Louis André COMBE + Marie ANDRÉ

5 enfants
Marie Anne COMBE
Naissance : 1735Montpellier, Hérault, Occitanie, France
Décès : 1735Montpellier, Hérault, Occitanie, France
Marie COMBE
Naissance : 1735Montpellier, Hérault, Occitanie, France
Décès : 1735Montpellier, Hérault, Occitanie, France

Parents Grands-parents

Informations sur la famille
Contrat de mariage 23 octobre 1730
père de l'époux : Étienne COMBEpèrebeau-père
mère de l'époux : Antoinette BONJEANmèrebelle-mère
père de l'épouse : Antoine ANDRÉbeau-pèrepère
mère de l'épouse : Marie CALLAGESbelle-mèremère
_ACT : c
Note :
Montpellier (34) Me Gros Not. - Contrat de Mariage - 23 octobre 1730 (Archives Départementales de Montpellier (34), Côte 2 E 62 193) L'an mil sept cent trante et le vingtroisième jour du mois d'octobre, avant midy, à Montpelier, par devant nous notaire royal et témoins, mariage a été traité entre André COMBES, Boulanger, habitant de cette ville, fils légitime et natureld'Étienne COMBES, et d'Antoinete BONJEAN, habitans de cette ville, d'une part, et Marie ANDRÉ, demeurant en cette ville depuis six ans, fille légitime et naturelle d'Antoine ANDRÉ et de Marie CALLAGES, habitans du lieu de Montferrier dans cediocèze, d'autre part, auquel mariage lesd. parties icy prézantes procèdent, scavoir ledit COMBES en la prézance et du consantemant de sa mère, et ladite ANDRÉ en la prézance et du consantemant de ses père et mère, et ont promis se prendre etépouser en vray et légitime mariage, l'acomplir et solemniser les formalités en tel cas requises observées, et pour la suportation des charges de mariage, ladite ANDRÉ, du consantemant de ses père et mère, s'est constituée la somme de soixanteneuf livres, scavoir quarante deux livres à elle deub par Monsieur CAYLAR marchand de cette ville pour reste de ses gages, et vingt sept livres pour la valleur d'une croix d'or, et une boucle ceinture d'argent que ledit André COMBES tient pourreceue, et a reconnu et assuré lad. somme de vingt sept livres sur tous et chacuns ses biens prézants et advenir en faveur de ladite ANDRÉ pour luy être rendue et restituée ou à quy de droit appartiendra le cas arrivant, et à l'égard desquarante deux livres, ledit COMBES en fera quittance et reconnaissance lorsqu'il en retirera payement, et lesdits ANDRÉ et CALLAGES, mariés, ont donné et constitué en dot à ladite ANDRÉ, leur fille la légitime telle qui pourra luy competer dedroit sur leurs dits biens payables à la fin de leurs jours, laquelle légitime les parties ont dit se porter à la somme de quatre vingt livres, et pour l'observation de ce dessus, les parties, chacune pour ce qui les concerne, ont obligé ethipotéqué tous biens prézants et advenir, soumis aux rigueurs de toutes cours et au petit Sel Royal de Montpelier, fait et récité à lecture prézants Sieurs François SERVEL et François GARDELLE, praticiens habitans aud. Montpelier, signé, non lesparties qui ont déclaré ne scavoir de ce interpellés, et nous notaire, (Ont signé : F. Gardelle, Servel, Gros not.)
Mariage 4 novembre 1730
Adresse : St-Pierre
père de l'époux : Étienne COMBEpèrebeau-père
mère de l'époux : Antoinette BONJEANmèrebelle-mère
père de l'épouse : Antoine ANDRÉbeau-pèrepère
mère de l'épouse : Marie CALLAGESbelle-mèremère
_ACT : p
Note :
État-Civil de Montpellier (34) St-Pierre - Mariages - 4 novembre 1730 L'an mil sept cens trente, et le quatrième jour du mois de novembre, deux bans publiés sans opposition dans cette paroisse (en note : et celle de Montferrier en ce diocèse) pour la fiancée le vingtneufvième du mois d'octobre dernier et lepremier du courant et dans celle de Notre Dame de cette ville et du lieu de Montferrier en ce diocèse aussi deux bans publiés sans opposition, à pareils jours, pour le fiancé, veu le mandement de Mr le Vicaire Général qui contient la dispensed'un ban duement insinuée et controllée dans le livre des insinuations ecclésiastiques de ce diocèse, ont été conjoints en légitime mariage et receu de nous prêtre soussigné la bénédiction nuptiale après avoir pris leur mutuel consentement parparole de présent, André COMBES, Boulanger, fils légitime et naturel de feu Étienne COMBES et d'Antoinette BONJEAN, consentente au présent mariage, ainsi qu'il conste par le patéat du contrat retenu par Me Gros, notaire royal de cette ville quenous avons gardé, d'une part, et Marie ANDRÉ, demeurant en cette ville depuis six ans, fille légitime et naturelle de Antoine ANDRÉ et de Marie CALLAGES, ha(bitan)ts du lieu de Montferrier, aussi consentens audit mariage, ainsi qu'il constecomme cy dessus, d'autre, tous deux personnes libres et domiciliées sur les susd. paroisses au pred de l'ordonnance ainsi que nous l'ont certifié les témoins cy après, ont été présents aud. mariage et certifié ce que dessus et surtout dud. ledécès du père de l'époux, Antoinette BONJEAN, mère du fiancé qui n'a sceu signer, Claude DUCAN, Homme de Chambre chez Mr le Marquis de ROQUEFEUIL, Jean PORTIER, garçon boulanger, et Pierre GIROS, clerc, tous signés, excepté les parties, (ont signé : Ducand, Girot, Portiers, Sabatier ptre).
Note
#Générale# Au premier mariage de leur fils Georges Christophe, ils lui donnent l es meubles de la chambre qu'il occupera avec sa femme dans la maison familiale.
Dernière modification 28 mars 201807:53:06

par : Christophe de Bellabre
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89