depuis le 5 courant et je t'assure qu'elle tombe bien par moments ; je pense que notre cher pays en attrape aussi sa bonne part. Eugénie se joint à moi pour te prier de présenter nos respects à mon oncle et ma tante, et faire nos amitiés à Emmanuel à l'occasion. Nous t'embrassons tous les deux. Je suis, ma chère Virginie, ton bien affectionné cousin, Duverger Thre [sans doute Théodore].

Marriage contract February 15, 1841
Note:
Devant Le Béhan Not. Me Le Béhan était notaire à St-Gilles (22), mais je ne suis pas certain qu'il s'agisse de St-Gilles-Vieux-Marché.
Marriage February 17, 1841
cousin germain de l'épouse: Yves Pierre Marie LOYERwife’s first cousinfirst cousin
cousin germain par alliance de l'épouse: Hippolyte de COËTLOGONRelationshipRelationship
Acte du mariage entre Jacques Marie "Jules" Amédée Fradin de Bellabre et Adélaïde Jeanne Aline Sulina Bahezre de Lanlay - St-Nicolas-du-Pélem (22) - 17 février 1841.
Acte du mariage entre Jacques Marie "Jules" Amédée Fradin de Bellabre et Adélaïde Jeanne Aline Sulina Bahezre de Lanlay - St-Nicolas-du-Pélem (22) - 17 février 1841.

Note:
État-Civil de St-Nicolas-du-Pélem (22) - Mariages - 17 février 1841 Du dix septième jour du mois de février mil huit cent quarante un à neuf heures du matin, Acte de Mariage de Mr Jacques Marie Jules Amédée FRADIN de BELLABRE, âgé de vingt cinq ans, né à Bordeaux, département de la Gironde, le onze du mois d'août, l'an mil huit cent quinze, profession de Receveur de l'Enregistrement, demeurant à St Nicolas, département des Côtes du Nord, fils légitime & majeur de Me Charles Marie Paulin Amédée FRADIN de BELLABRE, propriétaire & maire, & de Dame Louise Aimée LELONG, Propriétaire, demeurants à Blanzay, département de la Charente Inférieure, lesquels ici présents ont déclaré donner leur consentement audit mariage. Et de Mlle Adélaïde Jeanne Aline BAHÈZRE de LANLAY, âgée de vingt un ans, née à St Nicolas du Pélem, département des Côtes du Nord, le trois du mois de novembre mil huit cent dix neuf, profession de Propriétaire, demeurant à St Nicolas du Pélem, département des Côtes du Nord, fille légitime & majeure de Mr Jean François BAHÈZRE de LANLAY, Notaire, et de Dame Marie Pauline Le MÉTAYER de KERDANIEL, rentière, demeurants à Saint Nicolas du Pélem, lesquels aussi présents, ont déclaré donner leur consentement audit mariage. Les publications ordonnées par l'art. 63 de Loi ont été faites à Saint Nicolas du Pélem les dimanches sept et quatorze février courant, sans opposition. Remise a été faite à l'Officier de l'État civil des Actes constatant la Naissance des futurs Époux. Lecture a été donnée aux parties contractantes par l'Officier de l'État civil des pièces ci-dessus mentionnées et du chapitre VI du titre V du Code civil, contenant l'énumération des droits et des devoirs respectifs des époux. Les contractans ont déclaré se prendre, savoir, Mr Jacques Marie Jules Amédée FRADIN de BELLABRE pour son épouse Mlle Adélaïde Jeanne Aline BAHÈZRE de LANLAY, et Mlle Adélaïde Jeanne Aline BAHÈZRE de LANLAY pour son époux Jacques Marie Jules Amédée FRADIN de BELLABRE. En présence de M. Olivier Amédée Aimé FRADIN de BELLABRE, âgé de vingt trois ans, profession d'avocat à la Cour Royale de Paris, demeurant à Paris, département de la Seine, qui a déclaré être frère de l'époux. De Eugène Marie Ange RIVOT du COURTIL, âgé de trente cinq ans, profession de Commis à Cheval des Contributions indirectes, demeurant à St Nicolas, département des Côtes du Nord, qui a déclaré être ami des contractants. De M. Yves Pierre Marie LOYER, âgé de quarante un ans, profession de avocat, demeurant à Guingamp, département des Côtes du Nord, qui a déclaré être cousin germain de l'épouse. Et de Mr Hypolitte, Marquis de COËTLOGON, âgé de trente quatre ans, profession de propriétaire, demeurant à Ploudaniel, département du Finistère, qui a déclaré être cousin germain par alliance de l'épouse. Après quoi, moi, Jean Louis HUCHET, Maire & Officier de l'État civil, ai prononcé, au nom de la Loi, que lesdits Époux sont unis en mariage. Et ont, après lecture donnée du présent à haute voix, déclaré signer, [Ont signé :] Adèle Bahèzre de Lanlay, Fradin de Bellabre, Baron de Bellabre père, Bahèzre de Lanlay, A. Fradin de Bellabre, Bahèzre de Lanlay née Kerdaniel, O. Fradin de Bellabre, E. Rivot du Courtil, Loyer, le Mquis de Coëlogon, Bahèzre de Lanlay fils, Huchet.

Last change January 5, 201923:19:49

by: Guillaume de Bellabre
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89