Jean Baptiste Gabriel “Alexandre ” GITTON-LEFRANC + Caroline Clarisse Charlotte Amélie LAROQUE

1 child

Parents Grandparents

Family group information
Marriage August 28, 1875
Citation details: État-civil d'Hussein-Dey (Alger – Algérie) – http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/osd.php?territoire=ALGERIE&acte=1022096 – Acte de mariage du 28 août 1875.
Acte du mariage entre Jean Baptiste Gabriel Alexandre Gitton-Lefranc et Clarisse Charlotte Amélie Laroque. - Hussein-Dey (Alger - Algérie), 28 août 1875.
Acte du mariage entre Jean Baptiste Gabriel Alexandre Gitton-Lefranc et Clarisse Charlotte Amélie Laroque. - Hussein-Dey (Alger - Algérie), 28 août 1875.

Note:
État-civil d'Hussein-Dey (Alger – Algérie) – http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/osd.php?territoire=ALGERIE&acte=1022096 – Acte de mariage du 28 août 1875 : L'an mil huit cent soixante quinze le vingt huit août à dix heures du matin, Pardevant nous, Louis Narbonne, adjoint à la Mairie d'Hussein-Dey, Canton arrondissement et Département d'Alger, faisant par délégation de M. le Maire fonctions d'officier public de l'État-civil de cette commune soussigné. Ont comparu en notre maison commune, portes ouvertes Mr Jean Baptiste Gabriel Alexandre Gitton, Juge de paix à Duperré [actuellement Aïn Defla], Département d'Alger, âgé de vingt neuf ans révolus, né à Rennes, Département d'Ille et Vilaine, le vingt un Juillet mil huit cent quarante six, ainsi qu'il résulte du son acte de naissance, dont la copie délivrée par M. le Greffier du Tribunal civil de la dite ville de Rennes, nous a été représentée et demeure ci-annexée ; fils majeur et légitime de M. Jean Baptiste Gatien Gitton, propriétaire et de Dame Marie Le Franc, son épouse, tous deux domiciliés à Rennes, Carrefour Jaoust [?], consentants au mariage de leur fils Jean Baptiste Gabriel Alexandre Gitton avec Mademoiselle Clarisse Charlotte Amélie Laroque, ci-après désignée et qualifiée, suivant deux actes en brevet, reçus le premier par Maître Louis Loyer, notaire à la résidence de Pontorson le onze août mil huit cent soixante quinze, enregistré, et le second acte par Maître Aubrée, substituant Maître Duclos, notaire à la résidence de Rennes, le dix huit du même mois d'août mil huit cent soixante quinze également enregistré ; lesquels consentements demeurent annexés au présent d'une part ; Et Demoiselle Clarisse Charlotte Amélie Laroque, sans profession âgée de vingt trois ans révolus, demeurant avec ses père et mère à Hussein-Dey, née à Alger, Département dudit le trois avril mil huit cent cinquante deux, ainsi qu'il résulte de son acte de naissance dont la copie dûment légalisée, délivrée par M. l'adjoint au Maire de la ville d'Alger, nous est représentée pour être annexée au présent ; fille majeure et légitime du Sieur Jean Laroque, propriétaire et de Dame Catherine Bocher, son épouse, ici présents et expressément consentants au mariage de leur fille Clarisse Charlotte Amélie Laroque, avec M. Jean Baptiste Gabriel Alexandre Gitton, ci-dessus désigné et qualifié d'autre part ; Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entr'eux, dont les publications ont été faites et affichées aux principales portes des Mairies d'Hussein-Dey et de Duperré, les dimanches quinze et vingt deux août de l'année courante, ainsi qu'il résulte pour celles faites à Duperré d'un certificat de publication et de non opposition, délivré par le Maire de cette localité, lequel est joint au présent. Les futurs époux, ainsi que les personnes ici présentes pour autoriser le mariage, interpellés par nous, en exécution de la loi du dix juillet mil huit cent cinquante, nous ont déclaré qu'il n'a point été fait de contrat de mariage. Aucune opposition ne nous ayant été signifiée, nous, officier de l'État-civil de la commune d'Hussein-Dey, avons donné lecture aux parties contractantes, en présence du père et de la mère de la future, ainsi que des quatre témoins ci-après nommés et du public assemblé, de toutes les pièces ci-dessus énoncées et des dispositions du Code civil au chapitre VI du Titre du mariage sur les droits et les devoirs respectifs des époux ; après quoi, nous avons demandé aux futurs contractants, s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme, chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, déclarons au nom de la loi que Jean Baptiste Gabriel Alexandre Gitton et Clarisse Charlotte Amélie Laroque sont unis par le mariage. De tout quoi nous avons dressé le présent acte en présence de Messieurs : 1° Émile Gitton Le Franc, âgé de vingt quatre ans, employé à la Préfecture d'Oran, demeurant à Oran. 2° Maurice Voyer, âgé de vingt huit ans, avocat, demeurant à Alger. 3° Jacques Bureau, âgé de soixante un ans, Docteur en médecine, demeurant à Kouba. 4° et enfin Théophile Barrère, âgé de trente un ans, administrateur, demeurant à l'Oued-Riou. À l'exeption de M. Émile Gitton, frère de l'époux, les trois autres témoins, non parents, ni aliés [sic] des époux. Et ont, les époux, le père et la mère de la future, ainsi que les quatre témoins au présent mariage, signé avec nous le présent acte, après que lecture leur en a été faite. [signé :] Alexandre Gitton j. de p., J. Laroque, Clarisse Laroque, C. Laroque, É. Gitton, M. Voyer, J. Bureau, Th. Barreyre, L. Narbonne.

Last change December 2, 201912:26:28

by: Guillaume de Bellabre
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89