Timoléon Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUCAge: 74 years17831858

Name
Timoléon Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUC
Birth November 5, 1783 43 32
Address: St-Sulpice
_ACT: c
Note:
État-Civil de Paris (75) St-Sulpice (d'après Chastellux) - Naissances - 5 novembre 1783 Timoléon Joseph, né le cinq novembre mil sept cent quatre vingt trois, fils du Marquis Adrien Joseph d'ESPINAY SAINT LUC et de Marie Thérèse Hippolite Véronique de MONTVALLAT d'ENTRAGUES.
Birth of a sisterCaroline Aimée Alexandrine d'ESPINAY-SAINT-LUC
December 24, 1787 (Age 4 years)
Address: St-Sulpice
_ACT: c
Source: 08/09/1913
Note:
État-Civil de Paris (75) Reconstitution de l'État-Civil - St-Sulpice - Naissances - 24 décembre 1787 L'an mil sept cent quatre vingt sept, le vingt quatre décembre, est née à Paris Alexandrine Carolin Aimée, du sexe féminin, fille de Adrien Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUC et de Marie Thérèse Hippolite MONTVALLAT d'ENTRAGUES.
Death of a brotherHippolite Félicité Alexandre d'ESPINAY-SAINT-LUC
1803 (Age 19 years)

Death of a motherMarie Thérèse Hippolyte Véronique de MONTVALLAT d'ENTRAYGUES
February 4, 1805 (Age 21 years)
Address: rue du Grand-Cerf
Publication: État-civil en ligne des Archives départementales d'Eure-et-Loir.
Citation details: État-civil de Chartres - Décès - An 13.
Acte de décès de Marie Thérèse Hippolyte Véronique de Montvallat d'Entragues. - Chartres (28), 15 pluviose An XIII (4 février 1805).
Acte de décès de Marie Thérèse Hippolyte Véronique de Montvallat d'Entragues. - Chartres (28), 15 pluviose An XIII (4 février 1805).

Note:
AD-28 - État-civil de Chartres - Décès - 4 février 1805 (15 pluviose an 13) Du quinze Pluviose l'an treize, sur les midy acte de décès de Marie Thérèse Hypolite Véronique de MONTVALLAT d'Antragues, âgée de cinquante quatre ans ou environ, décédée ce jourd'huy sur les deux heures du matin en sa demeure en cette commune, rüe du Grand-Cerf, épouse de Adrien Joseph d'ÉPINAY ST LUC, sur la déclaration de Messieurs Joseph Jacques Sylvestre ACHER, = de CAHUZAC prêtre, et Antoine Joseph Marie Mathieu de LUC ST AFRIQUE, tous deux majeurs, voisins de la défunte, ont signé le présent acte après lecture faite, [ont signé] J. de LUC de ST AFFRIQUE, ACHER, Constaté par l'officier de l'État Civil, Jque MONTEAGE.

