Charles Armand « Théodore » GENTILZ de MAIRÉ1789

Nom
Charles Armand « Théodore » GENTILZ de MAIRÉ
Naissance 10 novembre 1789 31
Décès de la grand-mère maternelleLuce Marguerite MORAND
1794 (Âge 4 ans)

MariageAgathe Arthémise JACQUETAfficher cette famille
2 octobre 1810 (Âge 20 ans)
Note :
Il y a encore parmi les témoins : - Pierre François Rouzeau, ami du marié, - Marie Hélène Moysand, mère de la mariée et veuve de Hénoch Jacquet, - Françoise Pasquier, grand-mère maternelle de la mariée, veuve Moysand, - Lucile Agathe Jacquet, soeur de la mariée, - Henri Jacquet, frère de la mariée, - Pierre Jacquet, oncle de la mariée. Les bans ont eu lieu le 16/09/1810, à Luçon (85).
Naissance d’un fils
#1
Pierre Théodore GENTILZ de MAIRÉ
16 juillet 1811 (Âge 21 ans)
Naissance d’une fille
#2
Thémire Luce GENTILZ de MAIRÉ
21 octobre 1814 (Âge 24 ans)
Décès d’une sœurMarie Louise Eugénie GENTILZ de MAIRÉ
25 janvier 1859 (Âge 69 ans)
_ACT : p
Note :
État-Civil de Pouzauges (85) - Décès - 25 janvier 1859 L'an mil huit cent cinquante neuf, le vingt six du mois de janvier, sur les onze heures du matin, par-devant nous Jean Baptiste Henri BRUNET, Maire Officier de l'Ètat-Civil de la commune de Pouzauges, canton de Pouzauges, département de laVendée, ont comparu Mre GILBERT Constant, âgé de quarante trois ans, profession de marchand, demeurant à Pouzauges, qui a dit être ami de la défunte, et Mr Jean GORGET, âgé de soixante six ans, profession de cafetier, demeurant à Pouzauges, quia dit être ami de la défunte ; lesquels nous ont déclaré que Dame Marie Louise Eugénie GENTILS, âgée de soixante treize ans, profession de Propriétaire, demeurant à Pouzauges, née à Pouzauges, département de la Vendée, de son vivant veuve de MrFRADIN, Jacques Olivier, fille de feu Pierre Louis Marie GENTILS et de dame feue Rose Luce HOUDET du GRAVIER, est décédée dans cette commune, le vingt cinq janvier présent mois, à sept heures du matin, ainsi que nous nous en sommes assuré.Lecture faite du présent acte, nous l'avons signé avec les comparants. (Ont signé :) C. Gilbert, Gorget, Brunet.
Profession
Propriétaire

Décèsoui

Mariage
Il y a encore parmi les témoins : - Pierre François Rouzeau, ami du marié, - Marie Hélène Moysand, mère de la mariée et veuve de Hénoch Jacquet, - Françoise Pasquier, grand-mère maternelle de la mariée, veuve Moysand, - Lucile Agathe Jacquet, soeur de la mariée, - Henri Jacquet, frère de la mariée, - Pierre Jacquet, oncle de la mariée. Les bans ont eu lieu le 16/09/1810, à Luçon (85).
Note
#Générale# Il est un riche propriétaire terrien. A ce qu'il hérite de ses parents , il ajoute une vaste étendue de marais, situés en partie en Vendée e t en partie en pays nantais, et qui est évaluée à sa succession à 900. 000 francs. Sa fortune est partagée en trois parts : une à son neveu Eugène Fradin, l'autre à sa nièce Eugénie Fradin, femme de Léon Nivell eau, et l'autre à un ami personnel qu'il considère comme son fils ado ptif. Il surveille lui-même ses terres et on le voit souvent parcouri r les grandes étendues du pays vendéen en tilbury, vêtu d'un habit ble u et coiffé d'un haut-de-forme. Il est tout à fait anti-religieux et prétexte pour cela d'une violation du secret de la confession. Il est affilié à la Franc-Maçonnerie dont il devient un haut dignitaire (?) . A sa mort, il refuse le prètre et fut enterré civilement.
Histoire et Généalogie | Maison de Baglion | Chambres d'hôtes Sens 89