Dominique Hippolyte Joseph GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MESSÉMÉ + Charlotte Virginie ÉNOUL de LIVAUDAIS

No children

Parents Grandparents

Family group information
Marriage June 30, 1841
première épouse de l'époux: Ann HOLMESwifehusband’s wife
premier mari de l'épouse: Charles PAPETwife’s husbandhusband
cousin par alliance de l'époux: Timoléon Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUCRelationshipRelationship
Note:
État-Civil de Paris (75) 1er ar. - Mariage du 30 juin 1841 (d'après un extrait délivré le 21 juin 1859, et provenant des archives du manoir de Kergre'ch, à Plougrescant - 22) : Préfecture du Département de la Seine - Extrait du Registre des Actes de Mariage de l'année 1841 - Premier arrondissement de Paris. Le trente juin mil huit cent quarante un, à l'heure de midi, en l'hôtel de la Mairie du premier arrondissement de Paris, a été publiquement prononcé le mariage suivant. Acte de mariage de Sieur Dominique Hippolyte Joseph de GOUPIL de LaPIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, ex-officier de cavalerie, né à Guérande (Loire inférieure) le six nivôse an neuf, (vingt sept décembre mil huit cent), demeurant à Paris, rue St Florentin, n°5, de cet arrondissement ; fils majeur de Sieur Dominique JeanRené de GOUPIL de La PIQUELIÈRE, chevalier de MÉSSÉMÉ, et de Dame Constance Marie Thérèse Augustine de NICOLET, son épouse, tous deux décédés ; le dit Sieur de GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, veuf de Dame Ann HOLMES, décédée à Londres(Angleterre) le treize février 1832. Et de Demoiselle Charlotte Virginie ENOUL de LIVAUDAIS, propriétaire, né à la Nouvelle Orléans (États Unis d'Amérique) le dix neuf novembre mil sept cent quatre vingt dix huit, demeurant avec sa mère, avenuede Marigny, n°5, de cet arrondissement ; fille majeure de Don Jacques François ENOUL de LIVAUDAIS, ancien lieutenant colonel, demeurant à la Nouvelle Orléans, sus dits États Unis d'Amérique, et de Dame Marie Célestine de MARIGNY, son épouse,propriétaire, la dite demoiselle ENOUL de LIVAUDAIS veuve de Sieur Charles PAPET, décédé à la Nouvelle Orléans, le quatre novembre mil huit cent trente six. Les actes préliminaires sont la publication du présent mariage faite en cette Mairie lesdimanches vingt et vingt sept juin courant, à midi, y affichée suivant la Loi, sans opposition, les actes de naissance des époux, ceux de décès des père et mère et de la précédente femme de l'époux, l'acte authentique de consentement de la mèrede l'épouse au présent mariage ; l'expédition authentique d'un jugement rendu par le Tribunal civil de première instance de la Seine, en date du vingt deux juin courant, supplétif de l'acte de décès de son précédent mari ; de toutes lesquellespièces paraphées aux termes de la Loi, qui demeureront annexées aux registres, il a été fait lecture, ainsi que du chapitre du Code civil : des Droits et devoirs respectifs des époux. L'époux a déclaré, sous serment, qu'il ignore les lieux dedécès et de dernier domicile de ses aïeuls et aïeules, et les témoins ci après nommés qui ont dit le bien connaître, ont sous serment affirmé les ignorer également. Les dits époux présens ont alternativement déclaré prendre en mariage, l'un lademoiselle Charlotte Virginie ENOUL de LIVAUDAIS, l'autre le Sieur Dominique Hippolyte Joseph de GOUPIL de La PIQUELIÈRE de MÉSSÉMÉ, en présence des sieurs Thimoléon Joseph, Marquis d'ESPINAY ST LUC, maréchal de Camp, officier de la Légiond'honneur, chevalier de St Louis de Malthe et du Phénix, âgé de soixante un ans, demeurant rue Neuve des Capucins n°14 ; Hippolyte Émile LÉVESQUE, Comte de La FERRIÈRE, propriétaire, âgé de quarante ans, demeurant à Chartres (Eure et Loire),cousin de l'époux, témoins de l'époux ; Jean Martin La SELVE de ST AVID, propriétaire, âgé de soixante un ans, demeurant rue Lascases n°5, cousin de l'épouse ; Gabriel François Joseph, Vicomte MOLITOR, capitaine de Cavalerie en disponibilité,Chevalier de la Légion d'honneur, âgé de quarante cinq ans, demeurant rue Neuve de Bréda n°12, témoins de l'épouse. Après quoi, nous Pierre Eugène COTTENET, chevalier de la Légion d'honneur, adjoint au Maire du premier arrondissement de Paris,faisant les fonctions d'officier de l'état civil, avons prononcé au nom de la Loi que les dits époux sont unis en mariage le tout fait publiquement en l'hôtel de... et ont les époux et les témoins signé avec nous après lecture faite. [Signé :] D. H. J. de GOUPIL de La PIQUELIÈRE Chevalier de MÉSSÉMÉ, C. V. ENOUL de LIVAUDAIS, Marquis d'ESPINAY ST LUC, Cte de La FERRIÈRE, de ST AVID, Vte MOLITOR, COTTENET adjt. Délivré conforme au Registre, Paris le vingt un juin 1859, Le Maire, A. GROUVELLE.
Last change January 9, 201919:14:53

by: Christophe de Bellabre
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89