Marriage of a siblingGodefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSANCaroline Aimée Alexandrine d'ESPINAY-SAINT-LUCView this family
September 8, 1813 (Age 29 years)
mère de l'époux: Marie Thérèse RAMBOUXmothermother-in-law
_ACT: p
Note:
État-Civil de Paris (75) 10ème ar. - Mariages - 8 septembre 1813 Reconstitution des Actes de l'État Civil de Paris. Expédition délivrée sur papier libre, en exécution de la loi du 12 février 1872, par Me Ploix, Notaire à Paris soussigné, le 21 octobre mil huit cent soixante douze, d'une copie authentiqued'acte de mariage annexée à la minute, étant en sa possession, d'un acte de notoriété reçu le 12 octobre mil huit cent vingt six par Me Delamotte. Extrait du registre des actes de mariage de l'an 1813. 10ème Mairie. Du 8 septembre 1813, à 9 heures du matin, acte de mariage de Godefroy Charles Antoine DOUBLET de PERSAN, propriétaire, âgé de 37 ans 11 mois, né à Paris le 9 octobre 1775, et y demeurant, rue du Bac, n°35, en cet arrondissement, fils de Bon Guy DOUBLET de PERSAN et de Marie Thérèse RAMBOUX, son épouse, tous deux décédés ; et de Alexandrine Caroline Aimée d'ESPINAY SAINT LUC, âgée de 25 ans, née à Paris le 24 décembre1787, demeurant à Chartres (Eure et Loir), fille de Adrien Joseph d'ESPINAY SAINT LUC et de Marie Thérèse Hippolite Véronique de MONTVALLAT d'ENTRAGUES, son épouse, décédée. Les actes préliminaires sont : deux affiches et un certificat depublication du présent mariage publié en cette mairie les dimanche 29 août dernier et 5 du mois courant, et en celle de la ville de Chartres, les dimanches 22 et 29 dudit mois de août, et affiché aux termes de la loi, sans qu'il soit survenuaucune opposition, les actes de naissance des deux époux, les actes de décès du père et de la mère de l'époux, le premier de ces deux actes étant extrait des registres de décès de la ville de Caen, délivré par Osmant, adjoint, le 11 aoûtdernier, l'autre, en date du trois Floréal an 7, extrait des registres de l'état civil du 1er arrondissement de Paris, l'acte de décès de Nicolas DOUBLET de PERSAN, aïeul paternel de l'époux, led. acte extrait des registres de l'état civil de lacommune de Persan (Oise), en date du 20 septembre 1757, l'acte de décès de la mère de l'épouse, extrait des registres de décès de la ville de Chartres, en date du 15 Pluviose an 13, et une expédition d'un décret du 24 Messidor an 13, duquelrésulte que le père de l'épouse est en état de mort civile, comme étant inscrit sur la liste des émigrés et non amnistié, ladite expédition délivrée par le secrétaire général de la préfecture d'Eure et Loir ; de tous lesquels actes, aussi que duchapitre 6 sur les droits et les devoirs respectifs des époux, titre cinq du code civil, après avoir reçu les déclarations et serment faites par les deux époux, que leurs autres ascendants sont décédés, et qu'ils n'ont pu se procurer les actesde leurs décès, lesd. déclarations certifiées par serment les 4 témoins ci après dénommés. Lesdits époux présents ont déclaré prendre en mariage, l'un Alexandrine Honorine (sic) Aimée d'ESPINAY SAINT LUC, l'autre Godefroy Charles Antoine DOUBLETde PERSAN, en présence de Camille Louis Charles de La VALLÉE de PIMODAN, propriétaire, âgé de 26 ans, domicilié à Échenay (Haute Marne), demeurant à Paris, rue de la place Vendôme, n°16, cousin de l'épouse, de Thimoléon Joseph d'ESPINAY SAINTLUC, propriétaire, âgé de 33 ans, demeurant à Paris, rue Neuve Saint Augustin, n°19, frère de l'épouse, d'Artus Charles Bernardin RADOT de SÉBEVILLE, propriétaire, âgé de 35 ans, demeurant à Paris, rue du Bac, n°35, et de Louis François Césard'HERVILLY, aide de camp de M. le Général CAFFARELLI, demeurant à Paris, rue Saint Guillaume, n°36, âgé de 25 ans, ces deux ci amis de l'époux. Après quoi, moi, Urbain Firmin PIAULT, maire du 10ème arrondissement de Paris, officier de la légiond'honneur, faisant les fonctions d'officier de l'état civil, ai prononcé qu'au nom de la loi, lesdits époux sont unis en mariage, et de suite, j'ai dressé le présent acte, dont j'ai aussi donné lecture et que les deux époux et les témoins ontsigné avec moi aussi signé, (Ont signé : A. C. A. d'Espinay St Luc, G. C. A. Doublet de Persan, Camille de Pimodan, Artus Radot de Sébeville, Thimoléon d'Espinay St Luc, d'Hervilly, et Piault). Délivré et certifié conforme au registre par nous maire du 10ème arrondissement de Paris, Paris le 7 octobre 1826, signé Piault.
Death of a fatherAdrien Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUC
April 22, 1816 (Age 32 years)
Note:
Décret de mort civile : -Extrait de l'acte de mariage en date du 8 septembre 1813, à Paris (75010) de sa fille Caroline Aimée avec Godefroy Charles Antoine Doublet de Persan : "décret du 24 Messidor an 13, duquel résulte que le père de l'épouse est en état de mort civile, comme étant inscrit sur la liste des émigrés et non amnistié, ladite expédition délivrée par le secrétaire général de la préfecture d'Eure-et-Loir." -Du 24 Messidor, An 13, Acte de mort civile (liste des émigrés non-amnistiés) par Secrétaire Général de la Préfecture d'Eure-et-Loire. Borel d'Hauterive, dans l'Annuaire de la Noblesse de France de 1846, donne la même date de 22 avril 1816, et à Paris.
MarriageMarie Anne Esther de COSSÉ-BRISSACView this family
July 18, 1826 (Age 42 years)

