Paul Marie Amédée FRADIN de BELABREÂge : 52 ans18621914

Nom
Paul Marie Amédée FRADIN de BELABRE
Naissance 12 juin 1862 46 42
Note : On trouve aussi la date du 04/06/1862.
Mariage d’un(e) frère/sœurArthur Ambroise Marie BAHEZRE de LANLAYMarie Adèle Louise FRADIN de BELABREAfficher cette famille
14 janvier 1873 (Âge 10 ans)
Mariage d’un(e) frère/sœurJules François Marie Louis FRADIN de BELABRERenée Pauline Marie de La FAREAfficher cette famille
1 décembre 1873 (Âge 11 ans)
Mariage d’un(e) frère/sœurAmbroise Marie André FRADIN de BELLABREAmélie Augustine Hippolyte Marie Renée RUELLAN du CRÉHUAfficher cette famille
15 décembre 1878 (Âge 16 ans)
Note : Le mariage a été célébré dans la cathédrale par Monseigneur David, évêque de St-Brieuc (22).
Décès du pèreJacques Marie « Jules » Amédée FRADIN de BELLABRE
1 mars 1890 (Âge 27 ans)
Adresse : Goashamon
Note :
État-Civil de Senven-Léhart (22) - Décès - 1er mars 1890 Extrait des Registres des Actes de Décès de la Commune de Senven-Léhart, où est écrit ce qui suit : Le premier mars mil huit cent quatre vingt dix, à quatre heures du matin, Jacques Marie Jules Amédée FRADIN de BELLABRE, profession de propriétaire, né à Bordeaux, département de la Gironde, âgé de soixante quatorze ans, fils de Charles FRADINde BELLABRE et de Aimée Louise LELONG de La CROIZARDIÈRE, époux de Adèle BAHÈZRE de LANLAY, domicilié à Senven-Léhart, est décédé en son domicile au Manoir de Goas-Hamon, Senven-Léhart. Dressé le deux mars mil huit cent quatre vingt dix, à deux heures du soir, sur la déclaration de René FRADIN de BELLABRE, demeurant à Limoges, âgé de vingt six ans, profession de élève officier, neveu du défunt, et de François BAHÈZRE de LANLAY, demeurant à Plounvez-Quintin, âgé de quarante ans, profession de propriétaire, neveu du défunt, qui, lecture faite, signé avec nous RAOULT Guillaume, adjoint. [Ont signé :] B. de Bellabre, Bahèzre de Lanlay, Raoult.

MariageCharlotte Marie Henriette Le MÉTAYER de KERDANIELAfficher cette famille
26 novembre 1890 (Âge 28 ans)

Naissance d’un fils
#1
Charles Marie Jules FRADIN de BELABRE
11 septembre 1892 (Âge 30 ans)
Naissance d’un fils
#2
Guillaume Marie Georges FRADIN de BELABRE
19 janvier 1894 (Âge 31 ans)
Naissance d’une fille
#3
Françoise Marie Henriette FRADIN de BELABRE
1900 (Âge 37 ans)

Décès de la mèreAdélaïde Jeanne Aline « Adèle » Sulina BAHEZRE de LANLAY
24 juillet 1905 (Âge 43 ans)
Adresse : Le Bourouguel
Décès d’un frèreJules François Marie Louis FRADIN de BELABRE
4 juin 1914 (Âge 51 ans)



Enterrement d’un frèreJules François Marie Louis FRADIN de BELABRE
6 juin 1914 (Âge 51 ans)
Adresse : Goashamon
Profession
Militaire

Décès 6 septembre 1914 (Âge 52 ans)
Cause du décès : Il meurt des suites de blessures de guerre.
Note : Son acte de décès est transcrit à Cancale (35) le 03/07/1915.

Sépulture 28 septembre 1922 (8 ans après le décès)
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 17 février 1841St-Nicolas-du-Pélem, Côtes-d'Armor, Bretagne, France
9 mois
frère plus âgé
15 mois
frère plus âgé
18 mois
sœur plus âgée
9 ans
frère plus âgé
9 ans
lui
Famille avec Charlotte Marie Henriette Le MÉTAYER de KERDANIEL - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 26 novembre 1890
22 mois
fils
Charles Marie Jules FRADIN de BELABRE
Naissance : 11 septembre 1892 30 26Guingamp, Côtes-d'Armor, Bretagne, France
Décès : 4 décembre 1914Le Mans, Sarthe, Pays de la Loire, France
16 mois
fils
7 ans
fille

Naissance
On trouve aussi la date du 04/06/1862.
Décès
Son acte de décès est transcrit à Cancale (35) le 03/07/1915.
Note
#Générale# Il porte le titre de Baron. Il fait ses études à St-Charles, puis à la rue des Postes (1880- 1883). Reçu à Saint-Cyr en 1883, il en sort sou s-lieutenant en 1885 et est affecté au 104è R.I. (Le Mans). II passe e nsuite au 48è en1890 à Guingamp, avec le grade de lieutenant, puis a u 41è (Rennes - 35, où il habite 19, rue de Fougère) en 1905, comme ca pitaine ; Commandant au 106ème de Ligne en 1913 et enfin Chef de Batai llon au 165ème Régiment d'Infanterie en 1914, audébut de la guerre. L e 24 août, chargé de la défense d'Étain, il maintient dans leurs tran chées sous un feu violent d'artillerie et d'infanterie, les compagnies postées en avant de la ville, il y passe la nuit, Étain en flammes, e t ne seretire qu'au moment où l'infanterie allemande occupe derrière lui la caserne des chasseurs. Il ramène ses compagnies en bon ordre, traversant, l'arme sur l'épaule, les rues incendiées de la ville. Il est à Aspremont le 1er septembre suivant ; enfin le 6 septembre 1914, ayant reçu l'ordre de prendre pied sur le plateau à l'ouest de Ville- sur-Cousances, sur le revers opposé à celui où l'artillerie allemande se révèle. il se trouve enprésence d'une infanterie retranchée qu'il refoule en partie. Il parvient jusqu'au sommet du plateau à 300 m de l'artillerie. Arrêté par le feu des mitrailleuses placées entre les ca nons, violemment contre-attaqué par une infanterie trèssupérieure qui le déborde, il tombe mortellement frappé au moment où il organise un repli pour son bataillon. Sa brillante conduite lui vaut deux citatio ns, une à l'ordre du Régiment et l'autre à l'ordre de l'Armée. Il a re çu lesdécorations suivantes : Croix de Chevalier de la Légion d'Honne ur ; Croix de Guerre avec Palme.
DécèsExtrait de presse (de Bretagne) : inhumation le 28 septembre 1914 de Paul Fradin de Bellabre, mort au champ d'honneur.Extrait de presse (de Bretagne) : inhumation le 28 septembre 1914 de Paul Fradin de Bellabre, mort au champ d'honneur.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 289 × 479 pixels
Taille du fichier : 47 Ko
Type : Photo
DécèsFiche "Mémoire des hommes" de Paul Marie Amédée Fradin de Bellabre.Fiche "Mémoire des hommes" de Paul Marie Amédée Fradin de Bellabre.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 532 × 800 pixels
Taille du fichier : 113 Ko
Type : Photo
Objet médiaPaul Fradin de Bellabre - vers 1913.Paul Fradin de Bellabre - vers 1913.
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 739 × 791 pixels
Taille du fichier : 78 Ko
Type : Photo
Image principale : non
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89