André de La PORTE de BOCSOZEL

Name
André de La PORTE de BOCSOZEL
Given names
André
Surname
de La PORTE de BOCSOZEL
Birthyes

Marriage contractEspérance de VIENNOISView this family
November 22, 1707

Publication: Armand de La Porte : Histoire généalogique des Familles nobles du nom de de La Porte, avec les maintenues, les preuves de noblesse et les sources, 1882.
Citation details: page 75.
Note: "Contrat de mariage d'André de la Porte, chevalier, seigneur de Bocsozel, Marlieu, etc., fils de Jean-Baptiste et de Clémence de la Poype, avec Espérance de Viennois, fille de feu Charles, chevalier, seigneur de Visars, et de Françoise Claveyson. Joseph de la Porte, chevalier, seigneur de la Porte et d'Eydoche, conseiller du roi et premier président au Parlement de Metz, est mentionné comme présent au contrat, en date du 22 novembre 1707. Signé Bredy, notaire royal. (Cité dans les preuves de cour.)"
MarriageEspérance de VIENNOISView this family
1707

Birth of a son
#1
Jean Baptiste Angélique de La PORTE de BOCSOZEL

Marriage of a childJean Baptiste Angélique de La PORTE de BOCSOZELLouise de MELAT de CHÂTEAUVIEUXView this family
1731

Will July 5, 1749

Publication: Armand de La Porte : Histoire généalogique des Familles nobles du nom de de La Porte, avec les maintenues, les preuves de noblesse et les sources, 1882.
Citation details: page 75 et 49.
Note:
"Testament d'André de la Porte, chevalier, seigneur de Bocsozel, Eydoche, Marlieu, etc., par lequel il choisit sa sépulture à Notre-Dame de Montagneu, et institue son fils unique héritier universel, en date du 5 juillet 1749. (Original en papier, cité dans les preuves de cour.)" (page 75). "Après avoir vécu assez longtemps pour jouir d'une vie prospère et assisté avec sa femme au mariage de leur fils, André de la Porte fit son testament le 5 juillet 1749, vers le milieu du règne de Louis XV, choisissant sa sépulture à Notre-Dame de Montagneu et instituant pour héritier universel son fils unique." (page 49).
WillJoseph de La PORTE de THEYS
yes

Deathyes

Family with parents - View this family
father
mother
Marriage: 1661
himself
brother
brother
sister
sister
sister
sister
Family with Espérance de VIENNOIS - View this family
himself
wife
Marriage: 1707
son

Marriage contractBIB_LAPORTE_GENEALOGIE
Publication: Armand de La Porte : Histoire généalogique des Familles nobles du nom de de La Porte, avec les maintenues, les preuves de noblesse et les sources, 1882.
Citation details: page 75.
WillBIB_LAPORTE_GENEALOGIE
Publication: Armand de La Porte : Histoire généalogique des Familles nobles du nom de de La Porte, avec les maintenues, les preuves de noblesse et les sources, 1882.
Citation details: page 75 et 49.
SourceBIB_LAPORTE_GENEALOGIE
Publication: Armand de La Porte : Histoire généalogique des Familles nobles du nom de de La Porte, avec les maintenues, les preuves de noblesse et les sources, 1882.
Citation details: pages 48 et 49.
Marriage contract
"Contrat de mariage d'André de la Porte, chevalier, seigneur de Bocsozel, Marlieu, etc., fils de Jean-Baptiste et de Clémence de la Poype, avec Espérance de Viennois, fille de feu Charles, chevalier, seigneur de Visars, et de Françoise Claveyson. Joseph de la Porte, chevalier, seigneur de la Porte et d'Eydoche, conseiller du roi et premier président au Parlement de Metz, est mentionné comme présent au contrat, en date du 22 novembre 1707. Signé Bredy, notaire royal. (Cité dans les preuves de cour.)"
Will
"Testament d'André de la Porte, chevalier, seigneur de Bocsozel, Eydoche, Marlieu, etc., par lequel il choisit sa sépulture à Notre-Dame de Montagneu, et institue son fils unique héritier universel, en date du 5 juillet 1749. (Original en papier, cité dans les preuves de cour.)" (page 75). "Après avoir vécu assez longtemps pour jouir d'une vie prospère et assisté avec sa femme au mariage de leur fils, André de la Porte fit son testament le 5 juillet 1749, vers le milieu du règne de Louis XV, choisissant sa sépulture à Notre-Dame de Montagneu et instituant pour héritier universel son fils unique." (page 49).
Note
André de La PORTE, "chevalier, seigneur de Bocsozel [au Mottier, 38], Eydoche [38], Marlieu, fut choisi, le 20 juillet 1694, pour commissaire de l'escadron des gentilshommes du Dauphiné. Il avait alors une trentaine d'années, et occupait, probablement, un grade dans l'armée, quoique aucune pièce n'en fasse mention. [… Il a] été institué héritier universel, par testament de son père, du 19 août 1697 [… …] Joseph de la Porte, seigneur d'Eydoche, qui était le dernier représentant de la branche aînée de la famille, assistait à [son] mariage. Lorsqu'il [Joseph de La Porte] mourut, en 1716, après une vie des plus glorieuses et en possession du titre de premier président du Parlement de Metz [57], il laissa son immense fortune à son jeune parent. C'est à la suite de cet héritage qu'André rendit hommage au roi, par procuration, en la Chambre des comptes du Dauphiné, pour son fief et maison forte d'Eydoche, le 17 mars 1731, à peu près à la même époque où son cousin, Claude-Mathias, chef de la deuxième branche, faisait ériger sa terre de l'Artaudière en marquisat." (Armand de La Porte : Histoire généalogique des Familles nobles du nom de de La Porte, avec les maintenues, les preuves de noblesse et les sources, 1882, pages 48 et 49).
Informations légales
GénéAct - Relevés d'actes | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89
© copyright bellabre.com, 2001-2020