Occupation
Propriétaire

Number of childrenMarie Anne Esther de COSSÉ-BRISSACView this family
Timoléon Joseph d'ESPINAY-SAINT-LUC et Marie Anne Esther de COSSÉ-BRISSAC n'ont pas de postérité.

Death 1858 (Age 74 years)

Family with parents - View this family
father
mother
Marriage: September 19, 1773
3 years
elder brother
8 years
himself
4 years
younger sister
Family with Marie Anne Esther de COSSÉ-BRISSAC - View this family
himself
wife
Marriage: July 18, 1826

SourceBIB_BORELDHAUTERIVE_1843-1937
Publication: Annuaire de la Noblesse de France - Années 1843 à 1937.
Citation details: Année 1846.
Birth
État-Civil de Paris (75) St-Sulpice (d'après Chastellux) - Naissances - 5 novembre 1783 Timoléon Joseph, né le cinq novembre mil sept cent quatre vingt trois, fils du Marquis Adrien Joseph d'ESPINAY SAINT LUC et de Marie Thérèse Hippolite Véronique de MONTVALLAT d'ENTRAGUES.
Note
Timoléon Joseph est Marquis d'Espinay-Saint-Luc, Chevalier de Saint-Louis (décoration remise sur le champ de bataille de Marengo en 1800), Chevalier de Malte de naissance, Chevalier du Phénix et du Lys, et Officier de la Légion d'honneur. Il fait les guerres de l'émigration jusqu'à son retour en France en 1803. Il fait le voyage de Gand en 1814 et en revient en 1815 pour commander en chef la citadelle de Cambrai. Maréchal des camps et armées du Roi par ordonnance royale du 29 mai 1825 et contre signée par le Marquis de Clermont-Tonnerre, ministre de la Guerre. Il est démissionnaire en 1830. En 1813, il réside au 19, rue Neuve-Saint-Augustin, à Paris (75) et il est dit "Propriétaire". En 1841, il est installé au 14, rue Neuve-des-Capucins, toujours à Paris. D'après Borel d'Hauterive, dans l'Annuaire de la Noblesse de France de 1846, mais qui confond visiblement les individus : "Il fut reçu Chevalier de Malte de minorité en 1779 [il n'est pas encore né à cette date], et, par une faveur spéciale du roi Louis XVI, accordée à son aïeul, il entra au service avec son frère aîné, en 1784 [il a alors un an !], comme Lieutenant dans le Régiment du Perche, commandé par leur père. Il fit ses premières armes en 1792 dans le corps d'armée du Duc de Bourbon, assista aux sièges et combats de Quiévrain, du Bavay, de Lille, de Jemmapes et prit part à la défense de Maestricht. Après le désastre de Quiberon, où il servait comme capitaine au régiment d'Allonville, il rejoignit l'armée de l'archiduc Charles. Le Marquis d'Espinay Saint-Luc entra dans le corps du prince de Rohan, fit les campagnes d'Allemagne de 1796 à 1798, celles de 1799 et 1800 en Italie, sous le maréchal Souwarow, et celle de 1801 sous le feld-maréchal de Bellegarde. Dans une action d'éclat, la prise du Saint-Bernard, il reçut un coup de feu au travers du corps. Après la campagne d'Austerlitz, il quitta le service actif qu'il reprit à la Restauration. Il fut nommé Colonel de cavalerie en1815 et Maréchal-de-camp en 1825.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89